Résultats pour "contraction au vagin 9 mois de grossesse yabiladi"

Vous voyez bebes , maternité e / ou autres articles relatives de sa recherche contraction au vagin 9 mois de grossesse yabiladi. Trouver les meilleures solutions pour de votre grossesse. hémorroïdes, forceps, fausse couche, echographie, rubeole, echographie bebe, varice.

Stop à l’automédication : je ne prends pas de risques

Vous aviez pris l'habitude de vous servir dans la pharmacie dès qu'un mal de tête se faisait sentir ou qu'une courbature se rappelait à votre bon souvenir. Il va falloir mettre la pédale douce en ce qui concerne l'automédication !
  • Je demande toujours conseil à mon médecin avant de prendre un médicament même s'il est vendu sans ordonnance
De nombreux médicaments peuvent passer dans le sang du fœtus au niveau du placenta. Cette barrière qui laisse heureusement passer l'oxygène et les nutriments, ne filtre pas certaines substances contenues dans les médicaments.
  •  Le mode d'administration change-t-il quelque chose?
Non, vous devez vous méfier de toutes les substances qui passent dans l'organisme. Qu'il s'agisse de médicaments utilisés par voie orale, transcutanée, rectale, sublinguale et injectable.
  • Les médicaments sont-ils tous dangereux?
Non, bien sûr, mais dans le doute, abstenez-vous! Certains d'entre eux peuvent être à l'origine de malformations ou s'avérer toxiques pour l'enfant in utero. D'autres peuvent aussi favoriser l'apparition de contractions utérines, ce qui peut entraîner une fausse couche ou une naissance prématurée.
  • Dois-je rester prudente pendant toute la grossesse?
Oui, mais d'autant plus au cours du premier trimestre. Pendant les trois premiers mois, la structure et les organes du corps du bébé se mettent, en effet, en place. Uembryon est donc à ce moment particulièrement sensible aux agressions extérieures. Leia mais...

Je ne redoute pas mes cauchemars

Le mois dernier, vous aviez retrouvé un sommeil presque correct après un premier trimestre ponctué de petites insomnies. Cet état de grâce est bel et bien terminé : le troisième trimestre se profile à l'horizon !
  • Pourquoi ces cauchemars ?
Rassurez-vous car vous n'êtes peut-être pas la seule : les futurs papas sont souvent victimes des cauchemars. C'est l'anxiété qui les provoque avec comme ingrédient la peur de l'accouchement et du saut dans l'inconnu après la naissance. Les cauchemars correspondent alors au passage psychique de la femme-enfant à la femme-mère.
  • Quels sont les principaux cauchemars ?
Les futures mamans rêvent souvent qu'elles ont un accouchement difficile, que le bébé a des problèmes ou carrément qu'elles meurent!
  • Je ne m'inquiète pas
Il est normal de faire des cauchemars pendant la grossesse et après la naissance mais cela ne durera pas.
  • Je ne consulte que si je suis somnambule ou si je parle toute la nuit
Vous risquez en effet de vous réveiller épuisée et de prendre des risques inconsidérés si vous décidez en pleine nuit de rendre une petite visite à vos voisins!
  • Je mange légèrement le soir
À digestion légère, sommeil profond !
  • Je me concocte un cocktail sommeil
Tisanes à base de verveine, de tilleul et de camomille, une pomme et pourquoi pas un verre de lait.
  • J'aère ma chambre avant de me mettre au lit
  • Je laisse la télévision dans le salon
Même si vous y passez de plus en plus de temps, ce n'est pas une raison pour transformer votre chambre en bureau ou en salle de télévision. Préférez un bon livre avant de vous endormir!
  • Je prends un bain tiède
Un bain trop chaud peut entraîner une vasodilatation périphérique malvenue alors que votre circulation sanguine est déjà difficile!
  • Je fais quelques exercices de relaxation pendant lesquels je respire profondément.
Leia mais...

Je dis non aux vergetures!

Que la future maman qui ne les a pas redoutées se manifeste! Quoi donc ? Mais les fameuses vergetures voyons! Ces marques violacées apparaissent quand le corps est soumis à un changement de poids important et donc plus particulièrement pendant ces 9 mois. Heureusement elles ne sont pas systématiques !
  • Quelles sont leurs causes?
La grossesse augmente la production de cortisol : cette hormone qui a la fâcheuse habitude de ralentir la production de collagène qui assure l'élasticité de la peau. Distendues par votre prise de poids, les fibres collagènes craquent et la peau en conserve une cicatrice : la vilaine vergeture.
  • Et leurs endroits de prédilection?
Sournoises, ces stries plus ou moins larges qui sont violacées quand elles apparaissent puis deviennent blanches au fil des années apprécient particulièrement votre ventre, vos seins et vos hanches.
  • Ma peau est claire et fragile. Vais-je être la première concernée?
Hélas, la nature est bien injuste car les peaux les plus claires qui subissent déjà le courroux de l`astre divin sont les plus touchées.
  • Je préviens leur apparition
Hydratez au maximum votre peau : vous 1 aiderez ainsi à mieux supporter l'étirement. Misez sur les actifs ultranourrissants et n'hésitez pas à tartiner deux fois par jour les zones stratégiques mais aussi l`ensemble de votre corps ! Le matin, optez pour un lait qui ne collera pas à vos vêtements et le soir appliquez une huile nutritive et délicatement parfumée. Sachez qu'il existe aussi des produits antivergetures à base notamment de centella asiatica et d'huile de bourrache. Pensez aussi aux huiles essentielles : mélangez 5 gouttes de mandarine, 5 gouttes de lemongrass, 10 gouttes de lavande vraie, 1 cuillère à soupe d'huile de rose musquée, 2 capsules de vitamine E. Versez le tout dans un flacon, que vous devrez agiter avant chaque utilisation. Appliquez de préférence le soir au coucher sur les zones susceptibles de « souffrir » : poitrine, ventre, hanches, fesses, cuisses, genoux. Attention ! À la belle saison, évitez vraiment d'appliquer ce mélange le matin avant de sortir, car il est photosensibilisant. Sous l`action du soleil, il peut provoquer des troubles mineurs (taches notamment).
  • Je limite ma prise de poids
Il ne s'agit pas de ressembler à la brindille Kate Moss mais plutôt de prendre progressivement du poids : vous laisserez ainsi à votre peau le temps de se faire à vos nouvelles formes et d'échapper à la malédiction !
  • Je ne perds pas de temps à chercher une solution cosmétique pour les faire disparaître
En effet, ce n'est pas la peine de tenter de vous débarrasser toute seule des vergetures une fois qu'elles se sont installées sur votre peau. C'est pratiquement impossible!
  • Je fais confiance aux méthodes plus musclées de mon dermatologue
II vous prescrira, après votre accouchement, un traitement à la vitamine A acide qui atténue les marques, ou vous proposera des séances de dermabrasion. Le laser ou la lumière puisée peuvent également atténuer la présence de ces inesthétiques stries. Leia mais...

À qui l’annoncer?

Aucune règle en la matière. Désir de partager sa joie au plus vite ou crainte de l'annoncer trop tôt. À vous de voir! Personne n est mieux placé que vous pour le savoir.
  •  Vos seules obligations sont:
La CFAM et In Cafque vous devez prévenir avant la tin de la douzième semaine de grossesse ! C'est fait, non ? Votre patron, généralement dans la foulée, en tout cas avanl la lin du troisième mois. Leia mais...

Je ralentis mon rythme de vie

Vous êtes moins fatiguée qu'en début de grossesse, on pourrait presque dire que vous êtes fringante, enfin... façon de parler! De toutes façon, il va falloir lever le pied. Plus question de courir partout, d'une part parce que vous devez vous économiser, d'autre part parce que vous commencez à être passablement encombrée.□ Faites livrer vos courses à domicile. □Organisez un gros ravitaillement hebdomadaire avec votre chéri. Vous vous contenterez de donner des instructions! □ Limitez les sorties le soir. □ Essayez de conserver un rythme de sommeil régulier à défaut de bien dormir, reposez-vous. □ Commencez à passer le flambeau au travail : dans un mois vous serez en congé maternité! □ Ne vous laissez pas culpabiliser. Leia mais...

Je me remets à la natation

Ce n'est pas parce que vous êtes enceinte que vous devez raccrocher vos baskets et attendre neuf mois avant de reprendre vos bonnes habitudes en matière d'activité physique ! En continuant à faire du sport régulièrement, vous entretiendrez votre musculature abdominale et améliorerez votre retour veineux. D autre part, toute activité physique est synonyme de bien-être psychologique. Quel sport choisir ? Sans hésiter, plongez dans l'eau !
  • Pourquoi choisir la natation?
Ce sport favorise la circulation au niveau des jambes et assouplit aussi les articulations et le périnée. Elle procure un vrai moment de détente et c'est un exercice respiratoire, cardiaque et musculaire complet. Dans l'eau, votre corps flotte : vous n'êtes pas gênée par votre poids et vous n'avez pas besoin de trouver votre équilibre. D'autre part, si vous faites de la gymnastique aquatique, les mouvements sont facilités.
  • Je fuis l'eau froide
La natation est un excellent exercice si vous la pratiquez dans une eau suffisamment chaude : la bonne température se situe entre 22 et 24°C. Ne gardez pas non plus votre maillot mouillé une fois sortie de l'eau et changez-vous pour éviter les mycoses
  • Je bloque ma respiration
La natation en courte apnée loin d'être dangereuse est même recommandée ! Elle peut aussi être un bon entraînement à la respiration bloquée demandée lors de l'accouchement !
  • Quelles sont les nages adaptées à la grossesse?
Optez pour le dos crawlé et la nage à l'Indienne qui vous permettront de faire travailler vos muscles du dos sans forcer. Par contre, bannissez la plongée sous-marine, les plongeons violents et le ski nautique.Et si j'essayais le watsuCette technique associe le shiatsu et la relaxation aquatique. Elle consiste à vous laisser porter par l'eau tout en étant portée* par un kinésithérapeute qui vous accompagne dans des mouvements d'étirements, de bercements et de rotation. De tels mouvements sont destinés à amplifier la mobilité du bassin et la plénitude obtenue prépare aux moments de récupération indispensables lors de l'accouchement. Grâce au watsu, vous ressentez des sensations similaires à celles de votre bébé qui baigne dans le liquide amniotique. Leia mais...

Je teste la musicothérapie

C'est décidé ! 11 sera musicien ! Enfin, avant de transformer votre petit bout en virtuose, vous allez déjà essayer de chatouiller ses oreilles... Ce ne sont pas des préparations à l'accouchement à proprement parler - ces méthodes ne sont d ailleurs pas remboursées - mais elles constituent un moyen de relaxation très efficace pour faire une pause dans ce monde de brutes ! Tentez l'expérience, vous n aurez que plus de facilités à décrocher pendant les matchs de foot.
  • Qu'est-ce que la musicothérapie?
C'est une méthode qui combine le chant, la musique et les exercices de relaxation. La présence du papa est bienvenue. Vous choisirez une musique de référence à écouter régulièrement.
  • J'essaie le chant prénatal
Le chant prénatal favorise la communication, puisque le chant provoque des vibrations ressenties par le bébé bien avant que son ouïe se développe entre le 6e et le 7e mois in utero. Peu importe que vos talents de chanteuse soient discutables, votre enfant ne sera pas un juge trop sévère... du moins pas tout de suite. Les cours d'une heure et demie hebdomadaire sont assurés par une sage-femme ou un professeur de chant.
  • Et pour moi?
Il vous permet d'ouvrir votre cage thoracique, de maîtriser votre souffle et donc de mieux appréhender la douleur. Au cours de ces exercices vous apprendrez également à basculer votre bassin en tonifiant vos abdominaux. Par ailleurs les sons graves favorisent l'expiration prolongée et sont donc particulièrement adaptés lors de l'expulsion.Objectif sommeilAprès la naissance, votre bébé est capable de reconnaître un morceau de musique ou une voix familière durant la grossesse. Lorsque vous passerez ce CD de référence ou que vous lui chanterez la berceuse à laquelle vous l'aurez habitué, il se calmera plus facilement ou s'endormira paisiblement. (Enfin, disons qu'on vous le souhaite!) Leia mais...

Je sublime mes rondeurs

Bon d'accord, vous ne pouvez plus rentrer dans votre pantalon étalon taille 38. Mais ce n'est pas une raison pour rester cloîtrée chez vous en attendant le retour du printemps ou plutôt la fin de votre grossesse!
  • Je ne me cache pas dans des vêtements trop grands
Tout d'abord parce que c'est très laid et d'autre part parce que les robes sans forme et les joggings pas casual du tout vous feront prendre encore 5 kilos d'un coup, d'un seul!
  • Je ne me cantonne pas au noir sous prétexte qu'il amincit!
Vous obtiendrez le même résultat avec du bordeaux, du chocolat, du violet ou du bleu marine. Vous pouvez oser toutes les couleurs à partir du moment où vous choisissez des vêtements bien coupés et des couleurs harmonieuses.
  • J'ai du mal à supporter mon ventre qui s'arrondit.
Quelles tenues choisir ? Optez pour des hauts asymétriques, croisés, des vestes à hauteur des hanches ou des chemises que vous ferez blouser légèrement sur vos hanches.
  • Je veux cacher ma culotte de cheval!
Si elle est discrète, glissez-vous dans un pantalon non moulant, à pinces, au tombé droit. En cas de culotte de cheval plus présente, choisissez des robes ou des jupes plus larges et des vestes longes si vous avez un buste court et de longues jambes.
  • Je camoufle mes fesses trop rebondies
Dirigez-vous vers les pantalons tailles moyenne et haute mais surtout pas basse. Privilégiez les jeans dotés de poches larges et bien centrées qui enrobent les fesses afin de leur faire perdre un peu de volume.
  • Je mets en valeur mon décolleté
Vous avez enfin de la poitrine? Profitez-en et misez sur les décolletés. Si votre poitrine était déjà généreuse avant la grossesse, les coupes portefeuille sont faites pour vous! Leia mais...

La question du diabète

Loin d'être anodin, le diabète est une des complications possibles de la grossesse. !l peut augmenter le risque de mal format ions du fœtus. C'est la raison pour laquelle le taux de sucre dans votre sang est particulièrement surveillé.
  • Diabète gestationnel et prégestationnel : quelle est la différence?
Le diabète gestationnel est révélé par la grossesse mais cela ne veut pas dire qu'il n existait pas avant. Quant au diabète prégestationnel, il concerne des femmes qui savent déjà qu elles souffrent de diabète de type 1 ou de type 2.
  • Quelle est le plus risqué?
Sans aucun doute le diabète gestationnel. Dans ce cas, l'excès de sucre peut passer inaperçu ou être détecté trop tard et les conséquences pour Tentant peuvent être sérieuses.
  • Je fais un dépistage
De toute façon c'est obligatoire ! Depuis 2001, une surveillance du taux de sucre dans les urines est pratiquée chez toutes les femmes enceintes. Cet examen systématique a remplacé le dépistage réalisé seulement chez les seules femmes à risque. Cette généralisation du dépistage aurait permis de détecter 30 % de plus de femmes atteintes de diabète gestationnel.
  • J'adapte mon traitement
Si vous êtes diabétique, vous allez sans doute devoir remplacer les antidiabétiques oraux par des injections d'insuline. Ces injections constituent, en effet, le moyen le plus sûr de contrôler votre taux de sucre dans le sang.
  • J'adopte un régime alimentaire adapté
Les médecins conseillent en effet aux futures mamans diabétiques d'être particulièrement attentives en ce qui concerne leur alimentation. Certains d`entre eux leur demandent de consacrer 40 % de leurs apports énergétiques aux glucides. Leia mais...

Home

9978" data-ad-slot="5602199485" data-ad-format="auto">

Articles

[pt_view id="c2495f2ghl"] Leia mais...
Contraction au vagin 9 mois de grossesse yabiladi | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères