Résultats pour "bebe sur la vessie a 4 mois"

Vous voyez bebes , enfant e / ou autres articles relatives de sa recherche bebe sur la vessie a 4 mois. Trouver les meilleures solutions pour de votre grossesse. hémorroïdes, forceps, fausse couche, echographie, rubeole, echographie bebe, varice.

Je prépare sa chambre

À quelques semaines de l'arrivée de bébé, vous êtes impatiente à l'idée de lui préparer un petit nid douillet. Seulement, avant de vous lancer à corps perdu dans le relooking de l'ancien bureau de son papa, posez-vous les bonnes questions afin de ne pas être obligée de tout refaire au bout de 6 mois ! Et surtout... plutôt que le faire vous même, devenez maître d œuvre et donnez les instructions!
  • Je nettoie à fond
Enfin pas vous ! Plutôt le futur papa ! L'inhalation de certains produits peut s avérer dangereuse pour votre bébé. Si vous avez décidé de repeindre les murs, demandez-lui de les laver au préalable avec de l`eau et de la lessive de soude. S'ils sont recouverts de papier peint lavable, quelques gouttes d ammoniaque et de l`eau feront l`affaire. Utilisez les peintures et les colles les moins agressives possible, optez pour une peinture naturelle et sans odeur et aérez longtemps la chambre avant d'y installer bébé.
  • Je repeins aux couleurs de l'arc-en-ciel
Optez pour de la peinture à l'eau et lessivable en prévision des traces de doigts sur les murs! Encore une fois, ne repeignez pas la chambre vous-même car les gestes réalisés les bras en l'air sont déconseillés.
  • Je colle du papier peint
Choisissez du papier peint lessivable et personnalisez la chambre à l'aide de stickers, de pochoirs ou de frises.
  • Quelle couleur choisir ?
Idéales pour éveiller bébé, les couleurs vives sont gaies et énergiques. Cependant, elles sont tellement toniques qu'elles peuvent gêner son endormissement alors adoucissez-les la nuit grâce à une veilleuse. Vous pouvez aussi choisir de privilégier des teintes très claires qui apaiseront votre enfant. Seulement gardez à l'esprit qu'il voit surtout les couleurs : placez des lampes colorées dans son environnement.
  • Je fais poser du parquet ou un revêtement plastifié
Facile à nettoyer, le parquet résiste très bien à l`usure et ne garde pas la poussière. Égayez un peu la pièce en ajoutant un petit tapis. Quant aux revêtements plastifiés, ils présentent des avantages certains : ils sont bon marché et très faciles d'entretien. De plus, ils existent dans une grande gamme de coloris et avec des motifs. Dans la mesure du possible évitez la moquette qui reste un nid à poussière. Si vous ne pouvez pas vous passer de sa douceur, optez pour une matière naturelle et traitée antiacariens. Le béton ciré est également à la mode mais gare aux bosses en cas de chutes!
  • J'installe son lit
Le berceau reste la solution idéale mais si vous ne pouvez pas en acheter un, choisissez un lit sécurisé. Pouvant être utilisé par un enfant jusqu'à l'âge de 3 ans, il possède une dimension standard de 60/120 cm et permet de remonter le sommier afin de pas avoir à se baisser quand bébé ne sait pas encore s'asseoir.
  • Je n'ai pas assez de place pour installer une table à langer!
Pas de panique ! Vous pouvez toujours changer bébé sur le lit ! C est même nettement plus prudent. Cela dit, la table à langer est plus pratique car elle vous permet d avoir à portée de main tout le nécessaire au moment des changes. D'autre part, elle épargne votre pauvre dos déjà bien mal en point après ces 9 mois. Si vous optez pour ce meuble choisissez-le modulable, car vous n'allez pas langer bébé très longtemps.
  • Quels autres meubles prévoir?
Prévoyez une commode à tiroirs sécurisés fin qu'il ne se coince pas les doigts. Choisissez également des coffres de rangement équipés de système de sécurité
  • Et comment amuser bébé?
Indispensable durant les premiers mois, le transat permet à votre enfant de commencer à voir ce qui se passe autour de lui. Le mobile musical est aussi très apprécié car ses objets en mouvement amusent bébé. Limitez le nombre de peluches et de doudous, tous vos amis vont en couvrir bébé dès sa naissance. Si vous souhaitez toutefois craquer pour ces jouets veillez à ce qu'ils soient aux normes de sécurité et facilement lavables car ce sont de vrais nids à poussière et à acariens.Des consignes de sécurité à respecterSi les prises électriques ne sont pas sécurisées, installez des cache-prises et relevez les fils électriques des lampes. Choisissez des meubles de préférence à bords arrondis et dans des matériaux moins durs que le métal ou le verre. S'ils possèdent des angles saillants, posez des coins de protection en plastique. Enfin, ne placez pas à la portée de bébé les produits de toilette ni les médicaments! Leia mais...

J’invite le papa à sentir bébé bouger

Un battement d'aile de papillon, des vagues, des bulles... Ca y est le moment magique est enfin arrivé : vous sentez bébé bouger dans votre ventre. Le cher ange fait des galipettes, particulièrement lorsque vous vous apprêtez à vous endormir... quel amour !
  • Quand bébé commence-t-il à bouger ?
Il bouge très tôt (souvenez-vous de la première échographie) ! mais vous ne le sentiez pas encore. Généralement c'est au cours du cinquième mois que les mouvements sont vraiment perceptibles, toutefois certaines femmes ressentent les premiers frôlements dès le quatrième mois.□ Allongez-vous, bébé profite de ces moments de calme pour faire un peu de gymnastique. □ Posez votre main sur votre ventre, vous sentirez qu'il se dirige vers elle. □ Invitez le papa à poser sa main et à suivre les mouvements □ Incitez-le à lui parler, bébé écoute attentivement. Il reconnaîtra la voix de son papa. Leia mais...

Je commence l’haptonomie

Bébé commence à bien s agiter dans votre ventre et vous avez presque l'impression de pouvoir le toucher ! Pour aller plus loin dans la communication avec votre enfant, pensez à l'haptonomie.
  • Qu'est-ce que l'haptonomie?
Cette méthode vous permet d'établir un contact avec votre bébé in utero grâce à la voix et au toucher.
  • Quels sont les bienfaits pour mon bébé?
Le foetus perçoit très tôt les échanges et les apprécie. Plus ces échanges sont tendres, plus il ressent une sécurité affective. Cette confiance lui permettra d'acquérir plus vite et mieux l'autonomie.
  • Et pour moi?
En pratiquant cette discipline, vous relâchez vos muscles et votre ventre semble se distendre pour laisser plus de place au bébé. L'haptonomie vous permet de vous préparer au mieux à l'accouchement. Pendant ces séances, vous apprenez, en effet, à encourager votre bébé à descendre un peu quand il comprime votre diaphragme. Ces gestes seront très utiles dans quelques semaines quand il sera question d'inciter à bébé à pointer son nez !
  • Qu'est ce qu'un haptothérapeute?
Un haptothérapeute est une sage-femme, un gynécologue ou un psychothérapeute formé à l'haptonomie. Il va vous guider dans vos contacts avec le bébé pour qu'il se sente désiré et accueilli.
  • Lors de laance, je communique avec mon bébé
Les séances d'haptonomie ont lieu en présence du couple et du praticien haptonome afin de préserver l'intimité du moment. Vous êtes confortablement installée» allongée, le futur papa à vos côtés. Guidés par les conseils de l'haptothérapeute, vous apposez vos mains sur votre ventre que vous touchez afin de sentir le bébé in utero se mouvoir sous vos mains. Après plusieurs séances, le bébé va se déplacer à son tour et chercher le contact ! Ce contact n est jamais dominateur ou possessif, au contraire, il laisse votre enfant libre de réagir comme il le veut.
  • Je commence les séances au bon moment
A partir du moment où vous commencez à sentir les mouvements du fœtus, aux alentours du 5e mois. Vous pouvez également reproduire à la maison les gestes appris.
  • Sont-elles remboursées?
Considérées comme faisant partie intégrante de la préparation à l'accouchement, 8 séances d'haptonomie auprès d`une sage-femme sont prises en charge sur la base du tarif de la Sécurité sociale. Leia mais...

Je pèse le pour et le contre entre l’allaitement et le biberon

Pendant longtemps la plupart des Fraaises ont opté pour le biberon. Cependant, l'allaitement fait un retour en force. Si vous n'arrivez pas à faire votre choix, ne vous fiez pas aux conseils de vos amies ou des femmes de votre famille : c'est une décision très personnelle qui n'appartient qu'à vous et qui dépend de vos envies et de votre sensibilité. Alors allaitement ou biberon ? Pesez le pour et le contre. Si vous choisissez l'option biberon, vous pouvez faire vos achats dès maintenant afin de ne pas être déboi dée à la sortie de la maternité.
  • Quels sont les avantages de l'allaitement?
□ Il n'y a rien de mieux pour un bébé que le lait maternel. Il contient du lactose, des graisses, des protéines, des acides aminés, des sels minéraux, des oligoéléments et des vitamines... Inimitable, il réduit le risque des allergies alimentaires et protège des infections. □ L'allaitement permet au bébé et à sa mère de partager une relation unique et très intime. □ Allaitement = ventre plat. Au début l'utérus se contracte pendant la tétée, reprenant ainsi plus rapidement sa forme initiale. □ Les contre-indications sont très rares : elles concernent l'intolérance au lactose ou certaines maladies graves comme le sida. □ Il n'y a rien à préparer ! C'est un self tout confort ! Il suffit que bébé pleure pour que vous ayez une montée de lait. Essayez de pleurer devant le réfrigérateur...
  • Quels sont ses inconvénients?
□ II n est pas toujours évident d'être perpétuellement disponible quand bébé a faim ! □ Peut-être avez-vous le sentiment de vous exhiber? Même si la plupart des femmes y parviennent avec beaucoup de discrétion, la pudeur ne se discute pas. □ D'autre part, l'allaitement s'accompagne souvent de fuites de lait disgracieuses qui marquent les vêtements d'une auréole humide.
  • L'allaitement abîme-t-il les seins?
Non ce sont les variations de volume des seins qui les rendent vulnérables à une brusque chute de tension... Avec, à la clé, des vergetures et des lésions du tissu cellulaire sous-cutané. Pour préserver sa poitrine pendant la phase d'allaitement, il faut avant tout éviter l'engorgement et donc donner à manger à bébé dès qu'il a faim. Car reconnaissez que les tire-laits sont tout sauf séduisants... même s'ils sont parfois très pratiques !
  • J'opte pour les biberons. Mais lesquels choisir?
Ils doivent respecter la norme NF 315, garante de leur qualité et de leur ergonomie. Ensuite, vous devez choisir la matière. Résistants, les biberons en verre se rayent difficilement et ne jaunissent pas au lave-vaisselle. Par contre, ils sont lourds et par définition cassants. En plastique, ils sont plutôt légers, incassables mais ils deviennent opaques assez rapidement.
  • Quelle forme choisir?
Il en existe de nombreuses. Prenez les biberons en main afin de savoir vers quel modèle vous tourner. Les modèles classiques sont ronds mais bébé aura du mal à les tenir s'il a des velléités d'indépendance. Les modèles ergonomiques lui conviendront mieux. Enfin, les biberons triangulaires ne glissent pas et se nettoient facilement. Les versions coudées permettent de limiter l'aérophagie.
  • Petits ou grands biberons?
Privilégiez les biberons qui contiennent entre 240 et  250 ml. Choisissez ceux qui possèdent la graduation la plus visible possible et n'oubliez pas d'acheter un modèle plus petit pour faire boire des jus de fruits à votre enfant quand il sera un peu plus grand.
  • Je n'oublie pas les tétines
Certaines possèdent des picots qui massent les gencives, d'autres sont censées imiter le mamelon maternel et toutes ou presque ont un débit variable de 1 à 3. Ne vous compliquez pas la tâche : n'hésitez pas à en tester plusieurs. Votre enfant vous fera comprendre d'une façon ou d'une autre quelles sont ses préférées. Choisissez celles qui respectent la norme européenne 90/128/CEE. Elle garantit la solidité de la tétine, élément important car bébé la tétera souvent!
  • Je choisis un lait adapté
Utilisez un lait l`âge durant les 4 à 5 premiers mois de bébé. Ensuite, optez pour les préparations de suite ou 2e âge qui conviennent aux bébés plus âgés dont l'alimentation commence à être diversifiée. Il est fréquent qu'il faille essayer plusieurs laits avant de trouver celui qui convient. Il y en aura un pour votre enfant. Leia mais...

Je cale les consultations obligatoires

Sept visites médicales obligatoires sont prévues pendant la grossesse +1 visite post-natale, ainsi qu'une consultation d'anesthésie. Rassurez-vous ces examens vont rapidement devenir routiniers. Ces visites obligatoires sont prises en charge par la Sécurité sociale.
  • Comment se dérouleront les prochaines visites?
Votre médecin vous interrogera sur votre santé et le déroulement de votre grossesse. Il vérifiera votre poids et votre tension artérielle. Lors de l'examen gynécologique, il mesurera la hauteur de votre utérus, l'état de votre col. Moment intense s'il en est : il écoutera et vous fera entendre les battements du cœur de votre bébé grâce à un appareil posé sur votre ventre.
  • Quels examens me seront prescrits?
Une analyse d urine mensuelle pour dépister : □ le glucose, qui peut être un signe de diabète gestationnel ; □ les protéines qui peuvent être un signe d'hypertension, d'anomalies rénales, d'infection urinaire...Une analyse de sang pour vérifier : □ votre glycémie ; □ votre numération globulaire.D`autres analyses sanguines pourront vous être prescrites pour un meilleur suivi, notamment si vous n'êtes pas immunisée contre la toxoplasmose.
  • Moments clefs des différentes visites médicales obligatoires :
□ Mois 4 : Deuxième visite obligatoire : possibilité de dépister la Irisomie 21, grâce au tri-test. □ Mois 5 : Troisième visite obligatoire : échographie morphologique. □ Mois 6 : Quatrième visite obligatoire : sérologie des maladies infectieuses ou virales : hépatite B (obligatoire), glycémie, numération formule sanguine. □ Mois 7 : Cinquième visite obligatoire : RAS. □ Mois 8 ! Sixième visite obligatoire : échographie de bien-être fœtal. Votre médecin appréciera la forme et la dimension de votre bassin. Une radiopelvimétrie pourra vous être prescrite afin d'obtenir les dimensions exactes. □ Mois 9 : Septième visite obligatoire : celle-ci doit avoir lieu à l'endroit où vous allez accoucher si votre médecin n'est pas obstétricien car il s'agit désormais de prévoir le déroulement de votre accouchement. □ Consultation d'anesthésie dans votre maternité.
  • Après la naissance :
Une dernière visite médicale obligatoire est prévue dans les six semaines qui suivent l'accouchement idéalement un mois après. Leia mais...

Je surveille mon poids

En dehors de l'accouchement la prise de poids est la crainte de toutes les futures mamans. Rappelons que la prise de poids moyenne est comprise entre 9 et 12 kilos.Puisque vous ne pouvez pas vraiment faire autrement, il vous reste à accepter et limiter les dégâts ! Autant que possible...
  • Je suis... enfin j'étais mince
Si votre poids était stable, vous n aurez sans doute aucune difficulté à rentrer rapidement dans vos jeans après la naissance de junior. À condition bien sûr de ne pas profiter de ces neuf mois pour vous lâcher après des années de privations.
  • J'étais rondouillarde, j'ai peur de devenir une baleine
II faudra en effet, être encore plus vigilante, ce qui ne signifie pas vous priver, mais préférez une pomme à un carré de chocolat en cas de fringale.
  •  À quoi correspond la prise de poids?
En fin de grossesse le poids se répartit en moyenne à peu près comme suit : • Bébé : 3 kg à 3,5 kg • Placenta : 1 kg • Liquide amniotique ; 1 kg • Utérus : 1 à 1,4 kg • Sang:1,5 kg • Seins :0,3 a 0,5 kg • Réserves de gras : 2 à 3 kg. Ne froncez pas le nez! Ce gras servira de combustible pour fabriquer le lait maternel ! Soit entre 9,8 kg et 11,9 kg,
  • Comment doit s'échelonner la prise de poids?
Au cours du premier trimestre la prise de poids est négligeable. Il arrive même que certaines femmes maigrissent du fait des nausées à répétition. Au deuxième trimestre la moyenne est de l'ordre de 1,5 kg par mois. Généralement, vous avez pris la moitié du poids de la grossesse au sixième moisAu troisième t rimestre essayez de lim iter à environ 1,2 kg par mois.
  • Du point de vue de la santé, l'excès de poids entraîne :
• des risques de diabète gestationnel ; • des problèmes articulatoires ; • des risques de difficultés pour l'accouchement.
  •  NE FAITES PAS DE RÉGIME
Vous vous réconcilierez avec vote balance plus tard. Un régime pourrait être fâcheux pour la croissance de votre bébé.Combien de temps pour récupérer ma taille?La sagesse populaire parle de neuf mois... autant que pour faire un enfant. Pourtant certaines femmes quittent la maternité avec une taille mannequin. Notez bien qu'elles sontaussi rares qu'elles nous font enrager ! La seule solution pour ne pas avoir trop de difficultés à maigrir consiste... à ne pas trop grossir! Leia mais...

Je file chez mon médecin pour vérifier que tout va bien

La première visite médicale obligatoire est fixée par la Sécurité sociale au troisième mois de grossesse au maximum avant la fin de la 14* semaine de grossesse. Mais, depuis que vous avez la certitude que le test est positif, l'impatience vous ronge. Quoi de plus naturel que de vouloir en savoir plus ? Prenez rendez-vous au plus vite.Je choisis le médecin qui me vaVous pouvez choisir d'être suivie par votre gynécologue habituel, mais s'il n'est pas obstétricien, il vous confiera aux bons soins d'un spécialiste au cours du dernier trimestre. Si vous n'aimez pas le changement, choisissez d'emblée un obstétricien, quitte à retrouver votre praticien habituel après la naissance. Certaines femmes font le choix d'être suivies par leur médecin de famille mais, là encore, il leur faudra recours à un obstétricien pour les derniers mois.Quels examens mon gynécologue va-t-il me proposer ?
  • Examen gynécologique 
Il s'agit de vérifier le volume de votre utérus et s'assurer qu'il est bien en rapport avec le terme présumé de la grossesse.
  • Examen clinique
Mesure de votre tension artérielle et de votre poids.... Heureusement, cette donnée ultra secrète restera entre lui et vous !  Les a ntécéden t s méd icau x Votre suivi de grossesse devra être adapté en fonction de vos éventuelles pathologies. Établissez la liste de vos traitements, de vos allergies mais épargnez-lui votre rhume de la semaine dernière!
  • Les antécédents médicaux
Votre suivi de grossesse devra être adapté en fonction de vos éventuelles pathologies. Établissez la liste de vos traitements, de vos allergies mais épargnez-lui votre rhume de la semaine dernière !
  • Les antécédents familiaux
Votre gynécologue s'intéressera aux maladies dont souffrent vos parents ou grands-parents et qu'il convient de connaître le plus tôt possible. Certaines maladies génétiques peuvent bénéficier d'un traitement préventif.
  • La prise de sang
Le dosage hormonal (HCG) sert à confirmer la grossesse et peut confirmer son évolution mais reste moins fiable et moins précis que l'échographie. La prise de sang permet de vérifier votre sérologie afin de savoir si vous êtes immunisée contre la rubéole et la toxoplasmose. Si vous êtes en contact avec de jeunes enfants, précisez-le afin que votre médecin vous prescrive une sérologie concernant le cytomégalovirus. La sérologie porte également sur l'hépatite B, la syphilis et le sida,
  • L'analyse d'urine
Cette analyse est prescrite pour rechercher le sucre (glycosurie) et les protéines (albuminurie) dans les urines. La présence de glucose peut être le signe d`un diabète gestationnei, tandis que l'albuminurie peut signaler une hypertension, un problème rénal infection urinaire.Question de RhésusSi votre Rhésus est négatif, et que celui du papa est positif, il y a un risque d'incompatibilité fœto-matemelle. Autrement dit le sang de votre bébé pourrait être incompatible avec le vôtre. Vers quatre mois et demi et surtout au moment de l'accouchement, quelques globules appartenant à votre bébé vont se mélanger avec votre propre sang, déclenchant ainsi une production d'anticorps. Sans danger pour ce premier bébé, cette incompatibilité met en péril les grossesses suivantes car vous voilà « vaccinée » contre te sang positif de votre prochain bébé. Pas de panique ! Si votre corps se met à produire des anticorps vous en serez quitte pour un vaccin « anti-Rhésus + » à la naissance afin de bloquer les débordements de votre organisme ! Si votre Rhésus est positif et que celui du père est négatif, votre enfant aura une chance sur trois d'avoir un Rhésus négatif comme papa, mais comme son sang n'est pas en contact avec le vôtre, il n'y aura pas de problème.Si votre Rhésus est positif et que celui du père est positif, votre enfant aura un Rhésus positif. Si votre Rhésus est négatif et que celui du père est négatif, votre enfant aura un Rhésus négatif. Leia mais...

Je me méfie des échographies spectacles

Votre bébé sur DVD en dehors des échographies obligatoires ? Certaines en rêvent et d'autres l'ont fait ! Mais cette technique est-elle sans risque ?
  • Qu'est-ce que l'échographie spectacle ?
Depuis quelques mois, une nouvelle pratique est proposée en France : l'échographie souvenir pour les adeptes ou spectacle pour les réfractaires. Cette échographie ne répond à aucun impératif médical et a heu en dehors des examens obligatoires. Elle n'est pas réalisée non plus dans un environnement médicalisé. Son objectif ? Immortaliser sur cassette vidéo ou DVD l'image en mouvement de votre futur bébé.
  • Je suis séduite par l'idée
Rien que de très normal car on est loin de la petite image en noir et blanc : les sociétés qui vendent des DVD du bébé tant attendu proposent des images couleurs et en 3D. Au bout de 45 minutes de séance, accompagnée de la personne de votre choix, vous repartez avec votre précieux film de 15 minutes... Après y avoir laissé une coquette somme !
  • Quelles sont les exigences de ces sociétés ?
Vous devez avoir déjà passé l'échographie morphologique du 5e mois et signer une décharge dégageant l'entreprise de toute responsabilité.
  • Les échographies spectacle sont-elles dangereuses pour le bébé?
Peut-être car elles exposent le futur bébé aux ultrasons pendant une durée prolongée. C'est la raison pour laquelle l'agence fraaise de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a exprimé des doutes quant à cette pratique. L'agence considère que le fœtus est ainsi exposé à un risque potentiel plus important que lors d'une échographie classique et souligne que cette pratique ne présente aucun intérêt médical. Un avis partagé par l'académie nationale de médecine.
  • Je ne cède pas aux sirènes de la star échographie
Les experts déconseillent cette pratique, alors tenez-vous aux échographies médicales. Leia mais...

Je prépare ma valise et la sienne

Non, l'intégrale de votre série télé n'est pas indispensable, en revanche quelques magazines seront les bienvenus. Il est plus que temps d'achever votre sac pour la maternité, à vrai dire vous devriez même avoir fait le tour de la question depuis le septième mois de votre grossesse. Vous  pouvez, en effet, devoir partir précipitamment pour la maternité alors autant vous organiser afin d'éviter tout tress inutile! La liste vous a sans doute déjà été fournie par la maternité, à vous d'y ajouter votre touche personnelle!
  • Je prévois les indispensables de l'accouchement
Glissez dans votre valise un large tee-shirt, des chaussettes pour éviter d avoir froid aux pieds, un gilet éventuellement et un brumisatcur. De toute façon, il y a fort à parier que vous vous retrouverez avec une seyante chemise d'hôpital... Sans oublier des livres, des magazines...
  • Je reste élégante pendant mon séjour à la maternité Prévoyez :
□ deux paires de chaussettes □ des chaussons □ deux chemises de nuit boutonnées vers l`avant ou des pyjamas d'homme à boutons □ une robe de chambre ou un gilet. □ des chemises amples et des tee-shirts toujours ouverts sur le devant si vous allaitez. □ Dans la trousse de toilette : outre les produits essentiels, prévoyez des lingettes nettoyantes, de la poudre et un peu de maquillage... Pensez aux photos !
  • Dans les coulisses
□ culottes jetables □ un peignoir □ des serviettes de toilette. □ des serviettes hygiéniques très épaisses □ des mouchoirs □ une bouée pour vous asseoir □ un sèche-cheveux pour sécher la cicatrice
  • Et pour l'allaitement
□ Soutiens-gorges spécifiques avec ouverture sur le devant □ Coussinets d allaitement □ Crème apaisante anticrevasses □ Compresses en gaze pour protéger le bout de vos seins des irritations
  • Et pour mon bébé?
□ 10 bodys : prévoyez-en en taille naissance et un mois... on ne sait jamais! □ un gilet □ 5 paires de chaussettes □ 5 pyjamas avec pieds □ Un bonnet en coton □ 10 bavoirs □ Des langes en tissu pour caler bébé, essuyer ses régurgitations... □ Des couches si la maternité n en prévoit pas □ Des biberons si vous n allaitez pas □ Ses produits de soins, pour le cordon notamment (éosine aqueuse), sont généralement fournis parla maternité □ Ses produits de toilette : savon sans savon spécial bébé, lait de toilette, sérum physiologique en dosettes, brosse à cheveux en soie □ Du coton pour le nettoyage de ses yeux et de ses oreilles □ 8 serviettes de toilette : pour mettre sur la table à langer, le sécher,l'emballer... □ Des moufles si bébé a tendance à se griffer le visage □ Une gigoteuse bien chaude pour le retour à la maison
  • Je pose toutes les questions qui me viennent à l'esprit à la sage-femme à l'avance
En plus de vous renseigner, elle vous donnera sans doute des astuces bien utiles !
  • Je n'oublie pas les documents essentiels
□ Livret de famille □ Carte vitale □ Vos cartes d'identité à tous les deux □ Carte de mutuelle □ Carte de groupe sanguin □ Vos derniers résultats d'analyses.Les premiers vêtements de bébéIls doivent être facilement accessibles pour pouvoir les emporter dans fa salle de naissance. Un body, un pyjama, un gilet, un bonnet, des chaussettes, deux serviettes de toilette.  Leia mais...

Je prépare ses frères et sœurs

L'arrivée du futur bébé ne va pas seulement quelque peu bousculer votre quotidien : il va également bouleverser la vie de toute la famille et surtout celle de votre aîné! Avant de lui annoncer la bonne nouvelle, préparez le terrain. Il va lui falloir s'habituer à vous partager... ce n'est pas toujours facile.
  • Quel est le meilleur moment pour annoncer à votre enfant que vous êtes enceinte?
Attendez bien entendu que votre grossesse ait été confirmée. Certains parents choisissent d'annoncer la nouvelle quand le risque de fausse couche est écarté. D'autres attendent de savoir si tout va bien lors de la première échographie. Si votre enfant a moins de deux ans, vous pouvez aussi attendre de le lui annoncer quand votre grossesse devient clairement visible. Quoi qu'il arrive, rappelezvous que chaque enfant est différent et qu'il n'existe donc pas de règles absolues sur le moment ou la façon de lui annoncer la grande nouvelle.
  • Je n'attends pas trop longtemps
Vous avez déjà annoncé l'heureux événement à votre famille et à vos amis mais pas à votre enfant ? Faites-le vite ! Il entend, comprend et ressent ! Ne traînez pas, il aurait l'impression d'être exclu.
  • Je prépare le terrain
Si vous connaissez d'autres femmes enceintes, montrez lui leur ventre rond et profitez-en pour aborder le sujet avec lui. Vous pouvez aussi utiliser comme exemple les animaux du zoo ou de la ferme qui attendent un petit.
  • J'encourage sa curiosité vis-à-vis des bébés
Le soir, racontez-lui des histoires où il est question de la maternité.
  • Je choisis le bon moment pour lui annoncer la nouvelle
Après ce travail de préparation, choisissez un moment calme en tête-à-tête ou avec le papa. Ce que vous allez lui dire dépend, bien évidemment, beaucoup de l'âge de votre enfant et de son niveau de compréhension. S'il est tout petit, expliquez-lui la nouvelle très simplement : il sera probablement enchanté ou peut-être totalement indifférent ! N'oubliez pas que pour lui, un bébé dans le ventre de sa maman n'a pas grand-chose à voir avec l'idée d'un nouveau venu permanent au sein de la famille.
  • Je le rassure
Parlez régulièrement avec lui du bébé qui grandit et laissez-le toucher votre ventre afin qu'il sente le bébé bouger. Ainsi, il aura l'impression de ne pas être exclu de votre grossesse.
  • Investissez-le de son rôle d'aîné
Il arrive que l'aîné « régresse » à la naissance du second pour obtenir l'attention de sa maman. En lui expliquant qu'il est le grand et en quelque sorte le « guide » de ce nouveau venu, la pilule devrait mieux passer !
  • Que dois-je faire s'ii montre des signes de jalousie ?
Accordez-lui beaucoup d'attention et rassurez-le. Prenez le temps de répondre à ses questions et expliquez-lui que l'arrivée de ce nouveau venu ne changera en rien l'amour que vous lui vouez. Pour autant ne cédez pas systématiquement à ses caprices, vous ne devez pas « l'acheter » en quelque sorte.
  • Je ne « vole » pas son lit
Si vous envisagez de faire passer votre enfant à un vrai lit une fois le bébé arrivé, n'attendez pas le dernier moment pour le faire ! Il ne doit pas avoir l'impression que le bébé lui vole son petit lit. Autant que possible laissez-le choisir son nouveau lit et sa literie.
  • Je fais participer l'aîné à la préparation de la chambre du bébé.
Leia mais...
Bebe sur la vessie a 4 mois | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères