Résultats pour "resultat trisomie 21 prise de sang yabiladi"

Vous voyez grossesse , maternité e / ou autres articles relatives de sa recherche resultat trisomie 21 prise de sang yabiladi. Trouver les meilleures solutions pour de votre grossesse. hémorroïdes, forceps, fausse couche, echographie, rubeole, echographie bebe, varice.

Je file chez mon médecin pour vérifier que tout va bien

La première visite médicale obligatoire est fixée par la Sécurité sociale au troisième mois de grossesse au maximum avant la fin de la 14* semaine de grossesse. Mais, depuis que vous avez la certitude que le test est positif, l'impatience vous ronge. Quoi de plus naturel que de vouloir en savoir plus ? Prenez rendez-vous au plus vite.Je choisis le médecin qui me vaVous pouvez choisir d'être suivie par votre gynécologue habituel, mais s'il n'est pas obstétricien, il vous confiera aux bons soins d'un spécialiste au cours du dernier trimestre. Si vous n'aimez pas le changement, choisissez d'emblée un obstétricien, quitte à retrouver votre praticien habituel après la naissance. Certaines femmes font le choix d'être suivies par leur médecin de famille mais, là encore, il leur faudra recours à un obstétricien pour les derniers mois.Quels examens mon gynécologue va-t-il me proposer ?
  • Examen gynécologique 
Il s'agit de vérifier le volume de votre utérus et s'assurer qu'il est bien en rapport avec le terme présumé de la grossesse.
  • Examen clinique
Mesure de votre tension artérielle et de votre poids.... Heureusement, cette donnée ultra secrète restera entre lui et vous !  Les a ntécéden t s méd icau x Votre suivi de grossesse devra être adapté en fonction de vos éventuelles pathologies. Établissez la liste de vos traitements, de vos allergies mais épargnez-lui votre rhume de la semaine dernière!
  • Les antécédents médicaux
Votre suivi de grossesse devra être adapté en fonction de vos éventuelles pathologies. Établissez la liste de vos traitements, de vos allergies mais épargnez-lui votre rhume de la semaine dernière !
  • Les antécédents familiaux
Votre gynécologue s'intéressera aux maladies dont souffrent vos parents ou grands-parents et qu'il convient de connaître le plus tôt possible. Certaines maladies génétiques peuvent bénéficier d'un traitement préventif.
  • La prise de sang
Le dosage hormonal (HCG) sert à confirmer la grossesse et peut confirmer son évolution mais reste moins fiable et moins précis que l'échographie. La prise de sang permet de vérifier votre sérologie afin de savoir si vous êtes immunisée contre la rubéole et la toxoplasmose. Si vous êtes en contact avec de jeunes enfants, précisez-le afin que votre médecin vous prescrive une sérologie concernant le cytomégalovirus. La sérologie porte également sur l'hépatite B, la syphilis et le sida,
  • L'analyse d'urine
Cette analyse est prescrite pour rechercher le sucre (glycosurie) et les protéines (albuminurie) dans les urines. La présence de glucose peut être le signe d`un diabète gestationnei, tandis que l'albuminurie peut signaler une hypertension, un problème rénal infection urinaire.Question de RhésusSi votre Rhésus est négatif, et que celui du papa est positif, il y a un risque d'incompatibilité fœto-matemelle. Autrement dit le sang de votre bébé pourrait être incompatible avec le vôtre. Vers quatre mois et demi et surtout au moment de l'accouchement, quelques globules appartenant à votre bébé vont se mélanger avec votre propre sang, déclenchant ainsi une production d'anticorps. Sans danger pour ce premier bébé, cette incompatibilité met en péril les grossesses suivantes car vous voilà « vaccinée » contre te sang positif de votre prochain bébé. Pas de panique ! Si votre corps se met à produire des anticorps vous en serez quitte pour un vaccin « anti-Rhésus + » à la naissance afin de bloquer les débordements de votre organisme ! Si votre Rhésus est positif et que celui du père est négatif, votre enfant aura une chance sur trois d'avoir un Rhésus négatif comme papa, mais comme son sang n'est pas en contact avec le vôtre, il n'y aura pas de problème.Si votre Rhésus est positif et que celui du père est positif, votre enfant aura un Rhésus positif. Si votre Rhésus est négatif et que celui du père est négatif, votre enfant aura un Rhésus négatif. Leia mais...

Je surveille mon poids

En dehors de l'accouchement la prise de poids est la crainte de toutes les futures mamans. Rappelons que la prise de poids moyenne est comprise entre 9 et 12 kilos.Puisque vous ne pouvez pas vraiment faire autrement, il vous reste à accepter et limiter les dégâts ! Autant que possible...
  • Je suis... enfin j'étais mince
Si votre poids était stable, vous n aurez sans doute aucune difficulté à rentrer rapidement dans vos jeans après la naissance de junior. À condition bien sûr de ne pas profiter de ces neuf mois pour vous lâcher après des années de privations.
  • J'étais rondouillarde, j'ai peur de devenir une baleine
II faudra en effet, être encore plus vigilante, ce qui ne signifie pas vous priver, mais préférez une pomme à un carré de chocolat en cas de fringale.
  •  À quoi correspond la prise de poids?
En fin de grossesse le poids se répartit en moyenne à peu près comme suit : • Bébé : 3 kg à 3,5 kg • Placenta : 1 kg • Liquide amniotique ; 1 kg • Utérus : 1 à 1,4 kg • Sang:1,5 kg • Seins :0,3 a 0,5 kg • Réserves de gras : 2 à 3 kg. Ne froncez pas le nez! Ce gras servira de combustible pour fabriquer le lait maternel ! Soit entre 9,8 kg et 11,9 kg,
  • Comment doit s'échelonner la prise de poids?
Au cours du premier trimestre la prise de poids est négligeable. Il arrive même que certaines femmes maigrissent du fait des nausées à répétition. Au deuxième trimestre la moyenne est de l'ordre de 1,5 kg par mois. Généralement, vous avez pris la moitié du poids de la grossesse au sixième mois. Au troisième t rimestre essayez de lim iter à environ 1,2 kg par mois.
  • Du point de vue de la santé, l'excès de poids entraîne :
des risques de diabète gestationnel ; • des problèmes articulatoires ; • des risques de difficultés pour l'accouchement.
  •  NE FAITES PAS DE RÉGIME
Vous vous réconcilierez avec vote balance plus tard. Un régime pourrait être fâcheux pour la croissance de votre bébé.Combien de temps pour récupérer ma taille?La sagesse populaire parle de neuf mois... autant que pour faire un enfant. Pourtant certaines femmes quittent la maternité avec une taille mannequin. Notez bien qu'elles sontaussi rares qu'elles nous font enrager ! La seule solution pour ne pas avoir trop de difficultés à maigrir consiste... à ne pas trop grossir! Leia mais...

Je n’ai pas peur de l`amniocentèse

L`amniocentèse qui vous a été prescrite, ou dont vous avez-vous-même fait la demande, permet de détecter les anomalies chromosomiques, à commencer par la trisomie 21. Cet examen est particulièrement angoissant pour les mamans car il est impressionnant et la crainte de découvrir une anomalie du fœtus s accompagne de la peur d une fausse couche. Découvrez cet examen pour désamorcer vos angoisses.
  • En quoi consiste l'amniocentèse?
Il s agit d'un prélèvement de liquide amniotique qui contient des cellules du bébé. Celles-ci sont analysées afin d'établir le caryotype du bébé autrement dit sa carte d'identité chromosomique et dépister ainsi des éventuelles anomalies.
  • Pourquoi dois-je faire cet examen?
Il n'est pas obligatoire mais il est proposé systématiquement aux femmes de plus de 38 ans et à celles qui ont déjà eu un enfant trisomique ou si l'un des futurs parents présente une maladie héréditaire grave. Il se peut également que le résultat du tri-test, réalisé voici quelques semaines, ait fait apparaître un résultat témoignant d'un risque supérieur à 1/250. Dans tous ces cas, lamniocentèse est prise en charge par la Sécurité sociale.
  • J'ai moins de 38 ans mais je souhaite faire cet examen
Parlez-en avec votre médecin afin d'établir la nécessité de le faire. Ce n'est pas un examen anodin, pesez bien le pour et le contre. D'autre part, si vous avez moins de 38 ans et que vous n'appartenez pas à la catégorie des grossesses dites « à risque », l'examen ne sera pas pris en charge par la Sécurité sociale.
  • Quand doit-il être réalisé?
En général, l'amniocentèse est pratiquée entre la 16e et la 18e semaine d'aménorrhée - avant cette date il n y a pas assez de liquide amniotique.
  • Comment se déroule-t-il?
Toujours dans un centre spécialisé. Vous êtes allongée sur le dos et le médecin repère le fœtus par échographie pour pouvoir enfoncer une aiguille très fine à travers l'abdomen et prélever ainsi un échantillon de liquide, sans le toucher. La ponction ne dure que quelques secondes. Si vous êtes Rhésus négatif, vous devrez subir une injection intraveineuse de gammaglobulines anti-D. Après un bref tepos, vous pouvez rentrer chez vous. 11 est conseillé de se reposer quelques jours.
  • Est-ce douloureux?
Non, pas vraiment» mais désagréable et angoissant ! Cet examen est pratiqué sans anesthésie, car celle-ci serait plus douloureuse que la ponction elle-même !
  • J'ai peur de faire une fausse couche
Le risque existe, mais il est minime, de Tordre de 0,5 %. Quoi qu'il en soit, après une amniocentèse vous serez suivie d encore plus près par votre médecin ! Il va finir par devenir votre meilleur ami!
  • Combien de temps faut-il attendre les résultats?
Il faudra patienter 15 jours minimum : le temps de mettre les cellules en culture et de pouvoir les interpréter. Leia mais...

Suis-je anémiée?

L'anémie est assez courante pendant la grossesse. Elle se manifeste lorsque le sang manque d'hémoglobine. Cette protéine contenue par les globules rouges est chargée du transport de l'oxygène dans votre sang.
  • Je suis plutôt ronde, puis-je être anémiée?
Cette anémie na rien à voir avec la maigreur, elle est due à votre grossesse ! Votre volume sanguin a beaucoup augmenté ainsi que le nombre total de globules, l'hémoglobine commence à manquer. D'autre part votre bébé et le placenta sont de gros consommateurs.
  • Comment se manifeste l'anémie?
La fatigue est le principal symptôme ainsi qu'une certaine pâleur. Le hic, c'est que vous êtes souvent fatiguée, ané-mie ou non! Votre médecin va donc vous prescrire une analyse sanguine pour doser le taux d'hémoglobine de votre sang ainsi que votre dosage en fer.
  • Quel rapport avec le fer?
L'anémie est le plus souvent liée à une carence en fer. Cette anémie dite ferriprive augmente les risques de prématu rite et d'hypotrophie fœtale. Si elle est diagnostiquée votre médecin vous prescrira une supplémentation. 30 à 50 mg par jour minimum sont généralement requis.
  • Suis-je obligée de prendre des comprimés?
Peut-être mais ce n est pas sur si vous faites le plein de fer dans l'assiette. Ce minéral existe sous deux formes : le fer héminique et le fer non héminique.
  • Je privilégie le fer héminique
Le fer non héminique est présent dans les aliments d'origine végétale, les œufs et les produits laitiers. Il est peu biodisponible, c'est à dire que votre organisme n'en absorbe qu'une petite quantité. De plus, l'absorption du fer non héminique varie en fonction de l'aliment dans lequel il se trouve. Constituant du sang et des muscles des animaux, le fer héminique se retrouve dans la viande, les poissons et les produits d'origine animale. Environ 25 % sont absorbés. Les aliments les plus riches en fer sont les abats, les viandes et les légumes secs et pas les épinards contrairement à ce que croyait ce pauvre Popeye!Attention aux mélangesLe thé et le café diminuent l'absorption du fer, à l'inverse, les aliments riches en vitamine C la favorisent. Leia mais...

Je dois faire le tri-test

Si vous avez plus de 38 ans, votre médecin vous proposera de faire le tri-test ou HT21. II s'agit d'un examen dépistage par dosage sanguin de trois hormones d`origine placentaire qui permet d'estimer le risque personnel de porter un enfant atteint de trisomie 21. Il doit être réalisé entre la 14e et la 18e semaine d'aménorrhée. Abordez-le  plus sereinement possible ?
  • Comment l'interpréter?
Ce test ne pose pas de diagnostic mais estime le risque sous forme de taux. Votre médecin recevra le résultat une dizaine de jours plus tard et pourra alors l'interpréter. Lorsque le risque est supérieur à 1 sur 250, une amniocentèse est proposée.
  • Mon taux est élevé, je panique!
Surtout pas! Il ne s'agit que d'un indicateur de risque statistique et en aucun cas d'un diagnostic définitif. Il permet simplement d'orienter les futures mamans vers une amniocentèse qui, elle, établit un diagnostic solide.
  • Je ne souhaite pas faire ce test
C'est votre droit, mais vous devrez signer une décharge spécifiant que votre médecin vous a bien informé de l'utilité d'un tel test, mais que vous préférez y renoncer. Leia mais...

Je programme la première échographie au cours de la 12e semaine d’aménorrhée

Vous piaffez depuis quelque temps déjà et vous allez bientôt pouvoir le voir en vrai ! Depuis la cinquième semaine peut-être avez-vous déjà entendu les battements de son cceur grâce au Doppler, mais rien ne remplace ce moment magique en image. Trois échographies sont conseillées aux futures mamans et remboursées par laSécurité sociale:
  • La première entre 12 et 14 SA.
  • La deuxième entre 20 et 22 SA.
  •  La troisième à 32 SA.
  • Quand dois-je prendre rendez-vous ?
L'échographie de datation, destinée à déterminer la date du début de votre grossesse, se pratique au cours de la douzième semaine d aménorrhée. De façon générale, votre médecin vous indiquera les dates auxquelles les examens doivent être réalisés. Il est parfois nécessaire d'anticiper la prise de rendez-vous, notamment dans certains hôpitaux où les listes d'attente sont longues.
  • Comment m'y préparer ?
Inutile de boire des litres d eau. Le fœtus flotte déjà dans son liquide amniotique ! Venez avec une cassette vidéo ou un DVD afin de conserver un souvenir en image à vous repasser en boucle le soir à la veillée ! Si le cabinet ne prévoit pas de film, vous pourrez conserver les clichés de toute façon. Prévoyez quand même des mouchoirs... L'émotion...
  • Que vais-je vraiment voir ?
Lors de ce premier rendez-vous, vous allez pouvoi r découvrir votre bébé en entier. 11 est encore suffisamment petit pour rester dans le cadre. Ce ne sera plus le cas au cours des deux prochaines séances ! Pendant que vous vous escrimerez à essayer de deviner le visage de votre progéniture, le médecin observera :
  • le nombre d`embryons (Gloups ! peut-être sont-ils deux...) ;  la longueur cranio-caudale, autrement dit sa taille du sommet de son crâne au bas de ses fesses. Cette mesure, couplée avec celle du diamètre de la tête, permet de dater à 3-4 jours près la date de conception et donc celle de votre accouchement :
  • la clarté nucale qui consiste à mesurer l'épaisseur de la nuque de l'embryon pour détecter les risques de trisomie 21. L'examen dépiste ainsi 70 % des trisomie21. En cas de doute, un tri-test puis une amniocentèse pourront vous être prescrits.
  • Combien de temps patienter jusqu'à la prochaine ?
Une dizaine de semaines. La seconde échographie est réalisée entre la 20e et la 22e SA. Pour la troisième et dernière, il faut attendre vers la 32e semaine d'aménorrhée.
  •  Pourquoi ne pas faire plus d'échographies?
Les trois examens répartis tout au long de la grossesse suffisent à suivre la croissance de bébé. D autre part l'échographie est une technique onéreuse et seuls ces trois examens sont pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale et la mutuelle. Toutefois, votre médecin peut estimer qu une échographie supplémentaire est nécessaire, notamment après des saignements.
  • Est-ce une technique dangereuse pour mon bébé?
Non, l'échographie utilise des ultrasons à la manière d'un sonar. Elle est sans danger. Même si on doit répéter les échographies. Leia mais...

Je désamorce mes angoisses

Vous passez du rire aux larmes sans aucune raison apparente ? C'est normal... mais déstabilisant ! Le premier trimestre de grossesse est particulièrement bouleversant. Vous êtes enceinte mais personne ou presque ne le sait, un certain nombre de questions vous hantent et vous n'ose, pas toujours les poser. Tout cela ne serait rien si vous n'étiez soumise à une tempête hormonale qui n'a rien à envier aux cyclones tropicaux. Désamorcez ces grenades émotionnelles !
  • J'ai peur de faire une fausse couche
C`est la première angoisse des futures mamans et certainement la plus dévastatrice pour le moral. 11 ne sert à rien de la nier et moins encore de l'entretenir en écoutant les funestes histoires des copines. Le risque existe, mais la seule chose à se dire c'est que la nature fait toujours le bon choix.
  • Mon bébé sera-t-il normal ?
Au top deux des craintes maternelles cette question taraude toutes les mamans. S'il est hélas impossible d'être rassurée à 100 % ; gardez en tête que votre grossesse sera suivie avec attention et qu'une batterie d'examens est prévue aux alentours de la 12e semaine d'aménorrhée. Le premier d'entre eux est la mesure de la nuque du fœtus (clarté nucale) qui permet de détecter un risque de trisomie. Le deuxième est un triple test sanguin (tri-test ou HT21) qui peut être complété par une amniocentèse quand le test sanguin et/ou l'échographie ont mis en évidence un risque particulier. Cet examen permet de détecter les problèmes chromosomiques et certaines maladies héréditaires.
  •  J'ai peur d'accoucher
C'est bien normal, surtout si c'est la première fois ! Là encore, commencez par ne pas écouter les récits de guerre de vos copines. Leurs accouchements tiennent plus de la guerre de 14 que de la réalité et certaines s'en font une gloire. Libres à elles de s'agrafer la médaille de la valeu- reuse parturiente sur la poitrine. Quant à vous, « don't panic » ! Vous êtes dans un pays développé, au XXIe siècle et la péridurale est votre meilleure amie. Et de toute façon vous aurez tout oublié sitôt votre bébé dans vos bras.
  • Vais-je beaucoup grossir ?
Non... enfin, si vous ne vous appesantissez pas sur le plateau de fromages ou sur la boîte de bonbons. La prise de poids moyenne est comprise entre 9 et 12 kilos. Limitez la casse en faisant attention car il est plus facile de ne pas grossir que de maigrir.
  • Est-ce vraiment le bon moment pour avoir un enfant ?
Bien sûr que non ! Ce n'est jamais le bon moment ! S'il avait fallu attendre à chaque fois le bon moment, nous ne serions pas nombreux sur Terre.
  • Vais-je être une bonne mère ?
Évidemment. Vous allez être une maman aimante qui fera ce quelle pourra et ce sera déjà bien. Balayez les clichés de la mère au foyer sacrifiée sur l'autel de la maternité. De toutes façons à l'adolescence votre cher petit vous dira que vous ne comprenez jamais rien alors inutile de commencer à culpabiliser !
  • Vais-je continuer à plaire ?
Oui si vous vous mettez en valeur. Être enceinte ne veut pas dire renoncer à être une femme au contraire. C'est le moment de souligner votre féminité exacerbée. Euh... Ce n`est pas une raison pour draguer tout ce qui porte pantalon !
  • Vais-je conserver mon poste au travail ?
C est une obligation légale. Votre grossesse vous met à l'abri d un licenciement ou d un changement de poste sauf provisoirement pour raison médicale. Ces quelques mois sont une parenthèse : prenez soin de vous. Pour autant ne vous autorisez pas à poser la rame sans raison. Vous êtes enceinte, vous nêtes pas malade. Ne tombez pas dans le travers de celles qui usent et abusent des arrêts maladies, c est le meilleur moyen de faire du tort aux autres femmes enceintes. À l'inverse» ne soyez pas non plus une forcenée. Vous n'avez rien à prouver. Travaillez normalement et ne forcez pas inutilement.Vous pleurez tout le tempsMunisseï-vous de paquets de mouchoirs et choisissez un mascara waterproof c`est hélas la seule chose à faire en attendant que vos hormones s'apaisent. Ce ne sera pas très long. Lorsque votre ventre commencera à pointer et que bébé sera bien installé, vous vous serrez plus détendue. C'est fou ce qu'on prend comme assurance en prenant de l'Importance! Leia mais...

J’attends des jumeaux

Bon d accord, vous ne vous attendiez pas vraiment à cette (bonne) nouvelle : deux bébés au lieu d'un ! Il va falloir gérer dans quelques mois le quotidien mais votre grossesse est d ores et déjà différente. Elle nécessite une attention particulière.
  • Ce sont des vrais ou des faux jumeaux?
Il faudra attendre une deuxième échographie pour le savoir.
  • Appelés dizygotes, les faux jumeaux sont le résultat de la fécondation de deux ovules par deux spermatozoïdes. Ils se développent côte à côte avec deux placentas au sein de deux poches amniotiques. Us peuvent être de sexe différent et ne se ressembleront pas plus qu'un frère et une sœur.
  • Monozygotes, les vrais jumeaux sont issus de la fécondation d'un seul ovule par un unique spermatozoïde. Ils auront ainsi le même capital génétique, seront toujours du même sexe et se ressembleront comme deux gouttes d eau.
  • Pourquoi ma grossesse est-elle plus « à risque »?
Pour vous : vous présentez un risque d'hypertension artérielle et de diabète gestationnel plus élevé que les autres mamans.Pour eux : il faut veiller au syndrome transfuseur/transfusé. Il s'agit d'un déséquilibre de la transmission du sang entre les deux fœtus, depuis le placenta. D'autre part, vos bébés ont plus de risques que les autres de naître prématurément.
  • Quels sont les examens?
À partir de quatre mois et demi de grossesse, vous allez devoir consulter votre gynécologue tous les 15 jours afin de vérifier que votre col de l'utérus est toujours bien fermé et que votre tension artérielle n'est pas trop élevée. Habituellement réalisée lors de la 32e semaine d'aménorrhée, la troisième échographie est avancée à la trentième semaine afin de contrôler la croissance des bébés. Ensuite, et jusqu'à la fin de votre grossesse, vous allez devoir faire une échographie toutes les deux ou trois semaines. Un échodoppler sera aussi régulièrement pratiqué afin de vérifier que les échanges entre votre fœtus et vous sont corrects.
  • Je me repose
Vous allez en effet devoir vous ménager pour éviter notamment une naissance prématurée. D'autre part, vous risquez d'être plus concernée que les autres par les petits maux de la grossesse comme les nausées ou les reflux gastriques. Vous serez également plus fatiguée en raison de l'augmentation de votre volume sanguin et du poids dedeux bébés.
  • Je choisis une maternité de type 2 ou 3 afin de prévenir toute complication
  •  Je commence mon congé de maternité à mi-grossesse (6e mois environ)
  • J'accouche plus tôt
L'accouchement des femmes qui attendent des jumeaux est souvent déclenché à huit mois et une semaine quand les bébés ont atteint leur maturité. Les médecins préfèrent déclencher l'accouchement afin d'éviter les complications des dernières semaines. Les césariennes sont également plus souvent pratiquées pour les naissances multiples que pour les autres, notamment quand le premier bébé se présente en siège.De plus en plus de jumeaux ?Les naissances gémellaires sont plus fréquentes en cas de stimu lation ovarienne (33 %) et de fécondation in vitro (12 %). Leia mais...

Je soulage mes jambes lourdes

Vous avez les jambes comme des poteaux et vous avez remarqué le retour des inesthétiques petites étoiles sur vos jambes... Hélas les problèmes veineux sont fréquents lors de la grossesse mais il existe des astuces pour retrouver des jambes légères !
  • Qu'est ce qui ne fonctionne pas bien?
Les jambes lourdes sont liées à une mauvaise circulation sanguine. Pour remonter des pieds vers le cœur, le sang doit lutter contre l'effet de la pesanteur. Il chemine à travers les veines dotées de valvules qui empêchent son reflux vers le bas. Mais ces valvules sont fragiles et ont tendance à s'abîmer avec l'âge. Elles exercent moins bien leur fonction de clapet, ce qui ralentit la circulation de retour. La paroi des veines risque alors de se distendre, d'où, dans un premier temps, des douleurs ou des lourdeurs. Puis, si vous n'y prenez pas garde, vous constaterez 1 apparition de varices ou de dilatations permanentes de petits vaisseaux.
  • Pourquoi la grossesse est-elle une période à risque?
Les hormones sont encore une fois montrées du doigt, les œstrogènes favorisant, entre autres, l'apparition d'oedèmes. Au niveau de l'abdomen, l'utérus comprime également les veines et l'augmentation du volume sanguin n'arrange rien.
  •  Ma mère a des problèmes veineux : suis-je condamnée à en avoir aussi?
Malheureusement, il existe une importante prédisposition familiale à la maladie veineuse ; les femmes dont la mère souffre de varices doivent ainsi redoubler d'attention et ne pas hésiter à consulter leur généraliste ou un phlébologue  dès les premiers signes de lourdeur et d'inconfort. En la matière, mieux vaut prévenir que guérir car il suffit bien souvent d'adapter son hygiène de vie pour éviter que les symptômes ne s'aggravent. Les problèmes veineux augmentent aussi avec le nombre de grossesses.
  • Je surveille mon poids
C'est un leitmotiv mais une femme avertie en vaut une plus légère ! Les kilos superflus fragilisent le réseau veineux en renforçant encore la pression vers le bas.
  • Je marche au moins une demi-heure par jour
La sédentarité et le manque d'exercice sont parmi les pires ennemis des jambes. Une jambe musclée offre la meilleure des contentions possible et le mouvement régulier au niveau des mollets et des cuisses aide à propulser le sang vers le haut. La marche est tout particulièrement recommandée pour faire fonctionner le système veineux. Mieux vaut donc vous déplacer à pied plutôt que de sortir la voiture du garage ou monter les escaliers au lieu de prendre systématiquementl'ascenseur.
  • Je muscle mes mollets
Les deux autres sports préférés des jambes sont le vélo et la natation: le mouvement de pédalage stimule la contraction des muscles des jambes qui à son tour stimule le réseau veineux. La nage ou i aquagym présentent par ailleurs l'intérêt de l'effet drainant de l'eau. Chez vous, vous pouvez aussi tout simplement muscler vos mollets en marchant sur la pointe des pieds. Ou encore, assise, les jambes allongées et légèrement écartées devant vous, relevez alternativement la pointe du pied droit puis celle du pied gauche, maintenez quelques secondes puis relâchez et répétez ce mouvement quelques dizaines de fois.
  • Je me méfie de la chaleur
La chaleur aggrave les sensations de lourdeur et de douleur. Alors évitez les expositions solaires prolongées, les bains chauds, le sauna, le hammam et l'épilation à la cire chaude. Été comme hiver, passez un jet d eau fraîche sur vos jambes après la douche.
  •  J'atténue la douleur
Si les symptômes persistent, parlez-en à votre médecin qui pourra prescrire des bas de contention et/ou des médicaments phlébotoniques. Les bas de maintien et les bas de contention s'achètent en pharmacie. Ils exercent une pression dégressive du pied vers la cuisse pour aider au retour veineux. Leia mais...

La question du diabète

Loin d'être anodin, le diabète est une des complications possibles de la grossesse. !l peut augmenter le risque de mal format ions du fœtus. C'est la raison pour laquelle le taux de sucre dans votre sang est particulièrement surveillé.
  • Diabète gestationnel et prégestationnel : quelle est la différence?
Le diabète gestationnel est révélé par la grossesse mais cela ne veut pas dire qu'il n existait pas avant. Quant au diabète prégestationnel, il concerne des femmes qui savent déjà qu elles souffrent de diabète de type 1 ou de type 2.
  • Quelle est le plus risqué?
Sans aucun doute le diabète gestationnel. Dans ce cas, l'excès de sucre peut passer inaperçu ou être détecté trop tard et les conséquences pour Tentant peuvent être sérieuses.
  • Je fais un dépistage
De toute façon c'est obligatoire ! Depuis 2001, une surveillance du taux de sucre dans les urines est pratiquée chez toutes les femmes enceintes. Cet examen systématique a remplacé le dépistage réalisé seulement chez les seules femmes à risque. Cette généralisation du dépistage aurait permis de détecter 30 % de plus de femmes atteintes de diabète gestationnel.
  • J'adapte mon traitement
Si vous êtes diabétique, vous allez sans doute devoir remplacer les antidiabétiques oraux par des injections d'insuline. Ces injections constituent, en effet, le moyen le plus sûr de contrôler votre taux de sucre dans le sang.
  • J'adopte un régime alimentaire adapté
Les médecins conseillent en effet aux futures mamans diabétiques d'être particulièrement attentives en ce qui concerne leur alimentation. Certains d`entre eux leur demandent de consacrer 40 % de leurs apports énergétiques aux glucides. Leia mais...
Resultat trisomie 21 prise de sang yabiladi | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères