Résultats pour "une sensation de lourdeur cote droit de luterus"

Vous voyez maternité , bebes e / ou autres articles relatives de sa recherche une sensation de lourdeur cote droit de luterus. Trouver les meilleures solutions pour de votre grossesse. hémorroïdes, forceps, fausse couche, echographie, rubeole, echographie bebe, varice.

Je me renseigne sur les aides

Consciente des sacrifices qu'implique l`arrivée d un enfant, vous imaginez déjà dans quelques mois les appels furieux de votre banquier tous les lundis matin. Surtout si cela fait belle lurette qu'il nest plus votre meilleur ami! Pas de panique, vous avez peut-être droit à la prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) de la Caisse d'allocations familiales.
  • Ai-je droit à la prime à la naissance?
Pour en bénéficier, les ressources de votre famille ne doivent pas dépasser une limite qui varie en fonction de votre situation. Cette prime est versée au cours du 7e mois de grossesse.
  • Ai-je droit à l'aIlocation de base?
Là encore les ressources de votre famille ne doivent pas dépasser une limite variable selon les cas. D'autre part, pour pouvoir y prétendre, votre enfant devra passer 3 examens médicaux obligatoires au cours des 8 premiers jours, de son 9e ou 10e mois et de son 24e ou 25e mois. Son montant est de 172,77 € jusqu'aux trois ans de I`enfant.
  • Je prévois de faire garder mon enfant. Aurai-je droit à une aide?
Tout à fait mais cette dernière dépend du choix de la personne qui va s occuper de votre enfant. Il s'agit du complément de libre choix du mode de garde.
  • Je fais garder mon enfant par une assistante maternelle ou par une autre personne à domicile
Pour prétendre au complément de libre choix du mode de garde, vous devez faire appel à une assistante maternelle agréée et exercer une activité professionnelle minimum. Toutefois, si vous êtes au chômage, étudiant, bénéficiaire du RMI ou de certaines allocations, vous n'avez pas à remplir cette condition. D'autre part, vous ne devez pas verser plus de 5 fois le montant du Smic horaire par jour à votre assistante maternelle et vous ne devez pas être exonérée de cotisations sociales si vous employez une personne à domicile. Le montant de ce complément varie en fonction de votre situation et de l'âge de vos enfants. Il consiste en une prise en charge partielle de la rémunération de l'assistante maternelle ou de la personne employée à domicile.
  • Je m'adresse aune association ou une entreprise habilitée qui emploie des assistantes maternelles agréées ou des gardes d'enfant à domicile
Vous pouvez prétendre au complément de libre choix du mode de garde et vous devez remplir les mêmes conditions que si vous employiez une personne à domicile concernant votre activité mais avec deux différences :l'association doit être habilitée par le Préfet si elle emploie des gardes d enfant à domicile et par le Conseil Général si elle emploie des assistantes maternelles. Vous devez aussi faire garder votre enfant au moins 16 heures par mois. Une fois remplies ces conditions, vous recevrez une aide forfaitaire.
  • Comment effectuer les différentes démarches?
II vous suffit de télécharger les différents formulaires sur le site de la Caisse d'allocations familiales (caf.fr), de les imprimer, de les remplir et de les renvoyer accompagnés des justificatifs nécessaires. N'attendez pas le dernier moment pour le faire car vous n'êtes pas la seule à effectuer votre demande! Leia mais...

Je soulage mes jambes lourdes

Vous avez les jambes comme des poteaux et vous avez remarqué le retour des inesthétiques petites étoiles sur vos jambes... Hélas les problèmes veineux sont fréquents lors de la grossesse mais il existe des astuces pour retrouver des jambes légères !
  • Qu'est ce qui ne fonctionne pas bien?
Les jambes lourdes sont liées à une mauvaise circulation sanguine. Pour remonter des pieds vers le cœur, le sang doit lutter contre l'effet de la pesanteur. Il chemine à travers les veines dotées de valvules qui empêchent son reflux vers le bas. Mais ces valvules sont fragiles et ont tendance à s'abîmer avec l'âge. Elles exercent moins bien leur fonction de clapet, ce qui ralentit la circulation de retour. La paroi des veines risque alors de se distendre, d'où, dans un premier temps, des douleurs ou des lourdeurs. Puis, si vous n'y prenez pas garde, vous constaterez 1 apparition de varices ou de dilatations permanentes de petits vaisseaux.
  • Pourquoi la grossesse est-elle une période à risque?
Les hormones sont encore une fois montrées du doigt, les œstrogènes favorisant, entre autres, l'apparition d'oedèmes. Au niveau de l'abdomen, l'utérus comprime également les veines et l'augmentation du volume sanguin n'arrange rien.
  •  Ma mère a des problèmes veineux : suis-je condamnée à en avoir aussi?
Malheureusement, il existe une importante prédisposition familiale à la maladie veineuse ; les femmes dont la mère souffre de varices doivent ainsi redoubler d'attention et ne pas hésiter à consulter leur généraliste ou un phlébologue  dès les premiers signes de lourdeur et d'inconfort. En la matière, mieux vaut prévenir que guérir car il suffit bien souvent d'adapter son hygiène de vie pour éviter que les symptômes ne s'aggravent. Les problèmes veineux augmentent aussi avec le nombre de grossesses.
  • Je surveille mon poids
C'est un leitmotiv mais une femme avertie en vaut une plus légère ! Les kilos superflus fragilisent le réseau veineux en renforçant encore la pression vers le bas.
  • Je marche au moins une demi-heure par jour
La sédentarité et le manque d'exercice sont parmi les pires ennemis des jambes. Une jambe musclée offre la meilleure des contentions possible et le mouvement régulier au niveau des mollets et des cuisses aide à propulser le sang vers le haut. La marche est tout particulièrement recommandée pour faire fonctionner le système veineux. Mieux vaut donc vous déplacer à pied plutôt que de sortir la voiture du garage ou monter les escaliers au lieu de prendre systématiquementl'ascenseur.
  • Je muscle mes mollets
Les deux autres sports préférés des jambes sont le vélo et la natation: le mouvement de pédalage stimule la contraction des muscles des jambes qui à son tour stimule le réseau veineux. La nage ou i aquagym présentent par ailleurs l'intérêt de l'effet drainant de l'eau. Chez vous, vous pouvez aussi tout simplement muscler vos mollets en marchant sur la pointe des pieds. Ou encore, assise, les jambes allongées et légèrement écartées devant vous, relevez alternativement la pointe du pied droit puis celle du pied gauche, maintenez quelques secondes puis relâchez et répétez ce mouvement quelques dizaines de fois.
  • Je me méfie de la chaleur
La chaleur aggrave les sensations de lourdeur et de douleur. Alors évitez les expositions solaires prolongées, les bains chauds, le sauna, le hammam et l'épilation à la cire chaude. Été comme hiver, passez un jet d eau fraîche sur vos jambes après la douche.
  •  J'atténue la douleur
Si les symptômes persistent, parlez-en à votre médecin qui pourra prescrire des bas de contention et/ou des médicaments phlébotoniques. Les bas de maintien et les bas de contention s'achètent en pharmacie. Ils exercent une pression dégressive du pied vers la cuisse pour aider au retour veineux. Leia mais...

Je gère des émotions fluctuantes

Vous avez les larmes aux yeux sans raison, puis vous avez de drôles de fous rires, sans parler de vos changements d'humeur au bureau. Vous avez la tête sens dessus dessous ! Certes vous êtes insupportable, mais ce n'est pas de votre faute!• Dois-je mettre ces émotions fluctuantes sur le compte de ces satanées hormones ? Eh oui ! une fois encore... • La progestérone : elle vous fatigue, vous rend vulnérable et parfois un peu susceptible. • Magiques, les endorphines créent une sensation de bien-être doucement euphorisante. Leur sécrétion augmente tout au long de la grossesse. • Le cortisoi aurait une action dopante. • Les œstrogènes possèdent, quant à eux, des vertus excitantes mais ils interagissent avec I effet sédatif de la progestérone ! Normal que vos humeurs soient aussi fluctuantes que les montagnes russes !
  • La prolactine aussi? Kèsako?
Sécrétée pour préparer l'allaitement, cette hormone inte- ragit aussi avec la dopamine et aurait un effet excitant.
  • La société s'y met aussi ?
Elle joue, en effet, son rôle dans ces perturbations psychologiques ! Elle idéalise la maternité que vous vivez de votre côté comme un véritablement chamboulement psychologique et physique. La grossesse s'affiche épanouie dans les publicités alors qu elle vous oblige à vous replonger dans les conflits et les difficultés que vous avez rencontrés dans l'enfance. Et le moins qu'on puisse dire c'est que vous n'êtes plus tout à fait la même et l'image de votre propre corps est bouleversée. Certaines femmes ne supportent pas ce nouveau corps, plus féminin et plus voluptueux, surtout si elles avaient la sensation de tout contrôler auparavant.
  • J'ai peur pour l'avenir...
En devenant peu à peu mère, vous vous préoccupez déjà de ce que vous transmettrez bientôt à votre enfant. Difficile d être toujours sereine ! Leia mais...

Je dis non à la fatigue

Encore un coup de pompe ! Tout est normal et ce n'est pas le dossier Schmulbuk qui vous oblige à rester tous les soirs au bureau qui est responsable de votre état d'épuisement. Vous avez envie de dormir en permanence et vous seriez plus enthousiaste à l'idée d'avoir un bébé si vous n'étiez pas aussi fatiguée !
  • Pourquoi suis-je exténuée?
C'est la faute de la progestérone ! Durant les premiers mois, l'augmentation de sécrétion de progestérone, l'une des principales hormones de grossesse, a un prodigieux effet sédatif. Cette fatigue s'atténue vers le 4e mois.
  •  J'identifie les éventuelles autres causes de fatigue
Le stress, le manque d`exercice, une mauvaise alimentation. Je fais prendre ma tension ou doser ma TSH pour ne pas passer à côté dune hypotension artérielle ou d une hypothyroïdie.
  • Je prends le temps de me reposer sans culpabiliser
Couchez-vous tôt et n'hésitez pas, si vous le pouvez, à vous allonger et à vous reposer un peu dans 1 après-midi. Il n'y a aucune raison de culpabiliser quand vous croisez le regard accusateur de votre boss alors que vous vous êtes seulement assise quelques minutes à côté de la machine à café : votre équilibre hormonal de femme enceinte se modifie et votre organisme est tout naturellement dévoué au bon développement de bébé !
  • J'explique la situation à mon entourage
Votre apparence encore fine vous dessert. Si vous aviez un ventre monumental, vous êtes sûre que vous auriez droit à plus d'égards... Et pourtant vous ne pouvez pas faire autrement. Rappelez-leur que vous êtes enceinte et que la progestérone vous drogue !
  • Je ne prends pas de dopant!
Malgré une furieuse envie de sortir la tête du sac, vous devrez limiter votre consommation de café. Buvez en alternance du thé vert léger et du romarin. Leia mais...

Je débute mon congé maternité

Créé en 1909, le congé de maternité est un droit et pour vous une sorte de planche de salut ! Vous l'attendez depuis si longtemps qu'il vous semble aussi improbable que délicieux ! Il peut être plus ou moins long selon le nombre d'enfants que vous attendez.
  • À combien de temps ai-je droit?
Le code du travail fixe un congé obligatoire de 6 semaines avant l'accouchement et de 10 semaines après la naissance. Mais sa durée augmente en fonction du nombre d'enfants à naître. À partir du troisième enfant, vous avez droit à 26 semaines.
  • Est-il modulable?
Plus ou moins ! Depuis mars 2007, vous n'êtes plus obligée de respecter la durée du congé pré et postnatal. Vous pouvez ainsi reporter une partie de votre congé prénatal après l'accouchement. Sachez que vous êtes cependant obligée de débuter votre congé de maternité au moins 3 semaines avant l'accouchement.
  • Comment demander un report?
Vous pouvez bénéficier de ce report à la seule condition que votre médecin donne son accord. En effet, la grossesse doit se dérouler normalement afin d'éviter tout risque pour la salariée et son futur enfant. Votre employeur ne peut ni vous le refuser, ni vous l'imposer.
  • Combien vais-je toucher pendant ce congé?
Si vous êtes salariée, vous allez toucher des indemnités journalières versées par la Sécurité Sociale. Ces dernières sont calculées sur la base de vos trois derniers mois de salaire bruts précédant le congé. Dans certains cas, l'employeur complète la différence entre le salaire journalier et votre salaire habituel. Si vous êtes au chômage, vous toucherez des indemnités journalières, à condition d'avoir reçu une allocation chômage dans les 12 mois qui précèdent le début du congé maternité. N'oubliez pas d'indiquer aux Assedic le début de votre congé maternité sur la feuille de situation que vous recevez à la fin de chaque mois.  Leia mais...

Cap sur l’hydratation!

Vous savez déjà que vous devez prendre soin de votre peau et que c'est du côté des soins hydratants que vous devez allez piocher. Car vous avez sans doute remarqué que votre peau réclame désespérément de l'eau ! La preuve ? Vous avez parfois une furieuse envie de vous gratter ! Principal responsable de cette déshydratation, le changement d'équilibre hormonal : tes tissus profonds se gorgent d eau au détriment de la couche superficielle de Tépiderme.
  • Comment reconnaître les signes de la déshydratation?
Votre peau tire, vous avez une sensation d'inconfort, des petites squames apparaissent voire même des dartres.
  • Je bois au moins un litre et demi d'eau par jour
Ayez toujours une petite bouteille d eau dans votre sac, n`attendez pas d'avoir soif pour boire et optez pour les tisanes si vous ne supportez plus l'eau plate. Évitez les eaux trop alcalines , préférez des eaux peu minéralisées.
  • Je baisse le chauffage
Plus vous chauffez votre intérieur, plus votre air devient sec et votre peau inconfortable ! Si vous êtes une incorrigible frileuse, installez un humidificateur dans votre chambre.
  • Suis-je sujette à une carence?
Un déficit en eau et en minéraux affecte effectivement en profondeur les fonctions vitales de votre peau qui s'engourdissent. Devenues plus perméables, les défenses sont moins actives.
  • En hydratant ma peau, est-ce que je la protège aussi du vieillissement?
Tout à fait car les fines ridules de déshydratation peuvent se creuser davantage si elles ne reçoivent pas d eau. En hydratant votre peau vous faite un soin de jouvence !
  • Je préfère le lait au gel pour nettoyer ma peau
  • Quand je vaporise une brume d'eau thermale, je ne la laisse pas s'évaporer
  •  J'applique un sérum sous ma crème de jour
Les actifs des sérums forment une sorte de film invisible. Leurs propriétés se diffusent au « goutte à goutte » de façon à permettre de recharger votre peau en eau.
  • J'opte pour une crème hydratante à la texture adaptée
Choisissez-la fluide si vous avez la peau mixte et riche si elle est sèche.
  • Je fais un masque hydratant une fois par semaine
Optez pour les masques pré-imprégnés très pratiques et qui sont de véritables bains d'hydratation. Un seul impératif : restez cachée dans votre salle de bains pendant l'application du masque car si votre chéri vous croise, il risque de vous confondre avec le tueur en série d'Halloween! Leia mais...

Je suis toujours désirable

Bon d'accord, avec votre gros ventre et vos jambes qui gonflent vous n'êtes pas forcément la plus sexy du monde en ce moment et à dire vrai vous avez même du mal à vous regarder dans la glace. Vous allez même jusqu'à éteindre la lumière dès que votre chéri s'approche un peu trop près de vous! Réagissez, vous n'entrez pas au couvent !
  • Je change de coupe de cheveux
Vous aviez toujours rêvé de sacrifier vos boucles qui vous rappellent votre enfance. C'est le moment ou jamais de faire peau et cheveux neufs!
  • Je refuse deder à la facilité
Robe informe ou jogging immense vous rendraient encore plus complexée et mal à l'aise que vous ne l`êtes déjà.
  • Je multiplie les soirées en amoureux
Votre vie à deux va être chamboulée avec l'arrivée du bébé. C'est maintenant qu'il faut en profiter et surtout de mettre vos soucis de côté. La soirée est à vous et la nuit aussi!
  • Je me fais faire un soin du visage en institut 
Rien de tel pour avoir les traits reposés!
  • Je mets en valeur ma poitrine
Vous avez toujours envié la poitrine de Jane Mansfield alors que vous penchez plutôt du côté de Jane Birkin. Mais maintenant que vous remplissez un 90C, profitez-en et osez les décolletés!
  • Je ne me laisse pas aller
Ce n'est parce que vous êtes plus vulnérable que vous devez céder à la paresse et rester tous les week-ends affalée dans le canapé devant la télévision! Organisez-vous des évasions et redécouvrez le plaisir de faire un vrai break pendant deux jours, vous qui passez vos journées le nez dans vos dossiers.
  • Je fais attention à mon poids
  • Je fais du sport soft afin d'entretenir mes muscles
  • Je range au placard le vieux tee-shirt et j'ose la nuisette
  • Je m'assume
Votre produit de beauté le plus performant ? Votre sérénité ! Vos hormones vous rendent éblouissante et votre bonheur se lit sur votre visage. C'est le principal atout de votre panoplie de future maman! Leia mais...

J’attends des jumeaux

Bon d accord, vous ne vous attendiez pas vraiment à cette (bonne) nouvelle : deux bébés au lieu d'un ! Il va falloir gérer dans quelques mois le quotidien mais votre grossesse est d ores et déjà différente. Elle nécessite une attention particulière.
  • Ce sont des vrais ou des faux jumeaux?
Il faudra attendre une deuxième échographie pour le savoir.
  • Appelés dizygotes, les faux jumeaux sont le résultat de la fécondation de deux ovules par deux spermatozoïdes. Ils se développent côte à côte avec deux placentas au sein de deux poches amniotiques. Us peuvent être de sexe différent et ne se ressembleront pas plus qu'un frère et une sœur.
  • Monozygotes, les vrais jumeaux sont issus de la fécondation d'un seul ovule par un unique spermatozoïde. Ils auront ainsi le même capital génétique, seront toujours du même sexe et se ressembleront comme deux gouttes d eau.
  • Pourquoi ma grossesse est-elle plus « à risque »?
Pour vous : vous présentez un risque d'hypertension artérielle et de diabète gestationnel plus élevé que les autres mamans.Pour eux : il faut veiller au syndrome transfuseur/transfusé. Il s'agit d'un déséquilibre de la transmission du sang entre les deux fœtus, depuis le placenta. D'autre part, vos bébés ont plus de risques que les autres de naître prématurément.
  • Quels sont les examens?
À partir de quatre mois et demi de grossesse, vous allez devoir consulter votre gynécologue tous les 15 jours afin de vérifier que votre col de l'utérus est toujours bien fermé et que votre tension artérielle n'est pas trop élevée. Habituellement réalisée lors de la 32e semaine d'aménorrhée, la troisième échographie est avancée à la trentième semaine afin de contrôler la croissance des bébés. Ensuite, et jusqu'à la fin de votre grossesse, vous allez devoir faire une échographie toutes les deux ou trois semaines. Un échodoppler sera aussi régulièrement pratiqué afin de vérifier que les échanges entre votre fœtus et vous sont corrects.
  • Je me repose
Vous allez en effet devoir vous ménager pour éviter notamment une naissance prématurée. D'autre part, vous risquez d'être plus concernée que les autres par les petits maux de la grossesse comme les nausées ou les reflux gastriques. Vous serez également plus fatiguée en raison de l'augmentation de votre volume sanguin et du poids dedeux bébés.
  • Je choisis une maternité de type 2 ou 3 afin de prévenir toute complication
  •  Je commence mon congé de maternité à mi-grossesse (6e mois environ)
  • J'accouche plus tôt
L'accouchement des femmes qui attendent des jumeaux est souvent déclenché à huit mois et une semaine quand les bébés ont atteint leur maturité. Les médecins préfèrent déclencher l'accouchement afin d'éviter les complications des dernières semaines. Les césariennes sont également plus souvent pratiquées pour les naissances multiples que pour les autres, notamment quand le premier bébé se présente en siège.De plus en plus de jumeaux ?Les naissances gémellaires sont plus fréquentes en cas de stimu lation ovarienne (33 %) et de fécondation in vitro (12 %). Leia mais...

Péridurale or not péridurale ? Je vois l’anesthésiste

Accoucher sans douleur, c est possible, c'est même recommandé! Outre les techniques de respiration qui aident à prendre du recul et mieux gérer le stress et donc la douleur, la péridurale permet d'éliminer les dernières contractions, les plus violentes. Pourtant bon nombre de femmes préfèrent renoncer à ce confort, pour vivre l'expérience de la naissance intégralement. Péridurale ou non, il vous faudra rencontrer un anesthésiste afin de pouvoir réagir en cas d'urgence.
  • Comment se passe la péridurale?
Au moment de votre accouchement, lanesthésiste viendra vous voir et vous demandera de vous asseoir ou de vous allonger sur le côté. Il piquera entre deux vertèbres lombaires et placera un cathéter dans lequel sera injecté un produil anesthésique. Une sonde urinaire sera placée. 10 à 15 minutes plus tard vous commencerez à ressentir le soulagement. En fonction de la durée de l'accouchement, il faudra éventuellement renouveler les injections, via le cathéter.
  • Ça fait mal?
Vous sentirez un peu l'aiguille, mais les contractions font suffisamment mal pour que la piqûre passe inaperçue!
  • La péridurale est-elle dangereuse?
Non, mais il peut y avoir des effets secondaires bénins et passagers, mais ceux-ci sont rares. Il s'agit d une hypotension, de migraine, de vertiges. Toutefois, comme pour tout geste anesthésique, le danger existe potentiellement.
  • Vais-je sentir mon accouchement?
Oui, vous ne souffrirez plus ou nettement moins, mais vous conserverez partiellement la sensibilité.
  • Vais-je arriver à pousser?
Un peu moins bien, il faut bien le reconnaître, c'est pourquoi votre accouchement peut être un peu allongé. Cela dit, il n'y a pas de souffrance fœtale induite par la péridurale. Votre enfant - comme vous-même - serez sous surveillance.
  • Et si je demandais la péridurale au dernier moment?
Assurez-vous en amont que cela soit possible. Théoriquement jusqu'à 7 cm de dilatation c`est encore possible.Si c'est le cas, il vous faudra simplement attendre 10 à 20 minutes avant que le produit anesthésiant ne fasse son effet.
  •  Sexe... Je fais primer la qualité sur la fréquence
Depuis combien de jours n'avez-vous pas fait l'amour? Si vous tenez un registre et que cette comptabilité est fortement débitrice : pas de panique ! Au cours du troisième trimestre, il est coutumier que les rapports sexuels s'espacent. Inconfort, peur de blesser l'enfant ou manque de désir du fait d'une concentration exclusive autour du futur bébé, peuvent concourir à une dysharmonie.
  • Nous avons des problèmes de couple?
Non, vous êtes donc parfaitement normaux ! Pour autant, vous auriez tort de vous installer dans un train-train c'est au contraire le moment d'en profiter. Pour l'instant vous n'avez pas à vous lever toutes les deux heures au son des cris d'orfraie de votre progéniture. Vous n'êtes encore que tous les deux à décider de votre emploi du temps. Quitte à ne pas dormir, autant sacrifier à Éros.
  • Est-ce dangereux pour le bébé?
Balayez vos angoisses d'un froufrou ! Faire l'amour ne présente aucun danger pour votre enfant sauf en cas tir contre-indication médicale. Certes l'orgasme féminin entraîne la sécrétion d'hormones, comme l'ocytocine, qui peut contracter l'utérus tout comme les prostaglandines contenues dans le sperme. Pourtant, les études n'ont jamais fait apparaître de corrélation entre une vie sexuelle épanouie et les cas de prématurité.
  • Mon chéri est inquiet...
Rassurez votre compagnon sur la place qu'il occupe auprès de vous et mettez-vous en valeur. Enfin si, malgré tout, l'espacement des relations s'impose naturellement, privilégiez la tendresse et les caresses et souvenez-vous qu'en matière de sexualité, il n'y a pas de normes et que la qualité doit primer sur la fréquence.
  • Il est embarrassé...
Il se peut que votre homme, aussi viril soit-il, se sente un peu intimidé devant ce changement de statut qui se manifeste d'abord par une transformation physique. Rappelez-lui en douceur mais avec fermeté - les hommes sont parfois un peu lents à la détente - que vous n'êtes pas qu'une mère et que la femme qu'il a choisie pour son sex-appeal foudroyant est bien toujours devant lui. Il ne vous croit pas ? Prenez les devants et prouvez-le lui. Il y a fort à parier que quelques appels suggestifs saupoudrés d'un peu de piment auront tôt fait de réchauffer une libido un peu tiède. Votre bébé n'est pas le témoin privilégié de vos moments torrides ! Il est certes là mais bien loin de ce genre de préoccupations!Le kamasutra du troisième trimestre
  • Soyez sûre que votre ventre rond n'est pas un handicap au désir de votre patenaire, c`est ao contraire extrêmement érotique.
  • Vous avez le droit d'être à Ja fois une mère et une femme; laissez-vous aller sans complexe. Se faire du bien n'a jamais fait de mal!
  • Osez les sous-vêtements sexy en particulier les soutiens-gorges, vos seins n'ont jamais été aussi beaux!
  • Abandonnez la position face à face dite du missionnaire pour de nouvelles sensations;; l'homme derrière la femme, la position îatérale ou la femme assise sur l'homme.
  • La pénétration n'est pas une fin en soi : toutes les stimulations manuelles ou buccales sont fes bienvenues.
  • Ne vous forcez pas mais n'abandonnez pas! Le désir ne s'use que si on ne l`entretient pas!
  Leia mais...

Je ménage mon dos

Aïe ! En vous penchant, vous vous êtes encore fait mal au dos! Discrètes et sournoises durant les trois premiers mois de votre grossesse, ces douleurs lombaires ont augmenté ces dernières semaines rendant certains gestes de la vie courante particulièrement difficiles... sans parler de cette démarche en canard!
  • Ai-je une mauvaise posture?
Oui, mais il est bien difficile de faire autrement. Le poids de votre ventre augmente et votre centre de gravité se déplace. Résultat : vous vous cambrez de plus en plus et vous épuisez votre pauvre dos. Cette situation ne va malheureusement pas s'arranger car plus vous approcherez de la date fatidique plus votre organisme produira une autre hormone, la relaxine, qui détend progressivement les ligaments et permet donc à votre bassin de s'ouvrir pour laisser passer le bébé.
  • Je choisis la bonne position pour dormir
Privilégiez la position sur le côté gauche et repliez vos jambes. Vous soulagerez votre dos mais aussi vos jambes!
  • Je bascule mon bassin
Le plus souvent possible, basculez votre bassin vers l`avant afin d'éviter la cambrure et donc le mal de dos.
  • Je plie mes genoux
Pour ramasser un objet, fléchissez vos genoux et appuyez-vous sur vos jambes.
  • Je range au placard les chaussures à talons hauts
  • Je fais porter mes courses par une âme charitable
  • Assise, je m'appuie contre le dossier de la chaise
Calez bien vos fesses, orientez votre bassin dans la bonne direction et tenez votre dos droit.
  • Je nage pour renforcer les muscles de la colonne
  • J'achète une ceinture de grossesse
Elle doit soutenir votre ventre sans le comprimer.Vive la kinéSi vous avez très mal, parle-en à votre médecin qui vous prescrira quelques séances chez votre kiné. Celui-ci vous apprendra à soulager votre dos en adoptant la fameuse bascule du bassin et il vous massera. C`est tellement bon que les séances devrait être obligatoires! Leia mais...
Une sensation de lourdeur cote droit de luterus | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères