Résultats pour "je me sens patraque"

Vous voyez bebes , bebes e / ou autres articles relatives de sa recherche je me sens patraque. Trouver les meilleures solutions pour de votre grossesse. hémorroïdes, forceps, fausse couche, echographie, rubeole, echographie bebe, varice.

Je me sens patraque

Lorsque le réveil sonne, vous avez l'impression de vous être couchée à peine deux heures avant, la nuit ponctuée de crampes et de fourmillements n'a rien d'une sinécure... vous traînez péniblement votre fatigue de la salle de bains au bureau et croisez les doigts pour ne pas vous endormir devant votre écran... Lorsque vous vous levez pour éviter l'engourdissement» voilà que vous êtes saisie de vertiges! Qui a dit que la grossesse était une partie de plaisir ?
  • J'ai des fourmis dans les jambes et les bras
Certaines femmes ressentent ces fourmillements et ces sensations d'engourdissement dès le début de leur grossesse, d'autres uniquement au cours des derniers mois, tandis que d'heureuses petites veinardes passent à travers les mailles du filet. Aucune règle ne prévaut. Ces picotements sont la plupart du temps dus à une circulation sanguine un peu ralentie. Marchez quotidiennement, changez de position et... attendez que cela passe. Généralement dans les deux mois qui suivent 1 accouchement ces sensations désagréable disparaissent comme elles sont venues.
  •  Comment mettre un terme aux crampes?
Les crampes sont fréquentes et surviennent principalement la nuit au niveau du mollet ou du pied. Elles sont provoquées par la combinaison d'une mauvaise circulation sanguine, la pression exercée par l'utérus sur la veine cave et d'une carence en vitamine B6 ou en magnésium. En cas de crampe, étirez votre muscle autant que possible. Allongée sur le côté, jambe tendue, saisissez la pointe de votre pied et tirez-la vers vous. Si cela vous semble trop sportif vous pouvez également marcher su du carrelage froid. Massez ensuite votre mollet ou votre pied endolori! Le traitement quotidien consiste à boire beaucoup d`eau riche en magnésium et à consommer des bananes et du chocolat noir. Avouez qu'il y a plus désagréable !
  • J'en ai marre d'avoir la tête qui tourne!
Si ces malaises se produisent surtout vers 10 h ou en milieu d'après-midi, il s'agit peut-être d'hypoglycémie. 11 suffit de manger un peu pour faire remonter votre taux de sucre. Des malaises plus fréquents peuvent être le signe d`une carence en calcium ou en magnésium ou d une tension artérielle basse, normale et fréquente chez la femme enceinte. Évitez les longs trajets et les stations debout prolongées. Leia mais...

Je prends ma fièvre au sérieux

Vous êtes un peu patraque depuis quelques jours et votre température flirte avec les 38°C ? Ne croyez pas que votre seule grossesse est responsable de ce « coup de chaleur ». Trop souvent mise sur le compte d'un petit rhume, la fièvre peut, en effet, être le symptôme de différentes infections plus problématiques.
  •  Ai-je la rubéole?
Avant de se manifester par des rougeurs cutanées, la rubéole commence ainsi par une petite fièvre. 9o % des femmes sont immunisées contre la rubéole soit parce qu'elles sont vaccinées soit parce qu'elles ont déjà eu cette maladie, mais si vous faites partie des 10 % restants, faites contrôler votre sérologie à la rubéole tous les mois jusqu'à 4 mois de grossesse.
  • Ou une listériose?
Une forte fièvre est le seul symptôme de cette maladie relativement fréquente. La listériose est grave pour le fœtus mais rassurez-vous : un traitement adapté mettra votre bébé à l'abri.
  • Ou encore une cystite?
La fièvre peut également signaler une infection urinaire. Elles sont fréquentes chez les futures mamans à cause de la baisse générale des défenses immunitaires et d'une dilatation du canal de l'urètre sous 1 effet de la progestérone. Si vos urines deviennent troubles et que vous souffrez après une miction, une analyse en laboratoire pourra confirmer ce diagnostic et prouver éventuellement la présence des microbes responsables. Ne laissez surtout pas une cystite s'installer car elle peut se transformer en infection plus grave au niveau des reins.
  • Comment la prévenir?
Buvez beaucoup d eau et évitez de porter des sous-vêtements trop serrés, trop courts ou synthétiques. Ayez une bonne hygiène intime et méfiez-vous des savons et des gels-douche trop irritants qui peuvent favoriser 1 entrée d`agents infectieux. Vous pouvez aussi taire des cures de jus de plantes à baies comme les airelles rouges ou la canneberge afin de prévenir des cystites à répétition.Pas d'aspirineQuelle que soit l'origine de la fièvre, il faut vous méfier de l'aspirine qui augmenterait le risque de fausse couche et qui serait susceptible, à partir du deuxième trimestre, de provoquer des atteintes rénales et cardiaques. Préférez le paracétamol mais toujours sous contrôle de votre médecin. Leia mais...

Les bons gestes au quotidien

Plus qu'un mois avant la naissance... Vous commencez à comprendre tout le sens de ce mot ! Ouf ! Les gestes du quotidien deviennent de plus en plus difficiles à accomplir ! Voici certaines astuces qui vont vous faciliter la vie à défaut de la rendre plus légère !
  • Pourquoi ai-je du mal à faire certains mouvements?
À cause des hormones, vos ligaments musculaires sont plus souples qu'à l'ordinaire et votre dos vous fait mal. Les gestes qui le font travailler sont donc plus douloureux.
  • Aïe, je me suis encore tordu la cheville!
Normal, votre ventre proéminent a modifié votre centre de gravité et vous penchez davantage en avant. Privilégiez les chaussures plates et ne marchez pas comme une fusée!
  • Je me lève progressivement de mon lit
Utilisez vos mains pour vous aider à vous redresser et croisez votre jambe supérieure sur celle du dessous. Ensuite, mettez-vous à genoux avant de vous lever.
  • Je m'assois correctement
Privilégiez les chaises qui possèdent un dossier droit ou mieux encore les fauteuils qui ont des accoudoirs. Vos abdominaux supporteront ainsi moins votre poids. Si vous devez vous asseoir par terre, faites-le sur vos talons et ne laissez pas les fourmis s'installer !
  • Je me ménage quand je fais les courses
Si aucune âme charitable n'est prête à vous donner un coup de main, répartissez les sacs entre vos deux bras.
  • Pour saisir un objet posé au sot, je m'accroupis en tenant mon dos bien droit. Ensuite, je fais levier avec mes jambes
  • Je ne soulève pas d'objets lourds au dessus de ma tête
Ce nest pas le moment de faire un grand rangement! Ou alors appelez votre cher et tendre dès que l'envie vous prend de vérifier ce qui se trouve sur le dessus de votre armoire! Leia mais...

Ce que je dois arrêter

Vous fumez comme un pompier, buvez une dizaine detasse de cafés par jour, êtes une fana du steak tartare et vous avez besoin d'un petit cocktail vitaminé pour démarrer la journée du bon pied. À partir de maintenant il va falloir vous méfier de tout ce que vous ingurgitez sans même y penser et également de quantité d'autres ennemis sournois.
  • J'arrête de fumer
Évidemment, vous n'avez pas envie que votre bébé grandisse dans un cendrier. Écrasez au plus vite votre dernière cigarette ou diminuez au maximum votre ration quotidienne. Cette grossesse est une bonne occasion de renoncer à cette mauvaise habitude d'autant plus que les nausées du premier trimestre peuvent vous y aider. Si la perspective de vos poumons roses ne suffit pas à vous motiver, voici quelques funestes éléments à garder en tête :Le tabac accroît considérablement les risques de fausse couche et de naissance prématurée et les bébés sont souvent plus petits.
  • J'évite le café
Au-delà de cinq tasses par jour, le café a des effets comparables au tabac.
  • Je limite les compléments alimentaires
Densifiant capillaire, tonus intellectuel et autres fortifiants pour les ongles doivent être mis de côté pendant neuf mois. D'une part parce que vous n'en avez pas besoin, vos hormones pourvoient à la beauté de vos cheveux et de vos ongles, et d'autre part parce que le principe de précaution doit prévaloir en toutes circonstances. En tout état de cause, votre médecin vous indiquera les compléments « autorisés » et ceux qu'il convient de limiter. Par ailleurs il pourra vous en conseiller d'autres, comme du fer.
  •  J'évite les examens radiologiques
Les rayons X sont en général à éviter pendant la grossesse et encore plus au cours du premier trimestre. Il est donc essentiel de prévenir votre médecin si vous devez passer une radiographie voire la repousser à plus tard. Évidemment si vous avez une rage de dents ou le bras cassé, les choses sont différentes ! L'examen sera réalisé avec un tablier de plomb posé sur votre ventre pour protéger bébé.
  • Je garde mes distances vis-à-vis de mon chat
Bien sûr, Minou ne va pas prendre son baluchon et vivre sa vie loin de votre foyer. Toutefois, si vous n'êtes pas immunisée contre la toxoplasmose (20 % de la population), il va falloir être vigilante car près de deux tiers des chats sont porteurs de ce parasite. Si elle survient pendant la grossesse, elle peut contaminer le foetus. Pas question, donc, de laisser votre chat fréquenter ses congénères pendant le temps de votre grossesse, ni déjouer avec lui et encore moins de changer la litière sans gants !
  • J'évite les aliments crus
Toujours à cause de la toxoplasmose et de la listériose (toutes deux redoutables pour le fœtus). Les œufs crus, le lait et les fromages non pasteurisés, les charcuteries, les huîtres et la viande ou le poisson cru sont autant d'aliments potentiellement dangereux... Sushi, c'est fini... À vous les joies des viandes bouillies ou bien cuites... En revanche les légumes peuvent être consommés crus à condition d'être soigneusement lavés et/ou épluchés. Et...Lavez-vous les mains !
  • Je me méfie des enfants de moins de trois ans!
Les enfants qui évoluent en collectivité sont parfois porteurs ducytomégalovirus (CMV). Cette affection bénigne peut avoir des conséquences graves sur le fœtus surtout durant la première moitié de la grossesse. Si votre aîné est en crèche, ne sucez pas sa cuillère, ne finissez pas son repas, ne faites pas gant de toilette commun, lavez-vous les mains soigneusement après tout change de couches ou nettoyage de pot et évitez les baisers baveux ! En effet, le CMV se transmet par la salive et les selles.• Je remets à plus tard ma visite à mon cousin qui éternueIl ne s'agit pas de vivre dans une bulle, mais ce n'est pas une raison pour tenter le diable. Évitez les risques de contagion.
  • J'arrête les sports à risques
Simple bon sens ! Le parachutisme et le saut à l'élastique ne sont pas exactement recommandés !
  •  J'évite l'épilation à la cire chaude
La grossesse favorise parfois l'insuffisance veineuse et la cire chaude est alors déconseillée. Utilisez des bandes à froid, de la crème dépilatoire ou le rasoir car ce n'est pas une raison pour vous transformer en yéti.J'y ai droitSi vous êtes végétarienne, continuer à manger de tout à condition d'être vigilante en ce qui concerne votre apport en protéines : œufs, protéines végétales. Boire de l'eau du robinet. Utiliser des édulcorants à l'aspartame sans excès. Aller à la piscine. Prendre les transports en commun, hélas... Leia mais...

Je gère des émotions fluctuantes

Vous avez les larmes aux yeux sans raison, puis vous avez de drôles de fous rires, sans parler de vos changements d'humeur au bureau. Vous avez la tête sens dessus dessous ! Certes vous êtes insupportable, mais ce n'est pas de votre faute!• Dois-je mettre ces émotions fluctuantes sur le compte de ces satanées hormones ? Eh oui ! une fois encore... • La progestérone : elle vous fatigue, vous rend vulnérable et parfois un peu susceptible. • Magiques, les endorphines créent une sensation de bien-être doucement euphorisante. Leur sécrétion augmente tout au long de la grossesse. • Le cortisoi aurait une action dopante. • Les œstrogènes possèdent, quant à eux, des vertus excitantes mais ils interagissent avec I effet sédatif de la progestérone ! Normal que vos humeurs soient aussi fluctuantes que les montagnes russes !
  • La prolactine aussi? Kèsako?
Sécrétée pour préparer l'allaitement, cette hormone inte- ragit aussi avec la dopamine et aurait un effet excitant.
  • La société s'y met aussi ?
Elle joue, en effet, son rôle dans ces perturbations psychologiques ! Elle idéalise la maternité que vous vivez de votre côté comme un véritablement chamboulement psychologique et physique. La grossesse s'affiche épanouie dans les publicités alors qu elle vous oblige à vous replonger dans les conflits et les difficultés que vous avez rencontrés dans l'enfance. Et le moins qu'on puisse dire c'est que vous n'êtes plus tout à fait la même et l'image de votre propre corps est bouleversée. Certaines femmes ne supportent pas ce nouveau corps, plus féminin et plus voluptueux, surtout si elles avaient la sensation de tout contrôler auparavant.
  • J'ai peur pour l'avenir...
En devenant peu à peu mère, vous vous préoccupez déjà de ce que vous transmettrez bientôt à votre enfant. Difficile d être toujours sereine ! Leia mais...

Je gère des envies étranges

Un steak en pleine nuit et du concombre au goûter... Des lubies étranges ? Non, seulement des envies de femme enceinte !
  • Connaissons-nous toutes ce type d'envies bizarres?
Non, ce n est pas le cas de toutes les futures mamans mais bon nombre de femmes reconnaissent avoir cédé à une tentation soudaine et inattendue pendant leur grossesse.
  • Que signifient ces envies?
Il semble quelles traduisent un désir des femmes d'être cajolées. Lors de ces 9 mois, les femmes enceintes ont en effet davantage besoin d attention car elles se sentent vulnérables.
  • Est-ce que je régresse?
Peut-être un peu car certaines femmes qui s apprêtent à devenir mères éprouvent le besoin de prolonger le plaisir de leur enfance pendant encore quelques mois ! Et quoi de plus enfantin que des caprices culinaires ? La madeleine de Proust n est pas loin...
  •  Mon organisme exprime un manque
Ces envies parfois surprenantes (et souvent inattendues !) peuvent également être un moyen pour l'organisme de prévenir les carences qui s'installent. Vous avez des envies de carottes, de pommes ou de yaourt ? Vous manquez peut-être tout simplement de calcium ou de vitamines. Une envie de boudin traduirait ainsi une carence en fer!
  • Je fonds pour la fondue savoyarde mais ce n'est pas de ma faute!
Ne rêvez pas ! Toutes les envies ne sont pas à mettre sur le compte d'une demande de l'organisme! Ne s'agirait il pas plutôt d'un bon prétexte pour la gourmande que vous êtes ?
  • Puis je céder à ces envies?
Il s'agit avant tout de faire preuve de modération et de bon sens. Ainsi, vous pouvez craquer pour un bon cassoulet au dîner mais bannissez les visites nocturnes au frigo et les chantages trop souvent répétés ! Car vous savez bien que le futur papa ne peut guère vous résister et qu'il ne verra aucun problème à sauter dans sa voiture pour aller vous chercher un hamburger pour la 5e fois de la semaine...
  • Je m'écoute tout en surveillant ma ligne
Des envies de frites ou de chouchous à répétition pourraient bien vite avoir une fâcheuse i ncidence sur la balance. Or, rappelez-vous que les kilos en trop ne disparaîtront pas comme par enchantement le lendemain de votre accouchement. Vous regretterez amèrement d'avoir tant cédé aux sirènes du couscous royal et des profiteroles au chocolat! Leia mais...
Je me sens patraque | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères