Résultats pour "contraction au vagin 9 mois de grossesse yabiladi"

Vous voyez alimentation , enfant e / ou autres articles relatives de sa recherche contraction au vagin 9 mois de grossesse yabiladi. Trouver les meilleures solutions pour de votre grossesse. hémorroïdes, forceps, fausse couche, echographie, rubeole, echographie bebe, varice.

L’annonce faite au papa

Bien sûr les premiers moments ne sont rien qu'à vous. Vous seule savez qu'un minuscule embryon s'est niché dans votre ventre et c'est si bon de détenir le secret le plus essentiel de la vie. Mais quel plaisir de le partager d'abord avec lui... Lui, c'est l'homme de votre vie, le second acteur de ce tendre duo en passe de former un trio, l'autre actionnaire majoritaire de cette formidable fusion en cours de réalisation dans votre ventre. Autant dire qu'il a toutes les chances d'être particulièrement bouleversé par cette bonne nouvelle. Quelle méthode adopter ?• Mettez une bouteille de Champagne au frais et le test de grossesse dans un paquet cadeau. • Offrez-lui une paire de chaussures premier âge. • Posez une tétine sur l'oreiller. • Offrez-lui un bouquet de roses et de choux décoratifs mélangés. • Dressez la table avec vos deux couverts et un ensemble « biberon-bavoir » en vis-à-vis. • Envoyez-lui un courrier dans lequel vous glisserez les résultats de l'analyse. • Demandez-lui s'il a quelque chose de prévu dans 266 jours...Pour que ce soit clair...Quand nous parlons en mois, nous parlons toujours en mois de grossesse = mois de vie du futur bébé. Semaines de grossesse = semaines de vie du futur bébé. Semaines d'aménorrhée (SA) = semaines écoulées depuis le 1" jour des dernières règles Leia mais...

Vous avez dit grossesse à risque?

Votre gynécologue vous a parlé de grossesse à risque et, de retour chez vous, ce terme inquiétant prend des proportions alarmantes! Pas de panique, il s agit en réalité d`une appellation permettant de différencier les grossesses ordinaires - sans histoire - des grossesses nécessitant une surveillance accrue.
  • Je suis inquiète!
Détendez-vous! Vous serez plus surveillée voilà tout!
  • Quels sont les facteurs de risques?
□ Votre âge : si vous avez moins de 20 ans, le risque de toxémie gravidique est plus important. Si vous avez plus de 38 ans, une amniocentèse vous sera proposée pour dépister une éventuelle trisomie 21. Votre tension doit également être surveillée. □ Vous êtes enceinte de jumeaux ou plus : les risques de prématurité sont plus importants» et les visites prénatales sont donc plus fréquentes. □ Vos précédentes grossesses ne se sont pas bien passées : vous ferez l'objet de toute l'attention du corps médical pour éviter que cela ne se reproduise. □ Vous avez des problèmes médicaux : diabète, hypertension, incompatibilité Rhésus... : le bébé et vous serez sous l'œil vigilant du médecin pour écarter tout risque de complications. □ Votre constitution nécessite une attention soutenue : bassin étroit, obésité.
  • Que puis-je faire?
Parlez, ne gardez pas vos angoisses pour vous. Notez tout sur un petit carnet afin de n'oublier aucune question lors de votre prochaine visite chez le gynécologue. Leia mais...

Je rappelle au papa qu’il doit demander son congé paternité

Depuis 2002, tous les papas salariés ont droit à quelques jours de congés pour la naissance de leur enfant en plus des trois jours déjà existants ! Heureux veinards ! Encore faut-il anticiper un minimum ! Si le futur papa n'est pas très au fait de ces organisations administratives ou s'il est encore loin d'avoir réalisé, c'est à vous qu'incombera cette tâche.
  • La méthode à suivre
□ Pour bénéficier de ce congé, l'employeur doit être prévenu un mois à l'avance par lettre recommandée avec accusé de réception. □ L'attestation de salaire délivrée par l'employeur devra être renvoyée au Centre de Sécurité sociale avec le certificat de naissance de l'enfant dès le premier jour du congé.
  • Comment ça marche?
□ Le congé paternité est de 11 jours consécutifs (samedi et dimanche compris) pour une naissance unique et de 18 pour des jumeaux. □ Le congé paternité peut être pris dans le prolongement des 3 jours de la naissance et cumulé avec des RTT. □ Il doit être pris dans les 4 mois qui suivent la naissance de l'enfant. □ Le papa n'est pas tenu de prendre la totalité de son congé, mais les jours restants sont alors perdus.
  • Et financièrement?
Les indemnités journalières sont prises en charge par la Sécurité sociale à condition que : □ le futur papa puisse justifier de dix mois d'immatriculation, en tant qu'assuré social, à la date de début de son congé paternité ; □ il doit également avoir cotisé suffisamment ou travaillé au moins 200 heures au cours des 90 jours précédant le début de son congé paternité - ou au moins 800 heures au cours des 12 mois précédents, en cas d'activité saisonnière.Les indemnités sont égales au salaire journalier de base (calculées sur la moyenne de salaires des trois derniers mois) dans la limite du plafond de la Sécurité sociale en vigueur au ier janvier de l'année en cours et diminuées des cotisations, de la CSG et de la CRDS. Leia mais...

Je choisis mon mode de transport

Vous n'êtes pas condamnée à rester chez vous à compulser des magazines consacrés à votre enfant à naître ou encore à tricoter au coin du feu. D'ailleurs, si vous travaillez vous êtes bien obligée de mettre le nez dehors. Et c'est tant mieux ! Profitez de votre relative liberté de mouvement, ça ne va pas durer!
  • À pied:
□ C'est le meilleur mode de transport qui soit. La marche vous maintient en forme et active votre circulation sanguine. □ Marchez 14 heure par jour si possible. □ Choisissez des chaussures avec des talons plats pour ménager votre dos : n angoissez pas trop vous retrou verez vos talons ultra-sexy dans quelques mois! □ Évitez les stations debout prolongées.
  • À vélo :
□ Sur terrain plat pas de problème mais à partir du cinquième mois vous allez commencez à avoir du mal à voir vos pieds... □ Attention tout de même aux chutes.
  • À moto, cyclo :
□ Non seulement le risque de chute est important mais les vibrations sont très fortes : rangez-les au garage!
  • En voiture:
□ Lautomobile est assez inadaptée car elle provoque des secousses et ralentit la circulation sanguine. □ Procédez par petites étapes. □ Ne renoncez pas à la ceinture de sécurité mais placez-la au-dessus puis plus tard au-dessous de votre ventre. □ A partir du huitième mois, les longs trajets devraient être proscrits.
  • En métro :
□ Bonne méthode à condition d'avoir une place assise. □ Plutôt que ronchonner ostensiblement, souriez et demandez à vous asseoir!
  • En train :
□ Préférez toujours le train à la voiture pour les longs trajets. □  Marchez dans les couloirs régulièrement.
  • En bateau:
□ Une petite croisière est toujours la bienvenue! □ Renoncez provisoirement aux hors-bords...
  • En avion :
□ Confortable et autorisé jusqu'au 8' mois. Au-delà les compagnies sont assez frileuses ! □ Prévoyez un certificat médical. □ Portez des bas de contention pour activer la circulation sanguine en particulier à partir du 5e mois. □ Demandez une place le long du couloir et levez-vous régulièrement.Déplacement professionnelEn fonction de votre état de fatigue et de la durée de vos trajets professionnels, il se peut que votre médecin vous propose un arrêt de travail. Ne tirez pas au flanc pour autant! Leia mais...

Qui sommes nous

Ce guide a une ambition, celle de vous ressembler!Il s agit du website de bord de votre grossesse et, à ce titre, il vous concerne vous, en priorité, même si le papa est le bienvenu pour vous chouchouter. Tout au long de ces neuf mois de voyage vous allez être deux (voire plus...), c'est la raison pour laquelle le développement de votre bébé est évoqué en tête de chaque chapitre mais en dehors de cet aparté vous constituez le thème principal de l'ouvrage. Vous avez des questions, il apporte les réponses. Avec un ton volontairement direct et léger, cette check-list de votre grossesse ne cède rien au sérieux de son contenu.Ce guide aborde mois après mois, tous les aspects pratiques, administratifs et psychologiques rencontrés depuis le test positif jusqu'à l'accouchement. Leia mais...

Je débute mon congé maternité

Créé en 1909, le congé de maternité est un droit et pour vous une sorte de planche de salut ! Vous l'attendez depuis si longtemps qu'il vous semble aussi improbable que délicieux ! Il peut être plus ou moins long selon le nombre d'enfants que vous attendez.
  • À combien de temps ai-je droit?
Le code du travail fixe un congé obligatoire de 6 semaines avant l'accouchement et de 10 semaines après la naissance. Mais sa durée augmente en fonction du nombre d'enfants à naître. À partir du troisième enfant, vous avez droit à 26 semaines.
  • Est-il modulable?
Plus ou moins ! Depuis mars 2007, vous n'êtes plus obligée de respecter la durée du congé pré et postnatal. Vous pouvez ainsi reporter une partie de votre congé prénatal après l'accouchement. Sachez que vous êtes cependant obligée de débuter votre congé de maternité au moins 3 semaines avant l'accouchement.
  • Comment demander un report?
Vous pouvez bénéficier de ce report à la seule condition que votre médecin donne son accord. En effet, la grossesse doit se dérouler normalement afin d'éviter tout risque pour la salariée et son futur enfant. Votre employeur ne peut ni vous le refuser, ni vous l'imposer.
  • Combien vais-je toucher pendant ce congé?
Si vous êtes salariée, vous allez toucher des indemnités journalières versées par la Sécurité Sociale. Ces dernières sont calculées sur la base de vos trois derniers mois de salaire bruts précédant le congé. Dans certains cas, l'employeur complète la différence entre le salaire journalier et votre salaire habituel. Si vous êtes au chômage, vous toucherez des indemnités journalières, à condition d'avoir reçu une allocation chômage dans les 12 mois qui précèdent le début du congé maternité. N'oubliez pas d'indiquer aux Assedic le début de votre congé maternité sur la feuille de situation que vous recevez à la fin de chaque mois Leia mais...

Je me sens patraque

Lorsque le réveil sonne, vous avez l'impression de vous être couchée à peine deux heures avant, la nuit ponctuée de crampes et de fourmillements n'a rien d'une sinécure... vous traînez péniblement votre fatigue de la salle de bains au bureau et croisez les doigts pour ne pas vous endormir devant votre écran... Lorsque vous vous levez pour éviter l'engourdissement» voilà que vous êtes saisie de vertiges! Qui a dit que la grossesse était une partie de plaisir ?
  • J'ai des fourmis dans les jambes et les bras
Certaines femmes ressentent ces fourmillements et ces sensations d'engourdissement dès le début de leur grossesse, d'autres uniquement au cours des derniers mois, tandis que d'heureuses petites veinardes passent à travers les mailles du filet. Aucune règle ne prévaut. Ces picotements sont la plupart du temps dus à une circulation sanguine un peu ralentie. Marchez quotidiennement, changez de position et... attendez que cela passe. Généralement dans les deux mois qui suivent 1 accouchement ces sensations désagréable disparaissent comme elles sont venues.
  •  Comment mettre un terme aux crampes?
Les crampes sont fréquentes et surviennent principalement la nuit au niveau du mollet ou du pied. Elles sont provoquées par la combinaison d'une mauvaise circulation sanguine, la pression exercée par l'utérus sur la veine cave et d'une carence en vitamine B6 ou en magnésium. En cas de crampe, étirez votre muscle autant que possible. Allongée sur le côté, jambe tendue, saisissez la pointe de votre pied et tirez-la vers vous. Si cela vous semble trop sportif vous pouvez également marcher su du carrelage froid. Massez ensuite votre mollet ou votre pied endolori! Le traitement quotidien consiste à boire beaucoup d`eau riche en magnésium et à consommer des bananes et du chocolat noir. Avouez qu'il y a plus désagréable !
  • J'en ai marre d'avoir la tête qui tourne!
Si ces malaises se produisent surtout vers 10 h ou en milieu d'après-midi, il s'agit peut-être d'hypoglycémie. 11 suffit de manger un peu pour faire remonter votre taux de sucre. Des malaises plus fréquents peuvent être le signe d`une carence en calcium ou en magnésium ou d une tension artérielle basse, normale et fréquente chez la femme enceinte. Évitez les longs trajets et les stations debout prolongées. Leia mais...
Contraction au vagin 9 mois de grossesse yabiladi | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères