Résultats pour "biladi ni ore"

Vous voyez grossesse , bebes e / ou autres articles relatives de sa recherche biladi ni ore. Trouver les meilleures solutions pour de votre grossesse. hémorroïdes, forceps, fausse couche, echographie, rubeole, echographie bebe, varice.

Initiation

[recent_projects title="Artigos Recentes" type="post" quantity="6"][recent_products per_page="12" columns="4"][/recent_projects] Leia mais...

Je change de position la nuit pour mieux dormir

La grossesse perturbe parfois le sommeil. La grande quantité de progestérone favorise la somnolence et l'endormissement chez de nombreuses femmes ! D autre part, un coup de fatigue en début de soirée peut être responsable d`une insomnie en milieu de nuit Comment retrouver des nuits sereines ?
  • Je m'endors sur le dos
Jusqu'au deuxième trimestre, le ventre nest pas trop lourd et vous pouvez encore dormir sur le dos. Les jambes surélevées cest encore mieux ! Placez un coussin sous vos pieds avant de vous réfugier dans les bras de Morphée.
  • Je vaporise un peu de brume d'oreiller sur ma taie avant de me coucher 
Doux rêves garantis!
  •  Quelle est la position idéale?
Tournée du côté gauche pour ne pas comprimer la veine cave sous l'utérus. Vous pouvez aussi poser votre ventre et votre jambe droite sur un coussin. Bien calée, c'est la position préférée des futures mamans.
  • Que fais-je si je n'arrive pas à fermer l'œil?
Les fréquentes envies de faire pipi, et chez certaines l'angoisse, ne favorisent pas les nuits sereines. Essayez les cassettes de relaxation pour apprendre à vous détendre
  • J'ai l'habitude de dormir sur le ventre, puis-je garder cette habitude?
Oui, mais elle va vite devenir très inconfortable. Pour l'instant, installez-vous de trois quarts. La jambe repliée, votre bébé ne risque rien.
  • Mon chéri adore regarder la télé au lit...
Laissez-lui le choix : c'est soit le casque, soit le canapé du salon !
  • Je prévois une bonne marche en fin de journée
  • Le soir, je privilégie les activités reposantes
Mettez votre compagnon à contribution pour des massages sur fond de musique apaisante.
  • Je fais des repas digestes et légers et j'évite les excitants comme le thé et le café
Préférez-leur une tisane de tilleul ou de citronnelle, ou encore un bol de lait tiède.
  • Je me couche à heures régulières
Et ce dans une chambre bien aérée et de préférence sur un matelas bien ferme. Leia mais...

Je continue à faire l’amour en changeant de position

Depuis quelque temps, le futur papa de votre bébé, et accessoirement votre compagnon, grommelle et vous reproche de ne plus être intéressée par la bagatelle. « Que nenni ! », vous obstinez-vous à lui répondre ! Vos rapports se sont certes espacés mais vous n'osez pas lui avouer que certaines positions vous font mal. Ht si vous en redécouvriez d'autres ? Vous éviterez ainsi au torchon de brûler et mettrez un peu de piment dans une vie de couple quelque peu perturbée!
  • La position du missionnaire me fait mal
C'est normal car elle suppose que votre compagnon s appuie sur vous. Si vous êtes une inconditionnelle, demandez-lui de faire porter son poids par ses bras ou avant-bras. Bon, cela lui demande de faire preuve d un peu d'équilibre et de force mais il faut savoir ce qu'il veut!
  • J'abandonne la position d'Andromaque
Il s agit de la position où vous êtes au-dessus de votre cher et tendre. Autant la réserver à des périodes plus clémentes car elle oblige votre homme à supporter votre poids et celui du bébé!
  • J'ai mal au dos dès que je suis allongée
Optez pour la position en équerre, bassin au bord du lit, lui à genoux par terre, et placez des coussins sous votre tête et vos épaules.
  • Qu'est-ce que la position de la petite cuillère?
L'homme est allongé contre le dos de la femme, qui se blottit contre lui. C'est une position intéressante pendant la grossesse mais qui peut être frustrante pour vous car vous ne vous pouvez pas caresser votre compagnon.
  • Je tente la levrette
Mais non votre ventre ne va pas vous attirer vers le bas! Cette position vous permet de ne pas avoir mal au dos en plaçant un gros oreiller sous votre ventre et votre poitrine ou allongez le haut du corps sur le lit en gardant les genoux à terre.
  • Ou celle de la chaise
Votre compagnon est assis sur une chaise et vous vous placez sur lui en lui tournant le dos tout en prenant appui sur un bureau ou une table devant vous. Dans cette position, la pénétration est profonde mais vous pouvez ajuster votre confort.Libido en baisseDurant le troisième trimestre, votre libido diminue légèrement et pour cause : votre ventre devient plus lourd et entrave vos mouvements. Après l'orgasme, votre sexe reste congestionné et vous pouvez vous sentir tendue. De plus, l'approche de l'accouchement ne facilite pas la détente! Leia mais...

Le congé pathologique

Les derniers jours de travail avant votre congé maternité se traînent... Vous êtes épuisée et le trajet devient vraiment pénible. Votre médecin peut vous prescrire un congé pathologique.
  • Qu'est-ce que c'est ?
Le congé pathologique ne fait pas partie du congé mater- nité mais il peut être considéré comme un rallongement de ce dernier. C'est le médecin qui certifie, par le biais d un certificat médical, qu'il est lié à votre grossesse.
  • Comment bénéficier d'un congé pathologique ?
Les médecins les prescrivent uniquement « en cas d'état pathologique résultant de la grossesse ». Il peut s agir d'hypertension, de diabète ou d'un risque d'accouchement prématuré... Sa durée ne peut dépasser quatorze jours et il doit être pris avant les six semaines légales du congé maternité. Ce n est ni un droit, ni un congé de « confort ». Vous êtes également supposée rester chez vous.
  • Puis-je en bénéficier après la grossesse?
Non car votre médecin ne peut vous le prescrire que peu dant votre grossesse. En revanche, vous pouvez bénéficier d'un congé maladie postnatal pour « suites de couches pathologiques », d une durée de vingt-huit jours maximum. Ce dernier ne sera lui aussi prescrit que pour des raisons médicales avérées. Sachez que l'allaitement nesl pas un motif accepté par la Sécurité sociale.
  • Comment vais-je être indemnisée ?
Un congé pathologique prénatal est rémunéré par la Sécurité sociale comme un congé maternité et vous percevez donc l'intégralité de votre salaire. En revanche, le congé postnatal pour suites de couches pathologiques est considéré comme un congé maladie. Votre indemnité est alors égale à 50 % du salaire journalier de base. Toutefois, votre employeur peut compléter l'indemnité de la Sécurité sociale pour que vous touchiez l'intégralité de votre salaire. Consultez votre convention collective afin de vérifier si vous êtes concernée par ce complément.Allaitement sur le lieu de travailVous envisagez d'ores et déjà d'allaiter votre bébé ? Vous aurez peut-être droit à des autorisations d'absences à hauteur d'heure par jour et à des aménagements horaires. Leia mais...

Je prépare ma valise et la sienne

Non, l'intégrale de votre série télé n'est pas indispensable, en revanche quelques magazines seront les bienvenus. Il est plus que temps d'achever votre sac pour la maternité, à vrai dire vous devriez même avoir fait le tour de la question depuis le septième mois de votre grossesse. Vous  pouvez, en effet, devoir partir précipitamment pour la maternité alors autant vous organiser afin d'éviter tout tress inutile! La liste vous a sans doute déjà été fournie par la maternité, à vous d'y ajouter votre touche personnelle!
  • Je prévois les indispensables de l'accouchement
Glissez dans votre valise un large tee-shirt, des chaussettes pour éviter d avoir froid aux pieds, un gilet éventuellement et un brumisatcur. De toute façon, il y a fort à parier que vous vous retrouverez avec une seyante chemise d'hôpital... Sans oublier des livres, des magazines...
  • Je reste élégante pendant mon séjour à la maternité Prévoyez :
□ deux paires de chaussettes □ des chaussons □ deux chemises de nuit boutonnées vers l`avant ou des pyjamas d'homme à boutons □ une robe de chambre ou un gilet. □ des chemises amples et des tee-shirts toujours ouverts sur le devant si vous allaitez. □ Dans la trousse de toilette : outre les produits essentiels, prévoyez des lingettes nettoyantes, de la poudre et un peu de maquillage... Pensez aux photos !
  • Dans les coulisses
□ culottes jetables □ un peignoir □ des serviettes de toilette. □ des serviettes hygiéniques très épaisses □ des mouchoirs □ une bouée pour vous asseoir □ un sèche-cheveux pour sécher la cicatrice
  • Et pour l'allaitement
□ Soutiens-gorges spécifiques avec ouverture sur le devant □ Coussinets d allaitement □ Crème apaisante anticrevasses □ Compresses en gaze pour protéger le bout de vos seins des irritations
  • Et pour mon bébé?
□ 10 bodys : prévoyez-en en taille naissance et un mois... on ne sait jamais! □ un gilet □ 5 paires de chaussettes □ 5 pyjamas avec pieds □ Un bonnet en coton □ 10 bavoirs □ Des langes en tissu pour caler bébé, essuyer ses régurgitations... □ Des couches si la maternité n en prévoit pas □ Des biberons si vous n allaitez pas □ Ses produits de soins, pour le cordon notamment (éosine aqueuse), sont généralement fournis parla maternité □ Ses produits de toilette : savon sans savon spécial bébé, lait de toilette, sérum physiologique en dosettes, brosse à cheveux en soie □ Du coton pour le nettoyage de ses yeux et de ses oreilles □ 8 serviettes de toilette : pour mettre sur la table à langer, le sécher,l'emballer... □ Des moufles si bébé a tendance à se griffer le visage □ Une gigoteuse bien chaude pour le retour à la maison
  • Je pose toutes les questions qui me viennent à l'esprit à la sage-femme à l'avance
En plus de vous renseigner, elle vous donnera sans doute des astuces bien utiles !
  • Je n'oublie pas les documents essentiels
□ Livret de famille □ Carte vitale □ Vos cartes d'identité à tous les deux □ Carte de mutuelle □ Carte de groupe sanguin □ Vos derniers résultats d'analyses.Les premiers vêtements de bébéIls doivent être facilement accessibles pour pouvoir les emporter dans fa salle de naissance. Un body, un pyjama, un gilet, un bonnet, des chaussettes, deux serviettes de toilette.  Leia mais...

Politique de confidentialité

Cette politique décrit les pratiques en matière de confidentialité sur notre site Web. Elle expose les types de données collectées, la manière dont elles sont utilisées pour la personnalisation de notre site Web et les activités de marketing sur Internet qui y sont associées.Toute donnée collectée (par le biais de formulaires Web, par exemple) personnellement identifiable est traitée conformément aux sections suivantes de la Politique en matière de données personnelles de guide future maman: définitions, autorisations, transferts réguliers, conservation, sécurité des données, accès aux données, modification de la politique et coordonnées.La collecte de données à partir de notre site Web a pour objectif la personnalisation et le développement de ce site Web, ainsi que les activités de marketing sur le Web.Personnalisation et développement du site WebType de données collectées et motif de la collectePour personnaliser et développer notre site Web, nous collectons des données sur votre manière de l'utiliser par le biais de cookies, de pixels invisibles et d'autres méthodes habituelles.Lorsque vous accédez à notre site Web, celui-ci peut placer des cookies sur votre ordinateur. Lors de la consultation de notre site, vous convenez d'accepter ces cookies. Si vous ne souhaitez pas recevoir ces cookies, nous vous conseillons de modifier les paramètres de votre navigateur.Les cookies collectent des informations concernant l'utilisation de notre site Web. Ces informations incluent le type de navigateur Internet et de système d'exploitation que vous utilisez, le nom de domaine du site à partir duquel vous vous connectez, la date, l'heure et la durée de votre visite, le nombre de visites, la durée moyenne que vous passez sur notre site Web et les pages que vous consultez. Un cookie contient également un numéro d'identification unique qui identifie votre navigateur. Cela nous permet de reconnaître votre navigateur lorsque vous visitez à nouveau notre site Web. Nous suivons également les recherches que les gens effectuent sur notre site Web et les navigateurs, ordinateurs et systèmes d'exploitation qu'ils utilisent. Nous pouvons enregistrer des clics de souris, des mouvements de souris, des défilements ainsi que le texte que vous saisissez sur ce site Web.Les informations collectées par le biais des cookies nous permettent de comprendre comment les visiteurs trouvent et utilisent notre site Web et combien de temps ils y passent. Nous utilisons ces informations pour améliorer la convivialité et l'utilisation générale de notre site Web, afin de vous fournir un contenu personnalisé, de tester et d'optimiser notre site Web et de repérer tout problème avec le site Web lui-même et l'utilisation que vous en faites.Impact sur la confidentialitéNous effectuons cette analyse du comportement de l'utilisateur au moyen de statistiques agrégées et/ou avec l'aide de prestataires tiers d'analyse Web, qui nous aident à créer des profils d'utilisateurs basés sur des pseudonymes. Nous générons également des statistiques et des rapports agrégés à usage interne et nous les partageons avec les entreprises, partenaires et annonceurs du site web maladies infantiles. Nos prestataires tiers d'analyse Web peuvent également créer et publier des rapports agrégés sur les données collectées. Les statistiques et les rapports agrégés ne contiennent aucune donnée pouvant être liée à un visiteur individuel du site Web.Nous ne cherchons pas à utiliser les cookies pour découvrir votre identité. Nous ne relions pas votre adresse IP à vous et nous ne collectons aucune information qui vous identifie directement, sauf si vous nous transmettez volontairement ces informations. Par exemple, vous devez transmettre des informations personnelles si vous achetez un produit maladies infantiles, si vous remplissez un formulaire ou répondez à une enquête, si vous participez à un concours ou à un sweepstake, si vous enregistrez votre adresse électronique auprès de nos services ou si vous nous envoyez un courrier électronique.Activités de marketing WebLes données que nous collectons peuvent également être utilisées à des fins de marketing. Pour identifier des produits pouvant vous intéresser, nous pouvons collecter des informations sur les pages que vous avez consultées ou sur les produits que vous avez achetés, afin de pouvoir vous proposer les services correspondants.Nous travaillons avec des sites de commerce électronique afin de fournir de la publicité ciblée à nos clients.Lorsque vous visitez notre site Web, consultez un site Web tiers (par exemple, le site de notre partenaire) ou cliquez sur une publicité pour les services de guide future maman, vos activités Web peuvent faire l'objet d'un suivi par le biais de cookies. Ceux-ci sont générés par nos partenaires marketing pour promouvoir nos services sur d'autres sites Web. Nos partenaires marketing peuvent fournir leurs propres cookies pour afficher des publicités personnalisées associées à guide future maman.Ces cookies collectent généralement des données sur les sites de commerce électronique que vous avez consultés, comme les pages que vous avez ouvertes et les produits que vous avez achetés. Ces données sont utilisées des fins statistiques uniquement, elles ne servent pas à vous identifier.Notre objectif consiste à faire de la publicité pour nos produits et services en fonction des consultations ou intentions d'achat des internautes sur les sites de commerce électronique. Nous faisons la promotion de ces produits et services via des bannières publicitaires personnalisées sur nos propres sites Web et sur des sites tiers. Nous pouvons utiliser les informations que vous nous avez transmises pour vous proposer nos services.Nous ne vendons pas vos données personnelles à des annonceurs tiers. Des informations ne permettant pas de vous identifier peuvent être partagées avec nos annonceurs ou partenaires commerciaux. Ceux-ci peuvent également utiliser des cookies pour effectuer le suivi des publicités que vous avez vues et de celles qui semblent vous intéresser.Option de refusLa plupart des navigateurs Internet acceptent automatiquement les cookies. Vous pouvez interrompre la collecte des données à tout moment en modifiant les paramètres de votre navigateur ou en exerçant votre option de refus sur les pages des prestataires tiers d'analyse Web (voir ci-dessous). Si vous choisissez de modifier vos paramètres, notez que certaines fonctions de notre site Web dépendent des cookies pour fonctionner.Types de cookies utilizesObjectif:Cookies essentielsCes cookies sont essentiels pour permettre à l'utilisateur de se déplacer sur le site Web et d'utiliser ses fonctions, comme l'accès aux parties sécurisées du site Web. Sans ces cookies, des services comme eStore et la fonctionnalité de connexion ne peuvent pas être proposés.Cookies de performanceCes cookies collectent des informations sur l'utilisation d'un site Web par les internautes. Ces cookies ne collectent aucune information identifiant le visiteur. Toutes les informations collectées par ces cookies sont agrégées et, par conséquent, anonymes. Elles sont utilisées uniquement pour améliorer le fonctionnement d'un site Web.Cookies de fonctionnalitéCes cookies permettent au site Web de conserver les choix faits par un utilisateur (nom d'utilisateur, langue, région) et proposent des fonctions avancées plus personnelles. Ces cookies sont utilisés pour stocker les modifications apportées par un utilisateur aux parties personnalisables du Web. Ils servent à faciliter certaines fonctions, comme visionner une vidéo ou faire des commentaires sur un blog.Cookies de ciblageCes cookies sont utilisés pour proposer des publicités et mesurer l'efficacité d'une campagne publicitaire. Par exemple, ils impactent les publicités que vous voyez sur des sites Web tiers ou vous lient aux flux des réseaux sociaux.Origine:Nous utilisons à la fois des cookies directs (définis par maladies infantiles) et des cookies tiers (définis par un domaine autre que maladies infantiles, qui transmettent des informations à un site tiers par le biais de votre visite sur le site de guide future maman).Cookies temporairesCookies créés temporairement. Une session de navigateur débute lorsque l'utilisateur ouvre la fenêtre du navigateur et se termine lorsque qu'il ferme la fenêtre du navigateur. Une fois le navigateur fermé, ces cookies sont supprimés.Cookies persistantsCookies qui restent sur le périphérique de l'utilisateur pour une période spécifiée dans le cookie. Ils sont activés à chaque fois que l'utilisateur visite le site Web qui a créé ce cookie précis.Prestataires tiers d'analyse WebNous faisons également appel aux fournisseurs de services tiers ci-après pour réaliser une partie de la collecte de données susmentionnée par le biais de cookies. Dans ce cas, les données collectées sont transmises à ces fournisseurs de services tiers pour être traitées. La collecte et le traitement des données provenant de nos sites par ces fournisseurs de services tiers sont conformes à la présente politique de confidentialité.Clicktale:Vous pouvez choisir de désactiver ces cookies et obtenir plus d'informations sur la collecte de données ClickTale en consultant la politique de confidentialité relative aux informations collectées par le service d'analyse Web ClickTale ici. ClickTale n'effectue pas le suivi de vos habitudes de navigation sur des sites Web qui n'utilisent pas les services ClickTale.Adobe Omniture SiteCatalyst et Test&Target:Vous pouvez obtenir plus d'informations sur la collecte de données par Adobe et désactiver ces cookies ici.Sites Web tiersNous ne sommes pas responsables des sites Web tiers auxquels vous accédez par le biais de notre site Web. Notre Politique en matière de données personnelles ne couvre pas les données collectées par des sites Web tiers, vous devriez donc lire attentivement les déclarations de confidentialité de ces sites Web. Notre site web guide future maman ne contrôle pas les cookies provenant de sites Web tiers. Les tiers en question sont responsables du fonctionnement de ces cookies et du traitement des données personnelles.Les pratiques en matière d'acceptation ou de blocage des cookies tiers varient en fonction des campagnes marketing et sont définies par le tiers concerné et la législation en vigueur. Leia mais...

Je traverse les contractions!

À chaque contraction, le col de l'utérus se raccourcit et disparaît progressivement. On dit alors qu'il s'efface pour ne former qu'un tunnel. Si c'est votre premier bébé la dilatation du col, autrement dit son élargissement, ne commencera qu'une fois le col effacé.
  • Ne poussez pas!
La dilatation est très progressive. Votre bébé ne pourra naître que lorsque le passage sera ouvert au maximum à 10 cm environ. En attendant, respirez profondément le plus calmement possible mais ne poussez pas, même si la tête de votre bébé vous y incite.
  • Et la poche des eaux?
Sa rupture est très variable et toujours indolore. Si elle ne se rompt pas spontanément, le médecin la percera lorsque la tête du bébé sera bien engagée.
  • Inspirez, bloquez poussez!
Vous voilà dans la salle de travail toujours sous monitoring. Le moment de l'expulsion dure environ une demi-heure. Les contractions atteignent leur paroxysme. Elles durent une minute et se répètent toutes les deux minutes. Elles poussent désormais bébé vers l`extérieur. Si vous avez bénéficié de la péridurale, vous ne les sentez plus et vous pouvez profiter pleinement de l'arrivée de votre enfant. L'inconvénient : il peut arriver que vous ne parveniez pas à pousser avec suffisamment d'intensité. Écoutez les instructions de la sage-femme qui vous dira quand pousser. Entre chaque contraction, respirez.
  • L'épisiotomie est-elle obligatoire?
Non, mais cette incision de la paroi vaginale évite les déchirures et permet de conserver une bonne tonicité du périnée. Elle est toujours pratiquée lorsque les forceps sont employés.
  • J'ai peur!
L'épisiotomie est une source d'angoisse pour de nom breuses mamans mais elle est pourtant bénigne et plus désagréable que réellement douloureuse. Elle est pratiquée au moment d'une poussée. La zone est alors insensibilisée : vous ne sentirez rien. En revanche une injection d'anesthésique sera prévue lorsque votre gynécologue devra jouer les cousettes.
  • Et ensuite?
Prévoyez une bouée pour vous asseoir confortablement durant les deux ou trois premiers jours. Veillez à bien sécher votre cicatrice éventuellement au séchoir après votre toilette et après chaque pause « pipi », pendant environ une semaine. De retour chez vous ; vous ressentirez une gêne pendant trois semaines. Evitez les rapports sexuels tant que votre cicatrice est sensible.
  • Quand se sert-on des forceps?
Ces pinces en forme de cuillères permettent de saisir le crâne de l'enfant. Elles peuvent être remplacées par une ventouse. Les deux méthodes ne sont pas douloureuses pour le bébé.On les utilise : • Pour éviter que le travail soit trop fastidieux lorsque le bébé est trop gros ou au contraire tout petit. • Pour vous aider si vous ne parvenez pas à pousser suffisamment avec la péridurale.Du rab...Quelques minutes après la naissance, des contractions beaucoup moins douloureuses reprennent Elles permettent le décollement puis l'expulsion du placenta (la délivrance) et la ligature des vaisseaux sanguins. Leia mais...

Je choisis le mode de garde

Même si l'arrivée de votre bébé vous semble encore un peu lointaine, il n est jamais trop tôt pour se consacrer à la recherche d'un mode de garde, surtout si vous travaillez. Invitez d ores et déjà la fée Administration à se pencher sur le berceau de votre tout-petit!
  • Qui me dira où trouver la perle rare?
Renseignez-vous auprès du service social de votre mairie qui vous fournira la liste des établissements proches de chez vous. Allez visiter les lieux, renseignez-vous sur les horaires.
  • Je choisis la crèche
Les crèches collectives publiques gérées par le service départemental de PMI (protection maternelle et infantile), comme les crèches municipales, sont si rares et si fréquentées qu'il serait presque recommandé d'inscrire votre enfant dès le résultat du test de grossesse! Le personnel se compose d'une directrice, d'éducatri- ces de jeunes enfants spécialistes de la petite enfance en charge notamment des activités d'éveil, et d'auxiliaires de puériculture. La première inscription est provisoire, votre enfant sera d'abord placé sur une liste d'attente. Si une place se libère, l'inscription définitive aura lieu après la naissance sur avis favorable du médecin de la crèche.Vous devrez présenter : □ le carnet de santé de votre enfant □ un justificatif de domicile et vos bulletins de salaire ainsi que celui de votre mari car le tarif est calculé en fonction de vos revenus.
  • La crèche familiale
Il s'agit d'un réseau d'assistantes maternelles agréées dépendant de la PMI et géré par une directrice. □ Les enfants sont gardés au domicile de l'assistante maternelle et suivis par le médecin de la PMI. □ La « maisonnée » ne peut compter plus de trois enfants de moins de 3 ans, enfants de la nounou compris. □ La directrice visite régulièrement les assistantes maternelles. □ Prévoyez les préinscriptions au plus tôt. □ L'inscription définitive aura lieu après la naissance de votre enfant selon les places disponibles. □ Le tarif est calculé en fonction de vos revenus.
  • La crèche parentale
Créées pour compenser le manque de structures de garde, les crèches parentales sont gérées par les parents. □ Le personnel se compose d'une éducatrice de jeunes enfants, de puéricultrices et de parents... dont vous qui devrez peut-être y passer un peu de temps. □ Aucun médecin n'est attaché à la crèche. □ Le tarif est calculé en fonction du nombre de personnes et du temps que vous consacrerez à la crèche.
  • La crèche d'entreprise
Heureuses sont les mamans qui peuvent bénéficier de ce luxe. Il suffit d'en faire la demande auprès du service de votre entreprise, la participation est généralement calculer en fonction de votre quotient familial et déduite de votre salaire.
  • L'assistante maternelle
C'est la fameuse nounou que les parents s'arrachent! □ Adressez-vous à la mairie, à la PMI, ou auprès du refais assistantes maternelles de votre Caf. □ Choisissez une personne agréée par la PMI. □ L'agrément doit être renouvelé chaque année. □ Elle gardera votre enfant à son domicile ou chez vous. □ Elle ne peut garder plus de trois enfants de moins de trois ans, y compris les siens. □ Le salaire est libre. □ En tant qu'employeurs vous devez prévoir un contrat de travail et faire une déclaration à l'Urssaf.
  • La nounou à domicile
C'est une solution un peu onéreuse puisqu'il faut prévoir une rémunération pour un plein temps, soit généralement un Smic. □ Adressez-vous aux associations. □ Partagez la nounou avec d'autres parents pour limiter les frais et alterner le lieu de garde. □ Veillez à vous acquitter de toutes les obligations administratives inhérentes aux employeurs (contrat de travail et déclaration à l'Urssaf). Leia mais...

Je teste la musicothérapie

C'est décidé ! 11 sera musicien ! Enfin, avant de transformer votre petit bout en virtuose, vous allez déjà essayer de chatouiller ses oreilles... Ce ne sont pas des préparations à l'accouchement à proprement parler - ces méthodes ne sont d ailleurs pas remboursées - mais elles constituent un moyen de relaxation très efficace pour faire une pause dans ce monde de brutes ! Tentez l'expérience, vous n aurez que plus de facilités à décrocher pendant les matchs de foot.
  • Qu'est-ce que la musicothérapie?
C'est une méthode qui combine le chant, la musique et les exercices de relaxation. La présence du papa est bienvenue. Vous choisirez une musique de référence à écouter régulièrement.
  • J'essaie le chant prénatal
Le chant prénatal favorise la communication, puisque le chant provoque des vibrations ressenties par le bébé bien avant que son ouïe se développe entre le 6e et le 7e mois in utero. Peu importe que vos talents de chanteuse soient discutables, votre enfant ne sera pas un juge trop sévère... du moins pas tout de suite. Les cours d'une heure et demie hebdomadaire sont assurés par une sage-femme ou un professeur de chant.
  • Et pour moi?
Il vous permet d'ouvrir votre cage thoracique, de maîtriser votre souffle et donc de mieux appréhender la douleur. Au cours de ces exercices vous apprendrez également à basculer votre bassin en tonifiant vos abdominaux. Par ailleurs les sons graves favorisent l'expiration prolongée et sont donc particulièrement adaptés lors de l'expulsion.Objectif sommeilAprès la naissance, votre bébé est capable de reconnaître un morceau de musique ou une voix familière durant la grossesse. Lorsque vous passerez ce CD de référence ou que vous lui chanterez la berceuse à laquelle vous l'aurez habitué, il se calmera plus facilement ou s'endormira paisiblement. (Enfin, disons qu'on vous le souhaite!) Leia mais...

Je prends soin de mes dents

Le dicton « un enfant, une dent » n a plus de raison d'être actuellement car les futures mamans ne sont quasiment plus jamais concernées par la décalcification. Par contre, elles rencontrent souvent des problèmes de gencives ! Un enfant, une gencive?
  • Mes gencives sont ultrasensibles. Pourquoi ?
La grossesse provoque un bouleversement hormonal qui déséquilibre la flore bactérienne notamment dans la bouche et qui favorise (apparition dune inflammation des gencives : les fameuses gingivites font alors leur apparition.
  • Je protège bébé
Vos gencives vous font souffrir ? Figurez-vous que votre bébé peut en payer les conséquences ! Si les gingivites apparaissent avant même le début de la grossesse et qu elles ne sont pas traitées, elles peuvent déboucher sur une maladie plus grave : la parodontite. Les gencives sont atteintes en profondeur et les bactéries peuvent profiter de cette porte d'entrée pour se répandre dans l'organisme et provoquer des inflammations. Il existe alors un risque de naissance prématurée.
  • Je fais un bilan
Un suivi régulier est donc indispensable ainsi qu'un bilan de contrôle vers le quatrième mois car la sensibilité des gencives peut s'aggraver avec l'apparition du tartre et de la plaque dentaire.
  • Je prends mes caries au sérieux
Elles peuvent, en effet, provoquer elles aussi des infections et libérer des bactéries dans votre circulation sanguine.
  • Je fais la chasse aux microbes de ma bouche
Brossez-vous régulièrement les dents et pensez à la brosse à dents électrique, très efficace pour enlever la plaque dentaire. Utilisez également du fil dentaire quotidiennement ou des brossettes et faites faire un détartrage régulier et des soins par votre dentiste. Par le passé, les dentistes conseillaient aux futures mamans de privilégier le fluor. Aujourd'hui, l'action de ce dernier est remise en cause car son efficacité sur le développement des dents serait nulle.Fluor or not fluor ?Par le passé, les dentistes conseillaient aux futures mamans de privilégier le fluor. Aujourd'hui, l'action de ce dernier est remise en cause car son efficacité sur le développement des dents serait nulle.  Leia mais...
Biladi ni ore | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères