Résultats pour "lourd sur le vagin"

Vous voyez maternité , naissance e / ou autres articles relatives de sa recherche lourd sur le vagin. Trouver les meilleures solutions pour de votre grossesse. hémorroïdes, forceps, fausse couche, echographie, rubeole, echographie bebe, varice.

Aïe, j’ai mal au ventre : pas de panique!

Votre corps connaît un des plus grands chambardements de son histoire. Votre utérus est en plein aménagement et les « travaux » donnent parfois lieu à des sensations désagréables. Vous avez beau savoir que les douleurs abdominales sont fréquentes en début de grossesse, vous ne pouvez pas échapper à l'angoisse qui vous étreint. Faites le point.
  • Mon ventre est lourd et tendu
C'est normal et ça ne fait que commencer ! Votre utérus, qui ne cesse d'augmenter de volume, s'est redressé pour prendre (fis aises dans votre abdomen. Une fois bien installé, il comprime les organes voisins notamment l'intestin et la vessie. D'où une constipation qui peut se traduire au début par des spasmes et une envie plus fréquente d'uriner. Cette sensation peut être amplifiée par un effet de ballonnement dû à la progestérone qui, elle aussi, ralentit le transit.
  • Je ressens des pincements dans le bas-ventre
Là encore, détendez-vous ! C'est toujours votre utérus le fautif. En remontant et en grossissant il fait travailler les ligaments et les muscles encore peu habitués à être soumis à une telle épreuve.
  • J'ai mal comme si j'allais avoir mes règles
Il s'agit de contractions. Celles-ci ne doivent pas vous inquiéter outre mesure mais doivent toutefois être prises au sérieux. Couchez-vous et reposez-vous autant que possible et prévenez votre médecin au plus vite.
  • J'ai des saignements
Une femme sur quatre saigne en début de grossesse et la moitié de celles-ci mènent leur grossesse à terme. Néanmoins, vous devez consulter aussi vite que possible parce que le saignement peut être un signe d'infection, de grossesse extra-utérine voire hélas de fausse couche. Leia mais...

Je continue à faire l’amour en changeant de position

Depuis quelque temps, le futur papa de votre bébé, et accessoirement votre compagnon, grommelle et vous reproche de ne plus être intéressée par la bagatelle. « Que nenni ! », vous obstinez-vous à lui répondre ! Vos rapports se sont certes espacés mais vous n'osez pas lui avouer que certaines positions vous font mal. Ht si vous en redécouvriez d'autres ? Vous éviterez ainsi au torchon de brûler et mettrez un peu de piment dans une vie de couple quelque peu perturbée!
  • La position du missionnaire me fait mal
C'est normal car elle suppose que votre compagnon s appuie sur vous. Si vous êtes une inconditionnelle, demandez-lui de faire porter son poids par ses bras ou avant-bras. Bon, cela lui demande de faire preuve d un peu d'équilibre et de force mais il faut savoir ce qu'il veut!
  • J'abandonne la position d'Andromaque
Il s agit de la position où vous êtes au-dessus de votre cher et tendre. Autant la réserver à des périodes plus clémentes car elle oblige votre homme à supporter votre poids et celui du bébé!
  • J'ai mal au dos dès que je suis allongée
Optez pour la position en équerre, bassin au bord du lit, lui à genoux par terre, et placez des coussins sous votre tête et vos épaules.
  • Qu'est-ce que la position de la petite cuillère?
L'homme est allongé contre le dos de la femme, qui se blottit contre lui. C'est une position intéressante pendant la grossesse mais qui peut être frustrante pour vous car vous ne vous pouvez pas caresser votre compagnon.
  • Je tente la levrette
Mais non votre ventre ne va pas vous attirer vers le bas! Cette position vous permet de ne pas avoir mal au dos en plaçant un gros oreiller sous votre ventre et votre poitrine ou allongez le haut du corps sur le lit en gardant les genoux à terre.
  • Ou celle de la chaise
Votre compagnon est assis sur une chaise et vous vous placez sur lui en lui tournant le dos tout en prenant appui sur un bureau ou une table devant vous. Dans cette position, la pénétration est profonde mais vous pouvez ajuster votre confort.Libido en baisseDurant le troisième trimestre, votre libido diminue légèrement et pour cause : votre ventre devient plus lourd et entrave vos mouvements. Après l'orgasme, votre sexe reste congestionné et vous pouvez vous sentir tendue. De plus, l'approche de l'accouchement ne facilite pas la détente! Leia mais...

Je change de position la nuit pour mieux dormir

La grossesse perturbe parfois le sommeil. La grande quantité de progestérone favorise la somnolence et l'endormissement chez de nombreuses femmes ! D autre part, un coup de fatigue en début de soirée peut être responsable d`une insomnie en milieu de nuit Comment retrouver des nuits sereines ?
  • Je m'endors sur le dos
Jusqu'au deuxième trimestre, le ventre nest pas trop lourd et vous pouvez encore dormir sur le dos. Les jambes surélevées cest encore mieux ! Placez un coussin sous vos pieds avant de vous réfugier dans les bras de Morphée.
  • Je vaporise un peu de brume d'oreiller sur ma taie avant de me coucher 
Doux rêves garantis!
  •  Quelle est la position idéale?
Tournée du côté gauche pour ne pas comprimer la veine cave sous l'utérus. Vous pouvez aussi poser votre ventre et votre jambe droite sur un coussin. Bien calée, c'est la position préférée des futures mamans.
  • Que fais-je si je n'arrive pas à fermer l'œil?
Les fréquentes envies de faire pipi, et chez certaines l'angoisse, ne favorisent pas les nuits sereines. Essayez les cassettes de relaxation pour apprendre à vous détendre
  • J'ai l'habitude de dormir sur le ventre, puis-je garder cette habitude?
Oui, mais elle va vite devenir très inconfortable. Pour l'instant, installez-vous de trois quarts. La jambe repliée, votre bébé ne risque rien.
  • Mon chéri adore regarder la télé au lit...
Laissez-lui le choix : c'est soit le casque, soit le canapé du salon !
  • Je prévois une bonne marche en fin de journée
  • Le soir, je privilégie les activités reposantes
Mettez votre compagnon à contribution pour des massages sur fond de musique apaisante.
  • Je fais des repas digestes et légers et j'évite les excitants comme le thé et le café
Préférez-leur une tisane de tilleul ou de citronnelle, ou encore un bol de lait tiède.
  • Je me couche à heures régulières
Et ce dans une chambre bien aérée et de préférence sur un matelas bien ferme. Leia mais...

J’entraîne mon périnée

Jamais vous ne constaterez avec plus d acuité l'importance extrême de cette partie de votre anatomie située entre le vagin et l'anus. Le périnée contrôle notamment l'urètre autrement dit le robinet urinaire... Autant dire qu'il est fondamental de le chouchouter dès à présent !
  • Pourquoi est-il toujours question du périnée?
Le périnée est constitué d'un enchevêtrement de muscles et de ligaments qui soutiennent la vessie, l`utérus et l'ensemble des organes abdominaux. Cette zone est très sollicitée pendant la grossesse et plus encore lors de l'accouchement. Si vous avez déjà constaté quelques « fuites » inopportunes, c'est qu'il va falloir vous pencher sur le cas de votre périnée sans tarder!
  • Je muscle mon périnée
□ Contractez vos muscles comme si vous vous reteniez daller aux toilettes. □ Assise, inspirez en relâchant le périnée, expirez en le contractant. □ Assise, croisez les jambes. En expirant pressez l'extérieur des pieds l'un contre l'autre. Faites chaque exercice en alternant les intensités : □ Contractez aussi fort que possible pendant 5 secondes et ensuite relâchez pendant 5 secondes. Répétez cet exercice 5 à 10 fois. □ Maintenez la contraction pendant 30 secondes minimum. Une à deux fois par jour.  Leia mais...

Ma toilette intime

On s'en doute, vous n'êtes pas du genre à négliger votre toilette intime et vous n'hésitez pas à vous « récurer » vigoureusement. Pendant la grossesse évitez les produits et les méthodes un peu trop catégoriques.
  • L'art d'une toilette en douceur
  • Choisissez des savons liquides pH neutre ou un savon à l'huile d'amande douce. Évitez les savons parfumés ou trop moussants qui décapent les muqueuses et les fragilisent.
  • Lavez-vous à la main sauf si vous changez de gant de toilette quotidiennement. À défaut celui-ci risque de vite se transformer en bouillon de culture.
  • Un lavage externe suffit ! Les douches vaginales sont à proscrire. Elles détruisent les bactéries vaginales qui contribuent à la défense naturelle du milieu.
  • À la selle essuyez-vous d'avant en arrière afin d'éviter que des germes fécaux ne migrent dans le vagin et procédez autant que possible à une toilette anale juste après.
  • Ce qui vaut pour vous vaut également pour votre compagnon ! Hop, sous la douche !
Leia mais...

Je rassure mon homme : fini le désert sexuel !

Mettons tout d'abord les points sur les i : ce n'est pas parce que vous êtes une future maman que vous cessez d'être une femme et que votre vie sexuelle doit ressembler à celle d'une carmélite. Et profitons-en pour couper court à l'idée reçue : l'épanouissement sexuel ne fait courir aucun danger ni à vous ni à l'enfant que vous portez.
  • Le désir évolue-t-il au cours de la grossesse ?
Oui et c'est bien normal ! Comblées par leur nouveau statut, certaines femmes désirent encore plus leur compagnon alors que d'autres éprouvent moins d'envie de faire l'amour. En fait, la plupart des femmes enceintes mettent leur libido de côté durant les premiers mois de la grossesse tout simplement parce que les perturbations hormonales (fatigue, nausées...) ne favorisent pas le désir. L'extrême sensibilité des seins peut également être un frein à une sexualité normale. Même tableau parmi la gent masculine : certains hommes sont très en demande et d'autres prennent leurs distances car ils éprouvent un trop grand respect pour celle qui va devenir mère.
  • Je ne suis pas très branchée sexe en ce moment : dois-je faire l'impasse?
Si le désir sexuel n est pas au rendez-vous pour votre compagnon ou pour vous, ne vous privez pas pour autant de rencontres sensuelles. Au menu, tendres câlins, massages et pourquoi pas préliminaires !
  • Le 4e mois une résurrection?
Cela en a tout l'air car à la fin du troisième mois de grossesse, la fatigue a tendance à disparaître et le désir à faire son retour ! Ce renouveau du désir est également dû aux modifications physiques : les tissus du vagin sont congestionnés et leur état proche de celui provoqué par l'excitation sexuelle. À cela s'ajoute une plus grande humidification vaginale.
  • Je continue à avoir des relations sexuelles comme avant
En plus de la détente et du plaisir qu'ils procurent, les rapports sexuels sont un moment privilégiés de complicité pour la future mère et son compagnon. Alors ne vous en privez pas !
  • Je saigne un peu après les rapports. Dois-je consulter mon médecin ?
Non, si les symptômes restent minimes. Les saignements sont dus à la fragilité plus importante du col de l'utérus. Les contractions sont, pour leur part, provoquées par certaines hormones sécrétées au moment de l`orgasme.
  •  Les rapports sont ils parfois contre-indiqués?
Oui lorsqu'il existe des contractions utérines importantes qui modifient le col, avec une menace d'accouchement prématuré. C est également le cas si le placenta recouvre le col de (utérus ; les relations sexuelles risquent alors de provoquer des saignements. Leia mais...
Lourd sur le vagin | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères