Résultats pour "peau du ventre distendue apres grossesse"

Vous voyez grossesse , bebes e / ou autres articles relatives de sa recherche peau du ventre distendue apres grossesse. Trouver les meilleures solutions pour de votre grossesse. hémorroïdes, forceps, fausse couche, echographie, rubeole, echographie bebe, varice.

Je prends soin de ma peau

La tempête hormonale bouscule tout sur son passage et peut même changer la nature de votre peau. Certaines femmes voient leur épidémie devenir sec, voire très sec sur 1 ensemble du corps. Tandis que d autres ont la joie de revivre leur adolescence ! C'est le grand retour de l`acné sur la fameuse zone T du visage, les épaules et le haut du dos, tout ça à cause de cette satanée progestérone qui augmente lactivité sébacée. Bon... Vous n allez pas vous laissez miner le moral !
  • Je gomme!
Premier objectif; débarrasser la peau de ses impuretés. Programmez un gommage une fois par semaine ou deux si vous avez la peau mixte afin de faciliter le renouvellement cellulaire et permettre aux produits traitants de mieux pénétrer dans Tépiderme. Si vous avez la peau sensible, méfiez-vous des gommages à grains et optez plutôt pour des produits qui possèdent une action enzymatique.
  • Je nourris ma peau
À boire ! ou j ai faim ! hurle votre peau ? Attention ne confondez pas déshydratation qui concerne un manque d`eau et dessèchement : votre peau réclame alors son lot de lipides. Optez pour une crème légère hydratante si vous avez la peau mixte et déshydratée et une crème riche version doudoune si elle est sèche.
  • Je déclare la guerre aux boutons
Accordez au nettoyage l'importance qu'il mérite. Tous les matins et tous les soirs, nettoyez votre peau avec un lait ou un gel nettoyant et appliquez une lotion tonique. Méfiez-vous des lingettes démaquillantes, certes très pratiques, mais qui doivent être réservées aux déplacements car elles ne nettoient que superficiellement. Bannissez aussi l'alcool et les produits abrasifs qui vont stimuler la production de sébum. Appliquez localement des produits doux et cessez de tripoter sans cesse vos boutons ! I nterdit également d'extraire les comédons avec vos doigts, d'autant que ce n'est pas très glam !
  • Je fais des masques
Il y en a pour toutes et pour tous les types de peaux ; sèches, grasses, mixtes, normales, couperosées, déshydratées, congestionnées, desséchées, etc. De manière générale, ils s'appliquent sur le visage et le cou et agissent en une dizaine de minutes (une perte de temps pour les impatientes qui ne les supportent pas plus de 3 minutes chrono...). Puis vous les retirez avec de l'eau tiède ou un mouchoir en papier. Résultat, un teint Irais et une peau repulpée ! Pour qu'un masque soit efficace, essayez, dans la mesure du possible» de vous reposer (les impatientes ne sont pas concernées) pendant sa pose. Utilisez-les tous les deux jours, ou au minimum une fois par semaine.Masque douceur pour peau sècheVous pouvez aussi préparer des masques « maison » à peu de frais et tout aussi efficaces. Il suffit d'un peu de temps et de quelques ingrédients de base. Écrasez finement une banane bien mûre. Ajoutez une cuillère à café de miel et une cuillère à café d'huile d'amande douce. Appliquez cette préparation sur le visage (évitez bien sûr le contour des yeux). Laissez poser environ 15 minutes puis rincez.  Leia mais...

Je me méfie du soleil

Le soleil votre meilleur ennemi ? Sans doute en partie car les fluctuations hormonales liées à la grossesse fragilisent votre peau et la rendent moins résistante. De plus vous risquez de développer au soleil le fameux « masque de grossesse ».
  • Qu'est-ce que le masque de grossesse?
Le masque de grossesse, ou chloasma, touche 2/3 des femmes enceintes, à partir du quatrième mois de la grossesse. II concerne surtout les brunes et prend la forme de plaques pigmentées de couleur marron, souvent symétriques et de forme plus ou moins régulière. Ces vilaines marques sont réparties, en général, sur le front, les tempes et les joues.
  • Pourquoi survient-il pendant la grossesse?
Inutile de vous reparler des hormones et de leurs conséquences... Vous commencez à le savoir ! Sachez que la grossesse est également à l`origine dune augmentation de la synthèse de la mélanine. Cest la raison pour laquelle apparaît l'hyperpigmentation et que les taches s'installent sur votre visage.
  • Je préviens l'apparition du masque de grossesse
Un seul mot d'ordre : évitez de vous exposer au soleil ! Hydratez votre peau et appliquez une protection solaire indice 50+ en été mais également dès que vous êtes exposée pour éviter l'apparition du masque de grossesse. C`est également le moment de ressortir vos chapeaux et autres casquettes ! Encore mieux, même en hiver et en ville, appliquez une crème de jour dotée de filtres solaires. Ne faites pas de séances UV en institut.
  • Je patiente si les taches sont déjà là
Rassurez-vous : le chloasma disparaît généralement six mois après l'accouchement. S'il persiste, consultez votre dermatologue qui vous conseillera des crèmes médicamenteuses dépigmentantes. Appliquées sur les taches chaque soir, pendant quelques mois, elles viendront à bout du masque le plus tenace.
  • Je prends des bonnes habitudes pour mes futures grossesses
Lors des prochaines grossesses, le risque de récidive est, en effet, important.Après la naissance...Après votre accouchement évitez de prendre une pilule contraceptive à base d'œstrogènes. Une fois la peau dépigmentée, choisissez un autre mode de contraception ou une pilule qui ne contient qu'un progestatif. Leia mais...

Aïe, j’ai mal au ventre : pas de panique!

Votre corps connaît un des plus grands chambardements de son histoire. Votre utérus est en plein aménagement et les « travaux » donnent parfois lieu à des sensations désagréables. Vous avez beau savoir que les douleurs abdominales sont fréquentes en début de grossesse, vous ne pouvez pas échapper à l'angoisse qui vous étreint. Faites le point.
  • Mon ventre est lourd et tendu
C'est normal et ça ne fait que commencer ! Votre utérus, qui ne cesse d'augmenter de volume, s'est redressé pour prendre (fis aises dans votre abdomen. Une fois bien installé, il comprime les organes voisins notamment l'intestin et la vessie. D'où une constipation qui peut se traduire au début par des spasmes et une envie plus fréquente d'uriner. Cette sensation peut être amplifiée par un effet de ballonnement dû à la progestérone qui, elle aussi, ralentit le transit.
  • Je ressens des pincements dans le bas-ventre
Là encore, détendez-vous ! C'est toujours votre utérus le fautif. En remontant et en grossissant il fait travailler les ligaments et les muscles encore peu habitués à être soumis à une telle épreuve.
  • J'ai mal comme si j'allais avoir mes règles
Il s'agit de contractions. Celles-ci ne doivent pas vous inquiéter outre mesure mais doivent toutefois être prises au sérieux. Couchez-vous et reposez-vous autant que possible et prévenez votre médecin au plus vite.
  • J'ai des saignements
Une femme sur quatre saigne en début de grossesse et la moitié de celles-ci mènent leur grossesse à terme. Néanmoins, vous devez consulter aussi vite que possible parce que le saignement peut être un signe d'infection, de grossesse extra-utérine voire hélas de fausse couche. Leia mais...

Cap sur l’hydratation!

Vous savez déjà que vous devez prendre soin de votre peau et que c'est du côté des soins hydratants que vous devez allez piocher. Car vous avez sans doute remarqué que votre peau réclame désespérément de l'eau ! La preuve ? Vous avez parfois une furieuse envie de vous gratter ! Principal responsable de cette déshydratation, le changement d'équilibre hormonal : tes tissus profonds se gorgent d eau au détriment de la couche superficielle de Tépiderme.
  • Comment reconnaître les signes de la déshydratation?
Votre peau tire, vous avez une sensation d'inconfort, des petites squames apparaissent voire même des dartres.
  • Je bois au moins un litre et demi d'eau par jour
Ayez toujours une petite bouteille d eau dans votre sac, n`attendez pas d'avoir soif pour boire et optez pour les tisanes si vous ne supportez plus l'eau plate. Évitez les eaux trop alcalines , préférez des eaux peu minéralisées.
  • Je baisse le chauffage
Plus vous chauffez votre intérieur, plus votre air devient sec et votre peau inconfortable ! Si vous êtes une incorrigible frileuse, installez un humidificateur dans votre chambre.
  • Suis-je sujette à une carence?
Un déficit en eau et en minéraux affecte effectivement en profondeur les fonctions vitales de votre peau qui s'engourdissent. Devenues plus perméables, les défenses sont moins actives.
  • En hydratant ma peau, est-ce que je la protège aussi du vieillissement?
Tout à fait car les fines ridules de déshydratation peuvent se creuser davantage si elles ne reçoivent pas d eau. En hydratant votre peau vous faite un soin de jouvence !
  • Je préfère le lait au gel pour nettoyer ma peau
  • Quand je vaporise une brume d'eau thermale, je ne la laisse pas s'évaporer
  •  J'applique un sérum sous ma crème de jour
Les actifs des sérums forment une sorte de film invisible. Leurs propriétés se diffusent au « goutte à goutte » de façon à permettre de recharger votre peau en eau.
  • J'opte pour une crème hydratante à la texture adaptée
Choisissez-la fluide si vous avez la peau mixte et riche si elle est sèche.
  • Je fais un masque hydratant une fois par semaine
Optez pour les masques pré-imprégnés très pratiques et qui sont de véritables bains d'hydratation. Un seul impératif : restez cachée dans votre salle de bains pendant l'application du masque car si votre chéri vous croise, il risque de vous confondre avec le tueur en série d'Halloween! Leia mais...

Je dis non aux vergetures!

Que la future maman qui ne les a pas redoutées se manifeste! Quoi donc ? Mais les fameuses vergetures voyons! Ces marques violacées apparaissent quand le corps est soumis à un changement de poids important et donc plus particulièrement pendant ces 9 mois. Heureusement elles ne sont pas systématiques !
  • Quelles sont leurs causes?
La grossesse augmente la production de cortisol : cette hormone qui a la fâcheuse habitude de ralentir la production de collagène qui assure l'élasticité de la peauDistendues par votre prise de poids, les fibres collagènes craquent et la peau en conserve une cicatrice : la vilaine vergeture.
  • Et leurs endroits de prédilection?
Sournoises, ces stries plus ou moins larges qui sont violacées quand elles apparaissent puis deviennent blanches au fil des années apprécient particulièrement votre ventre, vos seins et vos hanches.
  • Ma peau est claire et fragile. Vais-je être la première concernée?
Hélas, la nature est bien injuste car les peaux les plus claires qui subissent déjà le courroux de l`astre divin sont les plus touchées.
  • Je préviens leur apparition
Hydratez au maximum votre peau : vous 1 aiderez ainsi à mieux supporter l'étirement. Misez sur les actifs ultranourrissants et n'hésitez pas à tartiner deux fois par jour les zones stratégiques mais aussi l`ensemble de votre corps ! Le matin, optez pour un lait qui ne collera pas à vos vêtements et le soir appliquez une huile nutritive et délicatement parfumée. Sachez qu'il existe aussi des produits antivergetures à base notamment de centella asiatica et d'huile de bourrache. Pensez aussi aux huiles essentielles : mélangez 5 gouttes de mandarine, 5 gouttes de lemongrass, 10 gouttes de lavande vraie, 1 cuillère à soupe d'huile de rose musquée, 2 capsules de vitamine E. Versez le tout dans un flacon, que vous devrez agiter avant chaque utilisation. Appliquez de préférence le soir au coucher sur les zones susceptibles de « souffrir » : poitrine, ventre, hanches, fesses, cuisses, genoux. Attention ! À la belle saison, évitez vraiment d'appliquer ce mélange le matin avant de sortir, car il est photosensibilisant. Sous l`action du soleil, il peut provoquer des troubles mineurs (taches notamment).
  • Je limite ma prise de poids
Il ne s'agit pas de ressembler à la brindille Kate Moss mais plutôt de prendre progressivement du poids : vous laisserez ainsi à votre peau le temps de se faire à vos nouvelles formes et d'échapper à la malédiction !
  • Je ne perds pas de temps à chercher une solution cosmétique pour les faire disparaître
En effet, ce n'est pas la peine de tenter de vous débarrasser toute seule des vergetures une fois qu'elles se sont installées sur votre peau. C'est pratiquement impossible!
  • Je fais confiance aux méthodes plus musclées de mon dermatologue
II vous prescrira, après votre accouchement, un traitement à la vitamine A acide qui atténue les marques, ou vous proposera des séances de dermabrasion. Le laser ou la lumière puisée peuvent également atténuer la présence de ces inesthétiques stries. Leia mais...

Je pratique des exercices respiratoires

Il vous arrive parfois d'être essoufflée en montant les escaliers et votre rythme tient plus de celui du buffle pesant que de l`agile chamois... Ça ne fait que commencer!
  • Limitez les efforts
Ne montez pas les marches quatre à quatre (vous ne pouvez plus, alors inutile de faire semblant!)
  • Apprenez à respirer
Comment ça vous le faites depuis votre naissance ? En êtes-vous bien sûre? La plupart des exercices respiratoires vous seront expliqués lors des cours de préparation à l'accouchement. Mais il n'est jamais trop tôt pour bien faire, d'autant qu'il est essentiel de bien respirer pour se détendre.Respiration détente :
  • Couchez-vous sur le dos les jambes pliées puis inspirez en levant les bras vers le ciel, expirez en les posant le long du corps.
Respiration thoracique :
  • Couchée sur le dos, les jambes pliées, une main sur votre ventre, l'autre sur la poitrine, inspirez sans faire bouger la main posée sur votre ventre. Plus facile à dire qu'à faire !
  • Ce sera la respiration à adopter le jour J pendant la phase de dilatation du col de l'utérus pour ne pas trop appuyer sur votre ventre.
Respiration abdominale :
  • Toujours dans la même position, inspirez par le nez en gonflant votre ventre : la main posée sur votre thorax ne doit pas bouger ! Expirez longuement avec la bouche en creusant (euh... c'est une plaisanterie, bien sûr !) votre ventre.
  • Cette respiration accompagne les contractions d'expulsion.
 Respiration complète :
  • Il s'agit de coupler les deux exercices respiratoires. Couchée sur le dos, inspirez profondément en gonflant le ventre, puis enchaînez en gonflant la poitrine. Faites une pause et expirez en vidant d'abord la poi- trine puis le ventre.
  • Elle permet de récupérer après une contraction longue et douloureuse.
  • Attention à l'hyperventilation ! Cette respiration fait tourner la tête.
Respiration superficielle :
  • Bouche fermée, inspirez et respirez rapidement, seule la partie haute du thorax doit bouger.
  • Respectez la même durée entre l'inspiration et l'expiration.
  • Cette respiration vous aidera pendant les contractions de la dilatation en alternance avec la respiration thoracique.
Leia mais...

Ce que je dois arrêter

Vous fumez comme un pompier, buvez une dizaine detasse de cafés par jour, êtes une fana du steak tartare et vous avez besoin d'un petit cocktail vitaminé pour démarrer la journée du bon pied. À partir de maintenant il va falloir vous méfier de tout ce que vous ingurgitez sans même y penser et également de quantité d'autres ennemis sournois.
  • J'arrête de fumer
Évidemment, vous n'avez pas envie que votre bébé grandisse dans un cendrier. Écrasez au plus vite votre dernière cigarette ou diminuez au maximum votre ration quotidienne. Cette grossesse est une bonne occasion de renoncer à cette mauvaise habitude d'autant plus que les nausées du premier trimestre peuvent vous y aider. Si la perspective de vos poumons roses ne suffit pas à vous motiver, voici quelques funestes éléments à garder en tête :Le tabac accroît considérablement les risques de fausse couche et de naissance prématurée et les bébés sont souvent plus petits.
  • J'évite le café
Au-delà de cinq tasses par jour, le café a des effets comparables au tabac.
  • Je limite les compléments alimentaires
Densifiant capillaire, tonus intellectuel et autres fortifiants pour les ongles doivent être mis de côté pendant neuf mois. D'une part parce que vous n'en avez pas besoin, vos hormones pourvoient à la beauté de vos cheveux et de vos ongles, et d'autre part parce que le principe de précaution doit prévaloir en toutes circonstances. En tout état de cause, votre médecin vous indiquera les compléments « autorisés » et ceux qu'il convient de limiter. Par ailleurs il pourra vous en conseiller d'autres, comme du fer.
  •  J'évite les examens radiologiques
Les rayons X sont en général à éviter pendant la grossesse et encore plus au cours du premier trimestre. Il est donc essentiel de prévenir votre médecin si vous devez passer une radiographie voire la repousser à plus tard. Évidemment si vous avez une rage de dents ou le bras cassé, les choses sont différentes ! L'examen sera réalisé avec un tablier de plomb posé sur votre ventre pour protéger bébé.
  • Je garde mes distances vis-à-vis de mon chat
Bien sûr, Minou ne va pas prendre son baluchon et vivre sa vie loin de votre foyer. Toutefois, si vous n'êtes pas immunisée contre la toxoplasmose (20 % de la population), il va falloir être vigilante car près de deux tiers des chats sont porteurs de ce parasite. Si elle survient pendant la grossesse, elle peut contaminer le foetus. Pas question, donc, de laisser votre chat fréquenter ses congénères pendant le temps de votre grossesse, ni déjouer avec lui et encore moins de changer la litière sans gants !
  • J'évite les aliments crus
Toujours à cause de la toxoplasmose et de la listériose (toutes deux redoutables pour le fœtus). Les œufs crus, le lait et les fromages non pasteurisés, les charcuteries, les huîtres et la viande ou le poisson cru sont autant d'aliments potentiellement dangereux... Sushi, c'est fini... À vous les joies des viandes bouillies ou bien cuites... En revanche les légumes peuvent être consommés crus à condition d'être soigneusement lavés et/ou épluchés. Et...Lavez-vous les mains !
  • Je me méfie des enfants de moins de trois ans!
Les enfants qui évoluent en collectivité sont parfois porteurs ducytomégalovirus (CMV). Cette affection bénigne peut avoir des conséquences graves sur le fœtus surtout durant la première moitié de la grossesse. Si votre aîné est en crèche, ne sucez pas sa cuillère, ne finissez pas son repas, ne faites pas gant de toilette commun, lavez-vous les mains soigneusement après tout change de couches ou nettoyage de pot et évitez les baisers baveux ! En effet, le CMV se transmet par la salive et les selles.• Je remets à plus tard ma visite à mon cousin qui éternueIl ne s'agit pas de vivre dans une bulle, mais ce n'est pas une raison pour tenter le diable. Évitez les risques de contagion.
  • J'arrête les sports à risques
Simple bon sens ! Le parachutisme et le saut à l'élastique ne sont pas exactement recommandés !
  •  J'évite l'épilation à la cire chaude
La grossesse favorise parfois l'insuffisance veineuse et la cire chaude est alors déconseillée. Utilisez des bandes à froid, de la crème dépilatoire ou le rasoir car ce n'est pas une raison pour vous transformer en yéti.J'y ai droitSi vous êtes végétarienne, continuer à manger de tout à condition d'être vigilante en ce qui concerne votre apport en protéines : œufs, protéines végétales. Boire de l'eau du robinet. Utiliser des édulcorants à l'aspartame sans excès. Aller à la piscine. Prendre les transports en commun, hélas... Leia mais...

Le futur papa prend du poids en même temps que moi

Qui a dit que la grossesse était seulement une affaire des femmes ? Votre homme s`est en effet, arrondi en même temps que vous et une petite brioche témoigne de son implication dans votre grossesse!
  • Les femmes ne sont pas les seules à souffrir des petits maux de la grossesse?
Et non! Vous n'êtes pas seules ! Les hommes peuvent aussi avoir des nausées, des angoisses ou des insomnies durant les premiers mois de la grossesse de leur compagne. Ils prennent aussi généralement du poids qu'ils ont du mal à perdre ensuite. Il s'agit alors de la fameuse couvade.
  • Quelle est l'origine du mot « couvade »?
Il s'agit d une coutume que Ton retrouve en différents points du globe. Au moment de la naissance, alors que  la femme va accoucher, l'homme crie afin de simuler les douleurs de l`accouchement. Selon les sociologues, il éloigne ainsi les mauvais esprits de sa compagne. Le mot est par extension synonyme des symptômes de grossesse que connaissent certains futurs papas.
  • Quelles sont ses causes?
Les spécialistes estiment que certains futurs pères exprimeraient ainsi un désir inconscient de materner, voire de porter le bébé. Ces troubles manifesteraient donc leur envie de prendre la place de la future mère afin de vivre pleinement la grossesse. Et puis.., certains sont seulement gourmands!
  • La couvade peut-elle parfois exprimer une angoisse à l'idée d'être père?
Tout à fait car certains hommes se posent beaucoup de questions avant l'arrivée de bébé mais n osent pas ou ne veulent pas parler de leurs angoisses. Faute de pouvoir le mettre en mots, c'est leur corps qui exprime leur conflit intérieur.
  • Je ne m'inquiète pas : mon homme enceint ne va pas le rester
Les symptômes disparaissent deux-mêmes généralement après la naissance de bébé.
  • Comment sortir de la couvade?
Ces messieurs doivent se replacer dans leur rôle de père. Il s'agit pour eux d'être attentifs aux besoins de la future mère, de l'aider au quotidien mais pas de l'imiter!
  • Je lui demande de m'aider à préparer la chambre du bébé
Cela l'occupera et il se sentira enfin utile face à cette situation qu'il ne vit pas de l'intérieur ! Certaines méthodes comme l'haptonomie (p. 126) peuvent aussi s'avérer utiles car elles permettent aux pères de participer à la grossesse et de créer des liens privilégiés avec leur enfant.  Leia mais...

Je découvre les différentes méthodes d`accouchement

Vous n'osez pas l'avouer mais reconnaissez qu'il vous fait peur... l'accouchement! Il faut dire que vos amies qui sont passées par là n'ont pas arrangé les choses. Heureusement que votre mère est là pour vous rassurer et vous dire qu'après tout, vous n êtes pas la première à qui cela arrive! Mais si, malgré tout, vous n'arrivez pas à surmonter vos craintes, préparez ce grand moment à l'avance et choisissez la méthode d'accouchement qui vous convient le mieux...
  • J'accouche à l'hôpital
C est la méthode la plus répandue car elle donne la certitude d'être entouré dune équipe compétente et de pouvoir bénéficier de l'infrastructure nécessaire en cas de problème. Cependant la grande majorité des accouchements à risque sont prévisibles et la question du choix dune méthode ne se pose plus : vous devez alors faire confiance à l équipe médicale qui vous suit!
  • J'accouche à la maison
Les méthodes naturelles font un retour en force et l'accouchement à domicile est de plus en plus demandé. Quelques milliers de femmes font ce choix, même si les médecins sont loin de l'encourager. Les risques de complications existent, il serait regrettable de se priver de la surveillance médicale. En outre, l'accouchement à la maison oblige également à renoncer à la péridurale ! D'un autre côté, il vous permet d être dans votre environnement et de vivre ce grand moment de façon plus intime. Il ne doit pas être organisé à la légère. Réfléchissez bien avant d opter pour cette méthode. Si vous êtes sûre de votre choix, parlez-en longuement avec votre gynécologue. Vous devrez aussi trouver un gynécologue ou une sage-femme qui accepte de prendre cette responsabilité. Il va sans dire que cette méthode est réservée aux femmes dont la grossesse se déroule sans problème.
  • Je programme mon accouchement
Un accouchement programmé est déclenché artificiellement à une date choisie par l'équipe médicale. Il est effectué s'il est nécessaire d abréger la durée de la grossesse à cause de problèmes de santé de la mère (hypertension, problème cardiaque, etc.) ou si l'enfant souffre dans l'utérus. Il ne peut être réalisé qu'à partir de la 39e semaine de grossesse et si votre enfant se présente bien classiquement la tête en bas. Le déclenchement en lui-même consiste à perfuser une hormone, l'ocytocine, qui provoque les contractions de l'utérus.
  •  Brrr... C'est une césarienne?
On peut également considérer que la césarienne est une méthode d'accouchement mais ce n est pas vous qui la choisissez ! Elle est pratiquée si le bébé se présente complètement par le siège ou si le bassin de la mère est trop étroit, ou bien en cours de travail pour éviter une souffrance fœtale détectée grâce au monitoring. Les naissances multiples peuvent également la justifier.
  •  Comment se passe l'intervention?
L'opération consiste à écarter les couches musculaires de l'abdomen afin d'atteindre l'utérus. Vous serez anesthésiée localement sous péridurale et un drap chirurgical vous isolera de votre bas-ventre, mais vous pourrez ainsi assister à la naissance de votre enfant. Une petite incision sera pratiquée horizontalement juste à la limite de la pilosité pubienne. Vous pourrez vous lever dès le lendemain, comme lors d'un accouchement ordinaire, mais les tiraillements au niveau de l'abdomen vous empêcheront sans doute daller et venir en toute liberté. Vous resterez d'ailleurs quelques jours de plus à l'hôpital. Les fils seront ôtés une semaine plus tard.
  • En cas d'urgence
Une incision verticale de l'abdomen sous anesthésie générale peut-être nécessaire pour éviter un drame. Dans tous les cas, la meilleure solution sera choisie.
  • Suis-je condamnée à la césarienne pour mes futures grossesses?
Non, vous pourrez accoucher naturellement par voie basse la prochaine fois.
  • Mon ventre sera-t-il abîmé?
Non pas du tout ! L'incision est limitée et cachée par les poils du pubis. Vous pourrez exhiber votre ventre sur la plage dès l'été prochain! Leia mais...
Peau du ventre distendue apres grossesse | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères