Résultats pour "sensation pesanteur 4 mois"

Vous voyez grossesse , grossesse e / ou autres articles relatives de sa recherche sensation pesanteur 4 mois. Trouver les meilleures solutions pour de votre grossesse. hémorroïdes, forceps, fausse couche, echographie, rubeole, echographie bebe, varice.

Je cale les consultations obligatoires

Sept visites médicales obligatoires sont prévues pendant la grossesse +1 visite post-natale, ainsi qu'une consultation d'anesthésie. Rassurez-vous ces examens vont rapidement devenir routiniers. Ces visites obligatoires sont prises en charge par la Sécurité sociale.
  • Comment se dérouleront les prochaines visites?
Votre médecin vous interrogera sur votre santé et le déroulement de votre grossesse. Il vérifiera votre poids et votre tension artérielle. Lors de l'examen gynécologique, il mesurera la hauteur de votre utérus, l'état de votre col. Moment intense s'il en est : il écoutera et vous fera entendre les battements du cœur de votre bébé grâce à un appareil posé sur votre ventre.
  • Quels examens me seront prescrits?
Une analyse d urine mensuelle pour dépister : □ le glucose, qui peut être un signe de diabète gestationnel ; □ les protéines qui peuvent être un signe d'hypertension, d'anomalies rénales, d'infection urinaire...Une analyse de sang pour vérifier : □ votre glycémie ; □ votre numération globulaire.D`autres analyses sanguines pourront vous être prescrites pour un meilleur suivi, notamment si vous n'êtes pas immunisée contre la toxoplasmose.
  • Moments clefs des différentes visites médicales obligatoires :
□ Mois 4 : Deuxième visite obligatoire : possibilité de dépister la Irisomie 21, grâce au tri-test. □ Mois 5 : Troisième visite obligatoire : échographie morphologique. □ Mois 6 : Quatrième visite obligatoire : sérologie des maladies infectieuses ou virales : hépatite B (obligatoire), glycémie, numération formule sanguine. □ Mois 7 : Cinquième visite obligatoire : RAS. □ Mois 8 ! Sixième visite obligatoire : échographie de bien-être fœtal. Votre médecin appréciera la forme et la dimension de votre bassin. Une radiopelvimétrie pourra vous être prescrite afin d'obtenir les dimensions exactes. □ Mois 9 : Septième visite obligatoire : celle-ci doit avoir lieu à l'endroit où vous allez accoucher si votre médecin n'est pas obstétricien car il s'agit désormais de prévoir le déroulement de votre accouchement. □ Consultation d'anesthésie dans votre maternité.
  • Après la naissance :
Une dernière visite médicale obligatoire est prévue dans les six semaines qui suivent l'accouchement idéalement un mois après. Leia mais...

Je surveille mon poids

En dehors de l'accouchement la prise de poids est la crainte de toutes les futures mamans. Rappelons que la prise de poids moyenne est comprise entre 9 et 12 kilos.Puisque vous ne pouvez pas vraiment faire autrement, il vous reste à accepter et limiter les dégâts ! Autant que possible...
  • Je suis... enfin j'étais mince
Si votre poids était stable, vous n aurez sans doute aucune difficulté à rentrer rapidement dans vos jeans après la naissance de junior. À condition bien sûr de ne pas profiter de ces neuf mois pour vous lâcher après des années de privations.
  • J'étais rondouillarde, j'ai peur de devenir une baleine
II faudra en effet, être encore plus vigilante, ce qui ne signifie pas vous priver, mais préférez une pomme à un carré de chocolat en cas de fringale.
  •  À quoi correspond la prise de poids?
En fin de grossesse le poids se répartit en moyenne à peu près comme suit : • Bébé : 3 kg à 3,5 kg • Placenta : 1 kg • Liquide amniotique ; 1 kg • Utérus : 1 à 1,4 kg • Sang:1,5 kg • Seins :0,3 a 0,5 kg • Réserves de gras : 2 à 3 kg. Ne froncez pas le nez! Ce gras servira de combustible pour fabriquer le lait maternel ! Soit entre 9,8 kg et 11,9 kg,
  • Comment doit s'échelonner la prise de poids?
Au cours du premier trimestre la prise de poids est négligeable. Il arrive même que certaines femmes maigrissent du fait des nausées à répétition. Au deuxième trimestre la moyenne est de l'ordre de 1,5 kg par mois. Généralement, vous avez pris la moitié du poids de la grossesse au sixième mois. Au troisième t rimestre essayez de lim iter à environ 1,2 kg par mois.
  • Du point de vue de la santé, l'excès de poids entraîne :
• des risques de diabète gestationnel ; • des problèmes articulatoires ; • des risques de difficultés pour l'accouchement.
  •  NE FAITES PAS DE RÉGIME
Vous vous réconcilierez avec vote balance plus tard. Un régime pourrait être fâcheux pour la croissance de votre bébé.Combien de temps pour récupérer ma taille?La sagesse populaire parle de neuf mois... autant que pour faire un enfant. Pourtant certaines femmes quittent la maternité avec une taille mannequin. Notez bien qu'elles sontaussi rares qu'elles nous font enrager ! La seule solution pour ne pas avoir trop de difficultés à maigrir consiste... à ne pas trop grossir! Leia mais...

Je choisis mon mode de transport

Vous n'êtes pas condamnée à rester chez vous à compulser des magazines consacrés à votre enfant à naître ou encore à tricoter au coin du feu. D'ailleurs, si vous travaillez vous êtes bien obligée de mettre le nez dehors. Et c'est tant mieux ! Profitez de votre relative liberté de mouvement, ça ne va pas durer!
  • À pied:
□ C'est le meilleur mode de transport qui soit. La marche vous maintient en forme et active votre circulation sanguine. □ Marchez 14 heure par jour si possible. □ Choisissez des chaussures avec des talons plats pour ménager votre dos : n angoissez pas trop vous retrou verez vos talons ultra-sexy dans quelques mois! □ Évitez les stations debout prolongées.
  • À vélo :
□ Sur terrain plat pas de problème mais à partir du cinquième mois vous allez commencez à avoir du mal à voir vos pieds... □ Attention tout de même aux chutes.
  • À moto, cyclo :
□ Non seulement le risque de chute est important mais les vibrations sont très fortes : rangez-les au garage!
  • En voiture:
□ Lautomobile est assez inadaptée car elle provoque des secousses et ralentit la circulation sanguine. □ Procédez par petites étapes. □ Ne renoncez pas à la ceinture de sécurité mais placez-la au-dessus puis plus tard au-dessous de votre ventre. □ A partir du huitième mois, les longs trajets devraient être proscrits.
  • En métro :
□ Bonne méthode à condition d'avoir une place assise. □ Plutôt que ronchonner ostensiblement, souriez et demandez à vous asseoir!
  • En train :
□ Préférez toujours le train à la voiture pour les longs trajets. □  Marchez dans les couloirs régulièrement.
  • En bateau:
□ Une petite croisière est toujours la bienvenue! □ Renoncez provisoirement aux hors-bords...
  • En avion :
□ Confortable et autorisé jusqu'au 8' mois. Au-delà les compagnies sont assez frileuses ! □ Prévoyez un certificat médical. □ Portez des bas de contention pour activer la circulation sanguine en particulier à partir du 5e mois. □ Demandez une place le long du couloir et levez-vous régulièrement.Déplacement professionnelEn fonction de votre état de fatigue et de la durée de vos trajets professionnels, il se peut que votre médecin vous propose un arrêt de travail. Ne tirez pas au flanc pour autant! Leia mais...

Je me renseigne sur les aides

Consciente des sacrifices qu'implique l`arrivée d un enfant, vous imaginez déjà dans quelques mois les appels furieux de votre banquier tous les lundis matin. Surtout si cela fait belle lurette qu'il nest plus votre meilleur ami! Pas de panique, vous avez peut-être droit à la prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) de la Caisse d'allocations familiales.
  • Ai-je droit à la prime à la naissance?
Pour en bénéficier, les ressources de votre famille ne doivent pas dépasser une limite qui varie en fonction de votre situation. Cette prime est versée au cours du 7e mois de grossesse.
  • Ai-je droit à l'aIlocation de base?
Là encore les ressources de votre famille ne doivent pas dépasser une limite variable selon les cas. D'autre part, pour pouvoir y prétendre, votre enfant devra passer 3 examens médicaux obligatoires au cours des 8 premiers jours, de son 9e ou 10e mois et de son 24e ou 25e mois. Son montant est de 172,77 € jusqu'aux trois ans de I`enfant.
  • Je prévois de faire garder mon enfant. Aurai-je droit à une aide?
Tout à fait mais cette dernière dépend du choix de la personne qui va s occuper de votre enfant. Il s'agit du complément de libre choix du mode de garde.
  • Je fais garder mon enfant par une assistante maternelle ou par une autre personne à domicile
Pour prétendre au complément de libre choix du mode de garde, vous devez faire appel à une assistante maternelle agréée et exercer une activité professionnelle minimum. Toutefois, si vous êtes au chômage, étudiant, bénéficiaire du RMI ou de certaines allocations, vous n'avez pas à remplir cette condition. D'autre part, vous ne devez pas verser plus de 5 fois le montant du Smic horaire par jour à votre assistante maternelle et vous ne devez pas être exonérée de cotisations sociales si vous employez une personne à domicile. Le montant de ce complément varie en fonction de votre situation et de l'âge de vos enfants. Il consiste en une prise en charge partielle de la rémunération de l'assistante maternelle ou de la personne employée à domicile.
  • Je m'adresse aune association ou une entreprise habilitée qui emploie des assistantes maternelles agréées ou des gardes d'enfant à domicile
Vous pouvez prétendre au complément de libre choix du mode de garde et vous devez remplir les mêmes conditions que si vous employiez une personne à domicile concernant votre activité mais avec deux différences :l'association doit être habilitée par le Préfet si elle emploie des gardes d enfant à domicile et par le Conseil Général si elle emploie des assistantes maternelles. Vous devez aussi faire garder votre enfant au moins 16 heures par mois. Une fois remplies ces conditions, vous recevrez une aide forfaitaire.
  • Comment effectuer les différentes démarches?
II vous suffit de télécharger les différents formulaires sur le site de la Caisse d'allocations familiales (caf.fr), de les imprimer, de les remplir et de les renvoyer accompagnés des justificatifs nécessaires. N'attendez pas le dernier moment pour le faire car vous n'êtes pas la seule à effectuer votre demande! Leia mais...

Je rappelle au papa qu’il doit demander son congé paternité

Depuis 2002, tous les papas salariés ont droit à quelques jours de congés pour la naissance de leur enfant en plus des trois jours déjà existants ! Heureux veinards ! Encore faut-il anticiper un minimum ! Si le futur papa n'est pas très au fait de ces organisations administratives ou s'il est encore loin d'avoir réalisé, c'est à vous qu'incombera cette tâche.
  • La méthode à suivre
□ Pour bénéficier de ce congé, l'employeur doit être prévenu un mois à l'avance par lettre recommandée avec accusé de réception. □ L'attestation de salaire délivrée par l'employeur devra être renvoyée au Centre de Sécurité sociale avec le certificat de naissance de l'enfant dès le premier jour du congé.
  • Comment ça marche?
□ Le congé paternité est de 11 jours consécutifs (samedi et dimanche compris) pour une naissance unique et de 18 pour des jumeaux. □ Le congé paternité peut être pris dans le prolongement des 3 jours de la naissance et cumulé avec des RTT. □ Il doit être pris dans les 4 mois qui suivent la naissance de l'enfant. □ Le papa n'est pas tenu de prendre la totalité de son congé, mais les jours restants sont alors perdus.
  • Et financièrement?
Les indemnités journalières sont prises en charge par la Sécurité sociale à condition que : □ le futur papa puisse justifier de dix mois d'immatriculation, en tant qu'assuré social, à la date de début de son congé paternité ; □ il doit également avoir cotisé suffisamment ou travaillé au moins 200 heures au cours des 90 jours précédant le début de son congé paternité - ou au moins 800 heures au cours des 12 mois précédents, en cas d'activité saisonnière.Les indemnités sont égales au salaire journalier de base (calculées sur la moyenne de salaires des trois derniers mois) dans la limite du plafond de la Sécurité sociale en vigueur au ier janvier de l'année en cours et diminuées des cotisations, de la CSG et de la CRDS. Leia mais...

J’attends des jumeaux

Bon d accord, vous ne vous attendiez pas vraiment à cette (bonne) nouvelle : deux bébés au lieu d'un ! Il va falloir gérer dans quelques mois le quotidien mais votre grossesse est d ores et déjà différente. Elle nécessite une attention particulière.
  • Ce sont des vrais ou des faux jumeaux?
Il faudra attendre une deuxième échographie pour le savoir.
  • Appelés dizygotes, les faux jumeaux sont le résultat de la fécondation de deux ovules par deux spermatozoïdes. Ils se développent côte à côte avec deux placentas au sein de deux poches amniotiques. Us peuvent être de sexe différent et ne se ressembleront pas plus qu'un frère et une sœur.
  • Monozygotes, les vrais jumeaux sont issus de la fécondation d'un seul ovule par un unique spermatozoïde. Ils auront ainsi le même capital génétique, seront toujours du même sexe et se ressembleront comme deux gouttes d eau.
  • Pourquoi ma grossesse est-elle plus « à risque »?
Pour vous : vous présentez un risque d'hypertension artérielle et de diabète gestationnel plus élevé que les autres mamans.Pour eux : il faut veiller au syndrome transfuseur/transfusé. Il s'agit d'un déséquilibre de la transmission du sang entre les deux fœtus, depuis le placenta. D'autre part, vos bébés ont plus de risques que les autres de naître prématurément.
  • Quels sont les examens?
À partir de quatre mois et demi de grossesse, vous allez devoir consulter votre gynécologue tous les 15 jours afin de vérifier que votre col de l'utérus est toujours bien fermé et que votre tension artérielle n'est pas trop élevée. Habituellement réalisée lors de la 32e semaine d'aménorrhée, la troisième échographie est avancée à la trentième semaine afin de contrôler la croissance des bébés. Ensuite, et jusqu'à la fin de votre grossesse, vous allez devoir faire une échographie toutes les deux ou trois semaines. Un échodoppler sera aussi régulièrement pratiqué afin de vérifier que les échanges entre votre fœtus et vous sont corrects.
  • Je me repose
Vous allez en effet devoir vous ménager pour éviter notamment une naissance prématurée. D'autre part, vous risquez d'être plus concernée que les autres par les petits maux de la grossesse comme les nausées ou les reflux gastriques. Vous serez également plus fatiguée en raison de l'augmentation de votre volume sanguin et du poids des deux bébés.
  • Je choisis une maternité de type 2 ou 3 afin de prévenir toute complication
  •  Je commence mon congé de maternité à mi-grossesse (6e mois environ)
  • J'accouche plus tôt
L'accouchement des femmes qui attendent des jumeaux est souvent déclenché à huit mois et une semaine quand les bébés ont atteint leur maturité. Les médecins préfèrent déclencher l'accouchement afin d'éviter les complications des dernières semaines. Les césariennes sont également plus souvent pratiquées pour les naissances multiples que pour les autres, notamment quand le premier bébé se présente en siège.De plus en plus de jumeaux ?Les naissances gémellaires sont plus fréquentes en cas de stimu lation ovarienne (33 %) et de fécondation in vitro (12 %). Leia mais...

Je débute mon congé maternité

Créé en 1909, le congé de maternité est un droit et pour vous une sorte de planche de salut ! Vous l'attendez depuis si longtemps qu'il vous semble aussi improbable que délicieux ! Il peut être plus ou moins long selon le nombre d'enfants que vous attendez.
  • À combien de temps ai-je droit?
Le code du travail fixe un congé obligatoire de 6 semaines avant l'accouchement et de 10 semaines après la naissance. Mais sa durée augmente en fonction du nombre d'enfants à naître. À partir du troisième enfant, vous avez droit à 26 semaines.
  • Est-il modulable?
Plus ou moins ! Depuis mars 2007, vous n'êtes plus obligée de respecter la durée du congé pré et postnatal. Vous pouvez ainsi reporter une partie de votre congé prénatal après l'accouchement. Sachez que vous êtes cependant obligée de débuter votre congé de maternité au moins 3 semaines avant l'accouchement.
  • Comment demander un report?
Vous pouvez bénéficier de ce report à la seule condition que votre médecin donne son accord. En effet, la grossesse doit se dérouler normalement afin d'éviter tout risque pour la salariée et son futur enfant. Votre employeur ne peut ni vous le refuser, ni vous l'imposer.
  • Combien vais-je toucher pendant ce congé?
Si vous êtes salariée, vous allez toucher des indemnités journalières versées par la Sécurité Sociale. Ces dernières sont calculées sur la base de vos trois derniers mois de salaire bruts précédant le congé. Dans certains cas, l'employeur complète la différence entre le salaire journalier et votre salaire habituel. Si vous êtes au chômage, vous toucherez des indemnités journalières, à condition d'avoir reçu une allocation chômage dans les 12 mois qui précèdent le début du congé maternité. N'oubliez pas d'indiquer aux Assedic le début de votre congé maternité sur la feuille de situation que vous recevez à la fin de chaque mois Leia mais...

Je me méfie du soleil

Le soleil votre meilleur ennemi ? Sans doute en partie car les fluctuations hormonales liées à la grossesse fragilisent votre peau et la rendent moins résistante. De plus vous risquez de développer au soleil le fameux « masque de grossesse ».
  • Qu'est-ce que le masque de grossesse?
Le masque de grossesse, ou chloasma, touche 2/3 des femmes enceintes, à partir du quatrième mois de la grossesse. II concerne surtout les brunes et prend la forme de plaques pigmentées de couleur marron, souvent symétriques et de forme plus ou moins régulière. Ces vilaines marques sont réparties, en général, sur le front, les tempes et les joues.
  • Pourquoi survient-il pendant la grossesse?
Inutile de vous reparler des hormones et de leurs conséquences... Vous commencez à le savoir ! Sachez que la grossesse est également à l`origine dune augmentation de la synthèse de la mélanine. Cest la raison pour laquelle apparaît l'hyperpigmentation et que les taches s'installent sur votre visage.
  • Je préviens l'apparition du masque de grossesse
Un seul mot d'ordre : évitez de vous exposer au soleil ! Hydratez votre peau et appliquez une protection solaire indice 50+ en été mais également dès que vous êtes exposée pour éviter l'apparition du masque de grossesse. C`est également le moment de ressortir vos chapeaux et autres casquettes ! Encore mieux, même en hiver et en ville, appliquez une crème de jour dotée de filtres solaires. Ne faites pas de séances UV en institut.
  • Je patiente si les taches sont déjà là
Rassurez-vous : le chloasma disparaît généralement six mois après l'accouchement. S'il persiste, consultez votre dermatologue qui vous conseillera des crèmes médicamenteuses dépigmentantes. Appliquées sur les taches chaque soir, pendant quelques mois, elles viendront à bout du masque le plus tenace.
  • Je prends des bonnes habitudes pour mes futures grossesses
Lors des prochaines grossesses, le risque de récidive est, en effet, important.Après la naissance...Après votre accouchement évitez de prendre une pilule contraceptive à base d'œstrogènes. Une fois la peau dépigmentée, choisissez un autre mode de contraception ou une pilule qui ne contient qu'un progestatif. Leia mais...

Je prépare sa chambre

À quelques semaines de l'arrivée de bébé, vous êtes impatiente à l'idée de lui préparer un petit nid douillet. Seulement, avant de vous lancer à corps perdu dans le relooking de l'ancien bureau de son papa, posez-vous les bonnes questions afin de ne pas être obligée de tout refaire au bout de 6 mois ! Et surtout... plutôt que le faire vous même, devenez maître d œuvre et donnez les instructions!
  • Je nettoie à fond
Enfin pas vous ! Plutôt le futur papa ! L'inhalation de certains produits peut s avérer dangereuse pour votre bébé. Si vous avez décidé de repeindre les murs, demandez-lui de les laver au préalable avec de l`eau et de la lessive de soude. S'ils sont recouverts de papier peint lavable, quelques gouttes d ammoniaque et de l`eau feront l`affaire. Utilisez les peintures et les colles les moins agressives possible, optez pour une peinture naturelle et sans odeur et aérez longtemps la chambre avant d'y installer bébé.
  • Je repeins aux couleurs de l'arc-en-ciel
Optez pour de la peinture à l'eau et lessivable en prévision des traces de doigts sur les murs! Encore une fois, ne repeignez pas la chambre vous-même car les gestes réalisés les bras en l'air sont déconseillés.
  • Je colle du papier peint
Choisissez du papier peint lessivable et personnalisez la chambre à l'aide de stickers, de pochoirs ou de frises.
  • Quelle couleur choisir ?
Idéales pour éveiller bébé, les couleurs vives sont gaies et énergiques. Cependant, elles sont tellement toniques qu'elles peuvent gêner son endormissement alors adoucissez-les la nuit grâce à une veilleuse. Vous pouvez aussi choisir de privilégier des teintes très claires qui apaiseront votre enfant. Seulement gardez à l'esprit qu'il voit surtout les couleurs : placez des lampes colorées dans son environnement.
  • Je fais poser du parquet ou un revêtement plastifié
Facile à nettoyer, le parquet résiste très bien à l`usure et ne garde pas la poussière. Égayez un peu la pièce en ajoutant un petit tapis. Quant aux revêtements plastifiés, ils présentent des avantages certains : ils sont bon marché et très faciles d'entretien. De plus, ils existent dans une grande gamme de coloris et avec des motifs. Dans la mesure du possible évitez la moquette qui reste un nid à poussière. Si vous ne pouvez pas vous passer de sa douceur, optez pour une matière naturelle et traitée antiacariens. Le béton ciré est également à la mode mais gare aux bosses en cas de chutes!
  • J'installe son lit
Le berceau reste la solution idéale mais si vous ne pouvez pas en acheter un, choisissez un lit sécurisé. Pouvant être utilisé par un enfant jusqu'à l'âge de 3 ans, il possède une dimension standard de 60/120 cm et permet de remonter le sommier afin de pas avoir à se baisser quand bébé ne sait pas encore s'asseoir.
  • Je n'ai pas assez de place pour installer une table à langer!
Pas de panique ! Vous pouvez toujours changer bébé sur le lit ! C est même nettement plus prudent. Cela dit, la table à langer est plus pratique car elle vous permet d avoir à portée de main tout le nécessaire au moment des changes. D'autre part, elle épargne votre pauvre dos déjà bien mal en point après ces 9 mois. Si vous optez pour ce meuble choisissez-le modulable, car vous n'allez pas langer bébé très longtemps.
  • Quels autres meubles prévoir?
Prévoyez une commode à tiroirs sécurisés fin qu'il ne se coince pas les doigts. Choisissez également des coffres de rangement équipés de système de sécurité
  • Et comment amuser bébé?
Indispensable durant les premiers mois, le transat permet à votre enfant de commencer à voir ce qui se passe autour de lui. Le mobile musical est aussi très apprécié car ses objets en mouvement amusent bébé. Limitez le nombre de peluches et de doudous, tous vos amis vont en couvrir bébé dès sa naissance. Si vous souhaitez toutefois craquer pour ces jouets veillez à ce qu'ils soient aux normes de sécurité et facilement lavables car ce sont de vrais nids à poussière et à acariens.Des consignes de sécurité à respecterSi les prises électriques ne sont pas sécurisées, installez des cache-prises et relevez les fils électriques des lampes. Choisissez des meubles de préférence à bords arrondis et dans des matériaux moins durs que le métal ou le verre. S'ils possèdent des angles saillants, posez des coins de protection en plastique. Enfin, ne placez pas à la portée de bébé les produits de toilette ni les médicaments! Leia mais...

Qui sommes nous

Ce guide a une ambition, celle de vous ressembler!Il s agit du website de bord de votre grossesse et, à ce titre, il vous concerne vous, en priorité, même si le papa est le bienvenu pour vous chouchouter. Tout au long de ces neuf mois de voyage vous allez être deux (voire plus...), c'est la raison pour laquelle le développement de votre bébé est évoqué en tête de chaque chapitre mais en dehors de cet aparté vous constituez le thème principal de l'ouvrage. Vous avez des questions, il apporte les réponses. Avec un ton volontairement direct et léger, cette check-list de votre grossesse ne cède rien au sérieux de son contenu.Ce guide aborde mois après mois, tous les aspects pratiques, administratifs et psychologiques rencontrés depuis le test positif jusqu'à l'accouchement. Leia mais...
Sensation pesanteur 4 mois | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères