Résultats pour "placenta"

Vous voyez grossesse , grossesse e / ou autres articles relatives de sa recherche placenta. Trouver les meilleures solutions pour de votre grossesse. hémorroïdes, forceps, fausse couche, echographie, rubeole, echographie bebe, varice.

Suis-je anémiée?

L'anémie est assez courante pendant la grossesse. Elle se manifeste lorsque le sang manque d'hémoglobine. Cette protéine contenue par les globules rouges est chargée du transport de l'oxygène dans votre sang.
  • Je suis plutôt ronde, puis-je être anémiée?
Cette anémie na rien à voir avec la maigreur, elle est due à votre grossesse ! Votre volume sanguin a beaucoup augmenté ainsi que le nombre total de globules, l'hémoglobine commence à manquer. D'autre part votre bébé et le placenta sont de gros consommateurs.
  • Comment se manifeste l'anémie?
La fatigue est le principal symptôme ainsi qu'une certaine pâleur. Le hic, c'est que vous êtes souvent fatiguée, ané-mie ou non! Votre médecin va donc vous prescrire une analyse sanguine pour doser le taux d'hémoglobine de votre sang ainsi que votre dosage en fer.
  • Quel rapport avec le fer?
L'anémie est le plus souvent liée à une carence en fer. Cette anémie dite ferriprive augmente les risques de prématu rite et d'hypotrophie fœtale. Si elle est diagnostiquée votre médecin vous prescrira une supplémentation. 30 à 50 mg par jour minimum sont généralement requis.
  • Suis-je obligée de prendre des comprimés?
Peut-être mais ce n est pas sur si vous faites le plein de fer dans l'assiette. Ce minéral existe sous deux formes : le fer héminique et le fer non héminique.
  • Je privilégie le fer héminique
Le fer non héminique est présent dans les aliments d'origine végétale, les œufs et les produits laitiers. Il est peu biodisponible, c'est à dire que votre organisme n'en absorbe qu'une petite quantité. De plus, l'absorption du fer non héminique varie en fonction de l'aliment dans lequel il se trouve. Constituant du sang et des muscles des animaux, le fer héminique se retrouve dans la viande, les poissons et les produits d'origine animale. Environ 25 % sont absorbés. Les aliments les plus riches en fer sont les abats, les viandes et les légumes secs et pas les épinards contrairement à ce que croyait ce pauvre Popeye!Attention aux mélangesLe thé et le café diminuent l'absorption du fer, à l'inverse, les aliments riches en vitamine C la favorisent. Leia mais...

Je programme la troisième écho

Cette échographie du 3e trimestre dite de bien-être foetal est programmée au cours de la 32e semaine daménorrhée soit 30f semaine de grossesse. Elle permet de caler les derniers préparatifs avant l'accouchement.
  • Que vais-je voir?
Votre bébé est devenu gros et occupe tout l'espace. Difficile de repérer quoi que ce soit pour un œil non professionnel Mais le rendez-vous conserve toute son intensité car vous allez voir son visage. Difficile de vraiment distinguer ses traits, mais vous pourrez sans aucun doute voir ses yeux, son nez, sa bouche et son profil. Émouvant...
  • Que voit l`échographiste?
Il vérifie que votre bébé continue son développement normalement, et qu'il est bien «à l`aise»! Il mesure ses organes, écoute son cœur, vérifie la quantité de liquide amniotique, la position du placenta, a position du cordon ombilical.
  • Que vais-je apprendre?
Le poids estimé de votre enfant à sa naissance et s'il s est retourné. Si ce n'est pas le cas votre médecin vous pres- crira une radiopelvimétrie.Quid de fa radiopelvimétrieSi bébé ne s'est pas encore retourné, une radiographie de votre bassin permettra de vérifier si un accouchement par voie basse est possible ou non. L'examen est le plus souvent réalisé par scanner entre ta 32* et la 34f semaine de grossesse. Cet examen vous sera prescrit aussi si vous êtes de petite taille ou si vous avez déjà accouché par césarienne. Leia mais...

Je traverse les contractions!

À chaque contraction, le col de l'utérus se raccourcit et disparaît progressivement. On dit alors qu'il s'efface pour ne former qu'un tunnel. Si c'est votre premier bébé la dilatation du col, autrement dit son élargissement, ne commencera qu'une fois le col effacé.
  • Ne poussez pas!
La dilatation est très progressive. Votre bébé ne pourra naître que lorsque le passage sera ouvert au maximum à 10 cm environ. En attendant, respirez profondément le plus calmement possible mais ne poussez pas, même si la tête de votre bébé vous y incite.
  • Et la poche des eaux?
Sa rupture est très variable et toujours indolore. Si elle ne se rompt pas spontanément, le médecin la percera lorsque la tête du bébé sera bien engagée.
  • Inspirez, bloquez poussez!
Vous voilà dans la salle de travail toujours sous monitoring. Le moment de l'expulsion dure environ une demi-heure. Les contractions atteignent leur paroxysme. Elles durent une minute et se répètent toutes les deux minutes. Elles poussent désormais bébé vers l`extérieur. Si vous avez bénéficié de la péridurale, vous ne les sentez plus et vous pouvez profiter pleinement de l'arrivée de votre enfant. L'inconvénient : il peut arriver que vous ne parveniez pas à pousser avec suffisamment d'intensité. Écoutez les instructions de la sage-femme qui vous dira quand pousser. Entre chaque contraction, respirez.
  • L'épisiotomie est-elle obligatoire?
Non, mais cette incision de la paroi vaginale évite les déchirures et permet de conserver une bonne tonicité du périnée. Elle est toujours pratiquée lorsque les forceps sont employés.
  • J'ai peur!
L'épisiotomie est une source d'angoisse pour de nom breuses mamans mais elle est pourtant bénigne et plus désagréable que réellement douloureuse. Elle est pratiquée au moment d'une poussée. La zone est alors insensibilisée : vous ne sentirez rien. En revanche une injection d'anesthésique sera prévue lorsque votre gynécologue devra jouer les cousettes.
  • Et ensuite?
Prévoyez une bouée pour vous asseoir confortablement durant les deux ou trois premiers jours. Veillez à bien sécher votre cicatrice éventuellement au séchoir après votre toilette et après chaque pause « pipi », pendant environ une semaine. De retour chez vous ; vous ressentirez une gêne pendant trois semaines. Evitez les rapports sexuels tant que votre cicatrice est sensible.
  • Quand se sert-on des forceps?
Ces pinces en forme de cuillères permettent de saisir le crâne de l'enfant. Elles peuvent être remplacées par une ventouse. Les deux méthodes ne sont pas douloureuses pour le bébé.On les utilise : • Pour éviter que le travail soit trop fastidieux lorsque le bébé est trop gros ou au contraire tout petit. • Pour vous aider si vous ne parvenez pas à pousser suffisamment avec la péridurale.Du rab...Quelques minutes après la naissance, des contractions beaucoup moins douloureuses reprennent Elles permettent le décollement puis l'expulsion du placenta (la délivrance) et la ligature des vaisseaux sanguins. Leia mais...

Je programme la deuxième écho : fille ou garçon ?

C'est au cours de la 20e semaine de grossesse soit 22e semaine d'aménorrhée que doit être programmée la deuxième échographie dite « morphologique ». Fille ou garçon... Prête à savoir ?
  • Que vérifie le praticien ?
Cette échographie morphologique permet de vérifier la croissance de votre bébé. L'échographiste va donc le mesurer sous tous les angles, examiner ses organes et vérifier l'épaisseur du placenta ainsi que la qualité des échanges via le cordon ombilical.
  • Je comprends les percentiles
Il s'agit d une unité de mesure statistique utilisée pour comparer la taille des membres de votre bébé à la moyenne établie sur la base de mesures prises auprès d un échantillon de 1000 futures mamans. Les mesures sont également exprimées en millimètres. Les percentiles servent à établir des comparaisons. Ainsi si son fémur mesure 45 mm il se situe au 92e percentile. Ce qui signifie que 92 % des fœtus au même stade de développement ont un fémur d une taille inférieure ou égale à 45 mm.
  • Que vais-je voir ?
Vous, pas grand-chose ! Heureusement, l'échographiste est là pour vous décrire ce que vous voyez sur l'écran.
  • Fille ou garçon ?
C'est le moment crucial. Si vous avez décidé de le savoir vous allez être fixés. Si vous préférez conserver le mystère, prévenez le médecin dès votre arrivée : il évitera la gaffe et les gros plans trop parlants !
  • Nous hésitons à demander le sexe
Les deux points de vue se défendent. Après tout connaître le sexe de votre enfant permet de le personnaliser et peut-être d'impliquer les papas qui restent au début un peu en retrait de cette aventure. Si vous n'avez pas de préférence et que vous vous sentez prêts tous les deux à des débauches d'imagination pour trouver deux prénoms alors, ménagez-vous la surprise. Quant aux couleurs... rose ou bleu quelle importance ? Leia mais...

Je surveille mon poids

En dehors de l'accouchement la prise de poids est la crainte de toutes les futures mamans. Rappelons que la prise de poids moyenne est comprise entre 9 et 12 kilos.Puisque vous ne pouvez pas vraiment faire autrement, il vous reste à accepter et limiter les dégâts ! Autant que possible...
  • Je suis... enfin j'étais mince
Si votre poids était stable, vous n aurez sans doute aucune difficulté à rentrer rapidement dans vos jeans après la naissance de junior. À condition bien sûr de ne pas profiter de ces neuf mois pour vous lâcher après des années de privations.
  • J'étais rondouillarde, j'ai peur de devenir une baleine
II faudra en effet, être encore plus vigilante, ce qui ne signifie pas vous priver, mais préférez une pomme à un carré de chocolat en cas de fringale.
  •  À quoi correspond la prise de poids?
En fin de grossesse le poids se répartit en moyenne à peu près comme suit : • Bébé : 3 kg à 3,5 kg • Placenta : 1 kg • Liquide amniotique ; 1 kg • Utérus : 1 à 1,4 kg • Sang:1,5 kg • Seins :0,3 a 0,5 kg • Réserves de gras : 2 à 3 kg. Ne froncez pas le nez! Ce gras servira de combustible pour fabriquer le lait maternel ! Soit entre 9,8 kg et 11,9 kg,
  • Comment doit s'échelonner la prise de poids?
Au cours du premier trimestre la prise de poids est négligeable. Il arrive même que certaines femmes maigrissent du fait des nausées à répétition. Au deuxième trimestre la moyenne est de l'ordre de 1,5 kg par mois. Généralement, vous avez pris la moitié du poids de la grossesse au sixième mois. Au troisième t rimestre essayez de lim iter à environ 1,2 kg par mois.
  • Du point de vue de la santé, l'excès de poids entraîne :
• des risques de diabète gestationnel ; • des problèmes articulatoires ; • des risques de difficultés pour l'accouchement.
  •  NE FAITES PAS DE RÉGIME
Vous vous réconcilierez avec vote balance plus tard. Un régime pourrait être fâcheux pour la croissance de votre bébé.Combien de temps pour récupérer ma taille?La sagesse populaire parle de neuf mois... autant que pour faire un enfant. Pourtant certaines femmes quittent la maternité avec une taille mannequin. Notez bien qu'elles sontaussi rares qu'elles nous font enrager ! La seule solution pour ne pas avoir trop de difficultés à maigrir consiste... à ne pas trop grossir! Leia mais...

Je bannis l’alcool!

Vous êtes enceinte, et la plus heureuse des femmes, c'est le moment de fêter cette bonne nouvelle en levant votre verre... d'eau ou de jus de fruits ! Car désormais, vous, la joyeuse fêtarde grande spécialiste du TGV (Tequila Gin Vodka, bien sûr !) devant l'Éternel, devez être un modèle de sobriété pour le bien-être de votre enfant.
  • On parle beaucoup du syndrome d'alcoolisation fœtale, est-ce un effet de mode ?
Non pas du tout. N`y voyez pas la croisade dune quelcon-que ligue de vertu, ni une lubie de dame patronnesse, mais simplement un austère constat scientifique : l'alcool est un poison et à ce titre il est dangereux pour le développement du fœtus (et accessoirement pour votre propre santé...). Lorsque vous buvez vous tendez directement un verre à votre enfant, car l'alcool traverse le placenta sans quaucun filtre, comme le foie, ne s'interpose. L'alcool perturbe le métabolisme cellulaire et peut être responsable de mal-formations ou de retards de développement. Dans les cas extrêmes, le syndrome d'alcoolisme fœtal se manifeste par des anomalies faciales, une taille de tête réduite, des troubles de croissance et un poids anormalement faible, des problèmes neurologiques, des troubles de l'apprentissage et de la mémoire ainsi qu'un faible contrôle des émotions.
  • J'ai envie d'un petit verre ...
Aucune étude ne permettant de déterminer un seuil en deçà duquel la prise d alcool ne présenterait pas de risques, la prudence s'impose.
  • J'ai beaucoup bu avant d'apprendre que j'étais enceinte
Bien sûr, l'idéal serait d'éviter de boire dès le projet de conception, mais si vous avez mémorablement arrosé quelques soirées avant de savoir que vous étiez enceinte, rassurez-vous. Votre bébé ne naîtra pas avec un affreux mal de crâne. Ces petits excès de début de grossesse sont anodins s'ils ne sont pas répétés.
  •  Aïe ! J'ai accepté une coupe de Champagne....
Ne culpabilisez pas trop ! Mais ce n'est pas une raison pour vous resservir ! Et, puisque vous avez commencé à gravir le dur chemin de la sagesse, profitez-en pour limiter le café et le thé.Apéro 0ºCocktail de jus de fruits : excellent ! Vous ferez en plus le plein de vitamine C et d'acide folique présents dans les bananes et les oranges. Cocktail de légumes : osez les mélanges et luttez contre la constipation. Eau : pas forcément tristounet et sans modération. Bière sans alcool :ces bières contiennent en réalité moins de 0,5% d'alcool, mais elles sont caloriques ! Attention au surpoids. Sodas : évitez les boissons sucrées, histoire de ne pas avoir à vous préparer un régime sévère après la naissance.  Leia mais...

Les nausées matinales!

Beurk ! Vous vous réveillez le matin avec le cœur au bord des lèvres et la mine toute barbouillée... Rassurez-vous, si les nausées sont fréquentes au cours du premier trimestre, elles disparaissent ensuite. Ce n est qu'un mauvais moment à passer... Facile à dire !
  • Qui se trouve sur le banc des accusés?
Ces nausées sont essentiellement dues aux hormones sécrétées par les ovaires puis le placenta - les œstrogènes - jusqu'au 4e mois environ. Survenant surtout le matin, elles peuvent aussi pren- dre la forme de manifestations psychosomatiques. Votre corps doit prendre le pli, mais votre mental aussi !
  • Suis-je condamnée à avoir des nausées?
Fort heureusement non car elles ne sont pas systématiques. Certaines femmes sont tellement barbouillées qu'elles en vomissent tous les jours, d'autres sont simplement dégoûtées par les odeurs de friture et quelques-unes n'ont jamais le moindre symptôme.
  • Je ne saute pas de mon lit comme un cabri
Il n'existe pas de solutions miracles mais plutôt quelques trucs et astuces utiles pour atténuer ces envies de vomir. Ainsi, évitez de vous lever d'un bond dès que le réveil sonne. Restez quelques minutes au creux de votre couette, buvez un verre d'eau et passez en douceur à la position assise. C'est aussi l'occasion de demander à Jules de vous apporter le petit déjeuner au lit !
  • Je me méfie des excitants et du bruit
Limitez votre consommation de petit noir, restez au calme, usez et abusez des lumières tamisées dans votre maison.
  • Je prends le temps défaire de vrais repas
Gare aux journées shopping avec les copines sans rien dans le ventre. Prenez un vrai petit déjeuner, un encas à 11 h, un déjeuner, un goûter et un dîner (léger ça va sans dire !). Quand vous le pouvez, privilégiez les sucres lents qui vous caleront bien 1 estomac. Enfin, ne vous forcez jamais surtout lors du sempiternel repas du dimanche de Belle-Maman.
  • Je fractionne
Gardez toujours une petite collation dans votre sac> mais ne faites pas d'excès. Fractionner vos repas ne veut pas dire manger plus. La quantité de calories consommée doit être la même!
  • Mon médecin peut-il quelque chose pour moi?
Oui, il pourra vous aider. Un traitement homéopathique pourra aussi vous être proposé comme Nux Vomica 5 CH par exemple. Nos astuces en plusSi les nausées sont trop intenses, mânchez du gingembre et buvez des infusions de feuilles de mélisse, de basilic et de verveine adorante. Ayez aussi toujours dans votre sac de l´huile essentielle de citron à respirer sur un mouchoir. Leia mais...
Placenta | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères