Warning: Missing argument 2 for wpdb::prepare(), called in /home/guidefut/public_html/wp-content/plugins/fast-wordpress-search/fwp-search.php on line 210 and defined in /home/guidefut/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 1291

Resultados para: "guide pour une future maman"

Vous voyez maternité , grossesse e / ou autres articles relatives de sa recherche guide pour une future maman. Trouver les meilleures solutions pour de votre grossesse. hémorroïdes, forceps, fausse couche, echographie, rubeole, echographie bebe, varice.

Je me mets à la sophrologie

Rien de tel qu une maman détendue pour un futur bébé zen! Et si vous vous mettiez à la sophrologie?
  • Qu'est-ce que la sophrologie?
Le mot sophrologie vient du grec «sos» qui signifie tranquillité, «phren» conscience et «logos», science. Son inventeur, un neuropsychiatre colombien d'origine basque, la définissait lui-même comme l`étude des états modifiés de conscience.
  • À quoi ça sert?
Cette discipline vous permet de mieux vous connaître afin d accéder à la sérénité. Elle est utilisée en obstétrique afin de faciliter la préparation à l'accouchement. Les techniques employées permettent à la future maman de rester maîtresse d elle-même pendant l'accouchement et de le vivre pleinement.
  • Comment ça marche?
La sophrologie se base essentiellement sur la concentra tion, la visualisation de différentes parties du corps et la respiration qui vous FONT prendre conscience de toutes les parties de votre corps. Vous vous retrouvez dans un état qui vous permet de visualiser certaines parties de votre corps et d'agir dessus. Assise ou allongée, vous écoutez les suggestions de la voix du sophrologue. Vous fermez les yeux, votre corps se relâche petit à petit et vous vous laissez aller.
  • J'accepte les changements
La sophrologie vous permet aussi de redécouvrir votre corps, d'accepter les transformations et de vous concentrer sur votre futur bébé.
  • Je lutte contre le stress
Grâce à la sophrologie, vous retrouvez un bien-être psychologique et physique si important pour bien vivre votre grossesse.
  • Je me renseigne pour savoir si ma maternité propose des cours collectifs de sophrologie
  • Je me fais rembourser par la Sécurité sociale
Huit séances sont remboursées à 100 % par la Sécurité sociale à partir de six mois de grossesse révolus. Leia mais...

Je rassure mon homme : fini le désert sexuel !

Mettons tout d'abord les points sur les i : ce n'est pas parce que vous êtes une future maman que vous cessez d'être une femme et que votre vie sexuelle doit ressembler à celle d'une carmélite. Et profitons-en pour couper court à l'idée reçue : l'épanouissement sexuel ne fait courir aucun danger ni à vous ni à l'enfant que vous portez.
  • Le désir évolue-t-il au cours de la grossesse ?
Oui et c'est bien normal ! Comblées par leur nouveau statut, certaines femmes désirent encore plus leur compagnon alors que d'autres éprouvent moins d'envie de faire l'amour. En fait, la plupart des femmes enceintes mettent leur libido de côté durant les premiers mois de la grossesse tout simplement parce que les perturbations hormonales (fatigue, nausées...) ne favorisent pas le désir. L'extrême sensibilité des seins peut également être un frein à une sexualité normale. Même tableau parmi la gent masculine : certains hommes sont très en demande et d'autres prennent leurs distances car ils éprouvent un trop grand respect pour celle qui va devenir mère.
  • Je ne suis pas très branchée sexe en ce moment : dois-je faire l'impasse?
Si le désir sexuel n est pas au rendez-vous pour votre compagnon ou pour vous, ne vous privez pas pour autant de rencontres sensuelles. Au menu, tendres câlins, massages et pourquoi pas préliminaires !
  • Le 4e mois une résurrection?
Cela en a tout l'air car à la fin du troisième mois de grossesse, la fatigue a tendance à disparaître et le désir à faire son retour ! Ce renouveau du désir est également dû aux modifications physiques : les tissus du vagin sont congestionnés et leur état proche de celui provoqué par l'excitation sexuelle. À cela s'ajoute une plus grande humidification vaginale.
  • Je continue à avoir des relations sexuelles comme avant
En plus de la détente et du plaisir qu'ils procurent, les rapports sexuels sont un moment privilégiés de complicité pour la future mère et son compagnon. Alors ne vous en privez pas !
  • Je saigne un peu après les rapports. Dois-je consulter mon médecin ?
Non, si les symptômes restent minimes. Les saignements sont dus à la fragilité plus importante du col de l'utérus. Les contractions sont, pour leur part, provoquées par certaines hormones sécrétées au moment de l`orgasme.
  •  Les rapports sont ils parfois contre-indiqués?
Oui lorsqu'il existe des contractions utérines importantes qui modifient le col, avec une menace d'accouchement prématuré. C est également le cas si le placenta recouvre le col de (utérus ; les relations sexuelles risquent alors de provoquer des saignements. Leia mais...

Je contacte la CAF (Caisse d’allocations familiales) et la CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie)

Toujours sur votre petit nuage rose à l'idée de devenir la maman la plus hype de l'année ? Et bien redescendez-en ne serait ce que le temps de déclarer votre grossesse avant la fin des 12 premières semaines.
  • Je remplis mon dossier
Cette déclaration doit être faite en remplissant l'imprimé « Vous attendez un enfant », composé de 3 volets, que vous a remis votre médecin lorsqu'il a confirmé la bonne nouvelle qui s'était affichée sur une petite languette bleuem par un joli matin.
  • J'adresse les volets à la CAF et la CPAM
Adressez les deux premiers volets à votre CAF ou à l'organisme chargé de vous verser les prestations familiales (pour connaître celle dont vous dépendez : caf.fr). Le volet rose, ainsi que les feuilles de soins sont à envoyer à la Caisse primaire d'assurance maladie (pour connaître celle dont vous dépendez : ameli.fr).
  • À quoi sert la déclaration ?
Pour que tous vos frais médicaux liés à votre suivi et à l'accouchement soient remboursés à 100 % et pour bénéficier de certaines allocations.
  •  Que dois-je faire ensuite ?
Un mois plus tard environ, vous recevez un « Guide de surveillance médicale de la mère et du nourrisson ». Grâce à un calendrier personnalisé en fonction de votre date présumée d'accouchement, ce carnet rappelle tous les examens que vous aurez à faire jusqu'aux trois mois de votre bébé. Il comprend également un jeu d'étiquettes : à chacune d'entre elles correspond un examen médical. N'oubliez pas de coller ces étiquettes sur les feuilles de soins correspondantes avant de les envoyer à votre organisme d'assurance maladie.
  • J'ai peur de me noyer dans les paperasses!
La Carte vitale simplifie bien les choses, dans les faits, les petits collages sont de moins en moins souvent nécessaires. Soyez toutefois vigilante... si possible ! Leia mais...

Je prépare ses frères et sœurs

L'arrivée du futur bébé ne va pas seulement quelque peu bousculer votre quotidien : il va également bouleverser la vie de toute la famille et surtout celle de votre aîné! Avant de lui annoncer la bonne nouvelle, préparez le terrain. Il va lui falloir s'habituer à vous partager... ce n'est pas toujours facile.
  • Quel est le meilleur moment pour annoncer à votre enfant que vous êtes enceinte?
Attendez bien entendu que votre grossesse ait été confirmée. Certains parents choisissent d'annoncer la nouvelle quand le risque de fausse couche est écarté. D'autres attendent de savoir si tout va bien lors de la première échographie. Si votre enfant a moins de deux ans, vous pouvez aussi attendre de le lui annoncer quand votre grossesse devient clairement visible. Quoi qu'il arrive, rappelezvous que chaque enfant est différent et qu'il n'existe donc pas de règles absolues sur le moment ou la façon de lui annoncer la grande nouvelle.
  • Je n'attends pas trop longtemps
Vous avez déjà annoncé l'heureux événement à votre famille et à vos amis mais pas à votre enfant ? Faites-le vite ! Il entend, comprend et ressent ! Ne traînez pas, il aurait l'impression d'être exclu.
  • Je prépare le terrain
Si vous connaissez d'autres femmes enceintes, montrez lui leur ventre rond et profitez-en pour aborder le sujet avec lui. Vous pouvez aussi utiliser comme exemple les animaux du zoo ou de la ferme qui attendent un petit.
  • J'encourage sa curiosité vis-à-vis des bébés
Le soir, racontez-lui des histoires où il est question de la maternité.
  • Je choisis le bon moment pour lui annoncer la nouvelle
Après ce travail de préparation, choisissez un moment calme en tête-à-tête ou avec le papa. Ce que vous allez lui dire dépend, bien évidemment, beaucoup de l'âge de votre enfant et de son niveau de compréhension. S'il est tout petit, expliquez-lui la nouvelle très simplement : il sera probablement enchanté ou peut-être totalement indifférent ! N'oubliez pas que pour lui, un bébé dans le ventre de sa maman n'a pas grand-chose à voir avec l'idée d'un nouveau venu permanent au sein de la famille.
  • Je le rassure
Parlez régulièrement avec lui du bébé qui grandit et laissez-le toucher votre ventre afin qu'il sente le bébé bouger. Ainsi, il aura l'impression de ne pas être exclu de votre grossesse.
  • Investissez-le de son rôle d'aîné
Il arrive que l'aîné « régresse » à la naissance du second pour obtenir l'attention de sa maman. En lui expliquant qu'il est le grand et en quelque sorte le « guide » de ce nouveau venu, la pilule devrait mieux passer !
  • Que dois-je faire s'ii montre des signes de jalousie ?
Accordez-lui beaucoup d'attention et rassurez-le. Prenez le temps de répondre à ses questions et expliquez-lui que l'arrivée de ce nouveau venu ne changera en rien l'amour que vous lui vouez. Pour autant ne cédez pas systématiquement à ses caprices, vous ne devez pas « l'acheter » en quelque sorte.
  • Je ne « vole » pas son lit
Si vous envisagez de faire passer votre enfant à un vrai lit une fois le bébé arrivé, n'attendez pas le dernier moment pour le faire ! Il ne doit pas avoir l'impression que le bébé lui vole son petit lit. Autant que possible laissez-le choisir son nouveau lit et sa literie.
  • Je fais participer l'aîné à la préparation de la chambre du bébé.
Leia mais...

Je suis toujours désirable

Bon d'accord, avec votre gros ventre et vos jambes qui gonflent vous n'êtes pas forcément la plus sexy du monde en ce moment et à dire vrai vous avez même du mal à vous regarder dans la glace. Vous allez même jusqu'à éteindre la lumière dès que votre chéri s'approche un peu trop près de vous! Réagissez, vous n'entrez pas au couvent !
  • Je change de coupe de cheveux
Vous aviez toujours rêvé de sacrifier vos boucles qui vous rappellent votre enfance. C'est le moment ou jamais de faire peau et cheveux neufs!
  • Je refuse de céder à la facilité
Robe informe ou jogging immense vous rendraient encore plus complexée et mal à l'aise que vous ne l`êtes déjà.
  • Je multiplie les soirées en amoureux
Votre vie à deux va être chamboulée avec l'arrivée du bébé. C'est maintenant qu'il faut en profiter et surtout de mettre vos soucis de côté. La soirée est à vous et la nuit aussi!
  • Je me fais faire un soin du visage en institut 
Rien de tel pour avoir les traits reposés!
  • Je mets en valeur ma poitrine
Vous avez toujours envié la poitrine de Jane Mansfield alors que vous penchez plutôt du côté de Jane Birkin. Mais maintenant que vous remplissez un 90C, profitez-en et osez les décolletés!
  • Je ne me laisse pas aller
Ce n'est parce que vous êtes plus vulnérable que vous devez céder à la paresse et rester tous les week-ends affalée dans le canapé devant la télévision! Organisez-vous des évasions et redécouvrez le plaisir de faire un vrai break pendant deux jours, vous qui passez vos journées le nez dans vos dossiers.
  • Je fais attention à mon poids
  • Je fais du sport soft afin d'entretenir mes muscles
  • Je range au placard le vieux tee-shirt et j'ose la nuisette
  • Je m'assume
Votre produit de beauté le plus performant ? Votre sérénité ! Vos hormones vous rendent éblouissante et votre bonheur se lit sur votre visage. C'est le principal atout de votre panoplie de future maman! Leia mais...

Je change de dessous

Dès les premiers mois de grossesse, vos seins sont en général gonflés, lourds voire douloureux, un peu plus tard vos fesses ont peut-être aussi pris un peu d'importance. Si le développement des premiers vous réjouit, l'épanouissement des secondes vous déprime. Relookez le tout dans de nouveaux sous-vêtements.
  • Suis-je sûre d'avoir une poitrine somptueuse ?
Si vous attendez avec impatience que votre poitrine s'arrondisse, soyez rassurée vos seins vont grossir sous l'effet des œstrogènes. Mais ne vous emballez pas trop! Si vous faites un bonnet A vous n'avez que peu de chance de vous retrouver avec un bonnet C. Dans tous les cas, et a fortiori si votre poitrine est déjà généreuse, il va vous falloir en prendre grand soin. Hypersensibles, vos seins peuvent devenir douloureux. Vous pouvez aussi ressentir des démangeaisons ou des picotements.
  • Je change de soutien-gorge
Vous pouvez choisir un soutien-gorge classique adapté à votre nouvelle taille de poitrine ou opter pour un modèle spécial future maman. Ils assurent un maintien parfait grâce au renfort de poitrine et à leurs bretelles larges qui soulagent votre nuque et vos épaules.
  • Comment trouver la bonne taille ?
Lors de l'essayage, fermez le soutien-gorge en le serrant au maximum. Il doit être agréable quand vous le portez. Les bonnets doivent envelopper votre poitrine latéralement et au niveau du décolleté mais sans serrer.
  • J'évite les armatures sous le sein et surtout les push-up
  • Je privilégie les petites culottes en coton
Mieux vaut éviter les allergies et les mycoses ! La culotte doit idéalement se trouver sous votre ventre et aucune pression ne doit être causée par un tissu trop dense ou un élastique trop serré. Si vous devez désormais renoncer aux strings, évitez quand même les culottes ajustables de grossesse qui enveloppent le ventre... Certes elles sont très confortables, mais tout à fait contre-indiquées pour maintenir une libido au beau fixe!
  • Je choisis mes collants avec soin
Certains modèles de collants sont spécialement conçus pour la grossesse. Si vous avez les jambes lourdes ou une tendance aux varices, achetez des collants de contention.
  • Je proscris les chaussettes trop serrées qui risquent de gêner ma circulation sanguine
  • Je suis astucieuse
Vous pouvez acheter des collants ordinaires moins onéreux et les couper à la taille. Sinon, achetez des modèles sans talon et portez-les devant derrière.   Leia mais...
Time executed 0.0021 seconds
  • Articles

  • Guide pour une future maman | Guide Future Maman