Résultats pour "nidationsecretion vaginale"

Vous voyez grossesse , bebes e / ou autres articles relatives de sa recherche nidationsecretion vaginale. Trouver les meilleures solutions pour de votre grossesse. hémorroïdes, forceps, fausse couche, echographie, rubeole, echographie bebe, varice.

Je traverse les contractions!

À chaque contraction, le col de l'utérus se raccourcit et disparaît progressivement. On dit alors qu'il s'efface pour ne former qu'un tunnel. Si c'est votre premier bébé la dilatation du col, autrement dit son élargissement, ne commencera qu'une fois le col effacé.
  • Ne poussez pas!
La dilatation est très progressive. Votre bébé ne pourra naître que lorsque le passage sera ouvert au maximum à 10 cm environ. En attendant, respirez profondément le plus calmement possible mais ne poussez pas, même si la tête de votre bébé vous y incite.
  • Et la poche des eaux?
Sa rupture est très variable et toujours indolore. Si elle ne se rompt pas spontanément, le médecin la percera lorsque la tête du bébé sera bien engagée.
  • Inspirez, bloquez poussez!
Vous voilà dans la salle de travail toujours sous monitoring. Le moment de l'expulsion dure environ une demi-heure. Les contractions atteignent leur paroxysme. Elles durent une minute et se répètent toutes les deux minutes. Elles poussent désormais bébé vers l`extérieur. Si vous avez bénéficié de la péridurale, vous ne les sentez plus et vous pouvez profiter pleinement de l'arrivée de votre enfant. L'inconvénient : il peut arriver que vous ne parveniez pas à pousser avec suffisamment d'intensité. Écoutez les instructions de la sage-femme qui vous dira quand pousser. Entre chaque contraction, respirez.
  • L'épisiotomie est-elle obligatoire?
Non, mais cette incision de la paroi vaginale évite les déchirures et permet de conserver une bonne tonicité du périnée. Elle est toujours pratiquée lorsque les forceps sont employés.
  • J'ai peur!
L'épisiotomie est une source d'angoisse pour de nom breuses mamans mais elle est pourtant bénigne et plus désagréable que réellement douloureuse. Elle est pratiquée au moment d'une poussée. La zone est alors insensibilisée : vous ne sentirez rien. En revanche une injection d'anesthésique sera prévue lorsque votre gynécologue devra jouer les cousettes.
  • Et ensuite?
Prévoyez une bouée pour vous asseoir confortablement durant les deux ou trois premiers jours. Veillez à bien sécher votre cicatrice éventuellement au séchoir après votre toilette et après chaque pause « pipi », pendant environ une semaine. De retour chez vous ; vous ressentirez une gêne pendant trois semaines. Evitez les rapports sexuels tant que votre cicatrice est sensible.
  • Quand se sert-on des forceps?
Ces pinces en forme de cuillères permettent de saisir le crâne de l'enfant. Elles peuvent être remplacées par une ventouse. Les deux méthodes ne sont pas douloureuses pour le bébé.On les utilise : • Pour éviter que le travail soit trop fastidieux lorsque le bébé est trop gros ou au contraire tout petit. • Pour vous aider si vous ne parvenez pas à pousser suffisamment avec la péridurale.Du rab...Quelques minutes après la naissance, des contractions beaucoup moins douloureuses reprennent Elles permettent le décollement puis l'expulsion du placenta (la délivrance) et la ligature des vaisseaux sanguins. Leia mais...

Je rassure mon homme : fini le désert sexuel !

Mettons tout d'abord les points sur les i : ce n'est pas parce que vous êtes une future maman que vous cessez d'être une femme et que votre vie sexuelle doit ressembler à celle d'une carmélite. Et profitons-en pour couper court à l'idée reçue : l'épanouissement sexuel ne fait courir aucun danger ni à vous ni à l'enfant que vous portez.
  • Le désir évolue-t-il au cours de la grossesse ?
Oui et c'est bien normal ! Comblées par leur nouveau statut, certaines femmes désirent encore plus leur compagnon alors que d'autres éprouvent moins d'envie de faire l'amour. En fait, la plupart des femmes enceintes mettent leur libido de côté durant les premiers mois de la grossesse tout simplement parce que les perturbations hormonales (fatigue, nausées...) ne favorisent pas le désir. L'extrême sensibilité des seins peut également être un frein à une sexualité normale. Même tableau parmi la gent masculine : certains hommes sont très en demande et d'autres prennent leurs distances car ils éprouvent un trop grand respect pour celle qui va devenir mère.
  • Je ne suis pas très branchée sexe en ce moment : dois-je faire l'impasse?
Si le désir sexuel n est pas au rendez-vous pour votre compagnon ou pour vous, ne vous privez pas pour autant de rencontres sensuelles. Au menu, tendres câlins, massages et pourquoi pas préliminaires !
  • Le 4e mois une résurrection?
Cela en a tout l'air car à la fin du troisième mois de grossesse, la fatigue a tendance à disparaître et le désir à faire son retour ! Ce renouveau du désir est également dû aux modifications physiques : les tissus du vagin sont congestionnés et leur état proche de celui provoqué par l'excitation sexuelle. À cela s'ajoute une plus grande humidification vaginale.
  • Je continue à avoir des relations sexuelles comme avant
En plus de la détente et du plaisir qu'ils procurent, les rapports sexuels sont un moment privilégiés de complicité pour la future mère et son compagnon. Alors ne vous en privez pas !
  • Je saigne un peu après les rapports. Dois-je consulter mon médecin ?
Non, si les symptômes restent minimes. Les saignements sont dus à la fragilité plus importante du col de l'utérus. Les contractions sont, pour leur part, provoquées par certaines hormones sécrétées au moment de l`orgasme.
  •  Les rapports sont ils parfois contre-indiqués?
Oui lorsqu'il existe des contractions utérines importantes qui modifient le col, avec une menace d'accouchement prématuré. C est également le cas si le placenta recouvre le col de (utérus ; les relations sexuelles risquent alors de provoquer des saignements. Leia mais...
Nidationsecretion vaginale | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères