Résultats pour "bas ventre lourd au septieme mois de grossesse"

Vous voyez naissance , grossesse e / ou autres articles relatives de sa recherche bas ventre lourd au septieme mois de grossesse. Trouver les meilleures solutions pour de votre grossesse. hémorroïdes, forceps, fausse couche, echographie, rubeole, echographie bebe, varice.

Je prépare ma valise et la sienne

Non, l'intégrale de votre série télé n'est pas indispensable, en revanche quelques magazines seront les bienvenus. Il est plus que temps d'achever votre sac pour la maternité, à vrai dire vous devriez même avoir fait le tour de la question depuis le septième mois de votre grossesse. Vous  pouvez, en effet, devoir partir précipitamment pour la maternité alors autant vous organiser afin d'éviter tout tress inutile! La liste vous a sans doute déjà été fournie par la maternité, à vous d'y ajouter votre touche personnelle!
  • Je prévois les indispensables de l'accouchement
Glissez dans votre valise un large tee-shirt, des chaussettes pour éviter d avoir froid aux pieds, un gilet éventuellement et un brumisatcur. De toute façon, il y a fort à parier que vous vous retrouverez avec une seyante chemise d'hôpital... Sans oublier des livres, des magazines...
  • Je reste élégante pendant mon séjour à la maternité Prévoyez :
deux paires de chaussettes □ des chaussons □ deux chemises de nuit boutonnées vers l`avant ou des pyjamas d'homme à boutons □ une robe de chambre ou un gilet. □ des chemises amples et des tee-shirts toujours ouverts sur le devant si vous allaitez. □ Dans la trousse de toilette : outre les produits essentiels, prévoyez des lingettes nettoyantes, de la poudre et un peu de maquillage... Pensez aux photos !
  • Dans les coulisses
□ culottes jetables □ un peignoir □ des serviettes de toilette. □ des serviettes hygiéniques très épaisses □ des mouchoirs □ une bouée pour vous asseoir □ un sèche-cheveux pour sécher la cicatrice
  • Et pour l'allaitement
□ Soutiens-gorges spécifiques avec ouverture sur le devant □ Coussinets d allaitement □ Crème apaisante anticrevasses □ Compresses en gaze pour protéger le bout de vos seins des irritations
  • Et pour mon bébé?
□ 10 bodys : prévoyez-en en taille naissance et un mois... on ne sait jamais! □ un gilet □ 5 paires de chaussettes □ 5 pyjamas avec pieds □ Un bonnet en coton □ 10 bavoirs □ Des langes en tissu pour caler bébé, essuyer ses régurgitations... □ Des couches si la maternité n en prévoit pas □ Des biberons si vous n allaitez pas □ Ses produits de soins, pour le cordon notamment (éosine aqueuse), sont généralement fournis parla maternité □ Ses produits de toilette : savon sans savon spécial bébé, lait de toilette, sérum physiologique en dosettes, brosse à cheveux en soie □ Du coton pour le nettoyage de ses yeux et de ses oreilles □ 8 serviettes de toilette : pour mettre sur la table à langer, le sécher,l'emballer... □ Des moufles si bébé a tendance à se griffer le visage □ Une gigoteuse bien chaude pour le retour à la maison
  • Je pose toutes les questions qui me viennent à l'esprit à la sage-femme à l'avance
En plus de vous renseigner, elle vous donnera sans doute des astuces bien utiles !
  • Je n'oublie pas les documents essentiels
□ Livret de famille □ Carte vitale □ Vos cartes d'identité à tous les deux □ Carte de mutuelle □ Carte de groupe sanguin □ Vos derniers résultats d'analyses.Les premiers vêtements de bébéIls doivent être facilement accessibles pour pouvoir les emporter dans fa salle de naissance. Un body, un pyjama, un gilet, un bonnet, des chaussettes, deux serviettes de toilette.  Leia mais...

Je change ma garde-robe

Les boutiques spécialisées ont fait de gros progrès ces dernières années. Les coupes larges et détendues qui donnaient l'air d'avoir enfilé une moufle ont vécu, elle est bien loin l'incontournable salopette de grossesse ! Fashion, hype et pourquoi pas sexy, vous avez le droit de rester tendance et même si vous ne vous précipitez pas dans la première boutique pour femmes enceintes venue... Et si vous faisiez de la récun ?
  • Je trie ma garde-robe dès que j'en ressens le besoin
Repérez dans votre placard les vêtements trop grands et qui vont vous servir maintenant que vous avez grossi. Prévoyez de faire des pinces afin de souligner la courbe de votre ventre. Ouf, quelle place dans votre placard ! Quelques semaines plus tard, vous serez prête à choisir une ou deux jolies tenues spéciales femme enceinte dans lesquelles vous vous sentirez à Taise.
  • Je mets en valeur mes atouts
Enceinte, toutes les fantaisies sont permises, à condition de ne pas être engoncée. Portez des couleurs vives ou du pastel en haut et du sombre en bas. Ainsi, vous gommerez les rondeurs et vous détournerez l'attention des endroits où vous avez pris du poids.
  • Je choisis des hauts adaptés
Portez des T-shirts serrés mais pas moulants et des décolletés sexy, surtout si vous avez toujours été complexée d'avoir une poitrine trop menue. Si, au contraire, vous trouvez votre poitrine trop forte, inutile de choisir des hauts trop larges. Un joli petit haut fluide sera nettement plus glamour.
  •  Je pique les vêtements de mon homme!
La chemise blanche fera parfaitement l'affaire ainsi que le gilet de costume.
  • J'évite les pantacourts 
Les pantacourts ont tendance à couper la jambe et à vous tasser. Préférez un long pantalon fluide à taille élastique, porté avec une tunique. Pensez également aux leggins avec un pull tunique. Vous pouvez tout porter y compris des minijupes, surtout tant que vos jambes restent fines.
  • Je reste féminine
Vous pouvez aussi être enceinte et rester glamour, la preuve avec les robes stretch à fleurs, les imprimés colorés, le poncho ou encore le velours à fleur de peau.
  • Quelle tenue choisir pour le travail?
Un pantalon noir ou une jupe stretch serviront de bases que vous agrémenterez de découpes à fronces et de tops près du corps.
  • J'opte pour les chaussures plates
C est le moment de revenir aux ballerines qui galbent la cheville. Les bottes sont, pour leur part, tendances, mais pas recommandées du tout ! Elles compriment le mollet et pourraient faire gonfler les jambes et les pieds.
  • Je joue avec les accessoires
Les modèles larges de ceintures accentuent vos hanches. II vaut mieux les choisir fines, pour souligner le mouvement sans marquer ou même un lacet noué - pas trop serré -autour du ventre. Leia mais...

Je commence l’haptonomie

Bébé commence à bien s agiter dans votre ventre et vous avez presque l'impression de pouvoir le toucher ! Pour aller plus loin dans la communication avec votre enfant, pensez à l'haptonomie.
  • Qu'est-ce que l'haptonomie?
Cette méthode vous permet d'établir un contact avec votre bébé in utero grâce à la voix et au toucher.
  • Quels sont les bienfaits pour mon bébé?
Le foetus perçoit très tôt les échanges et les apprécie. Plus ces échanges sont tendres, plus il ressent une sécurité affective. Cette confiance lui permettra d'acquérir plus vite et mieux l'autonomie.
  • Et pour moi?
En pratiquant cette discipline, vous relâchez vos muscles et votre ventre semble se distendre pour laisser plus de place au bébé. L'haptonomie vous permet de vous préparer au mieux à l'accouchement. Pendant ces séances, vous apprenez, en effet, à encourager votre bébé à descendre un peu quand il comprime votre diaphragme. Ces gestes seront très utiles dans quelques semaines quand il sera question d'inciter à bébé à pointer son nez !
  • Qu'est ce qu'un haptothérapeute?
Un haptothérapeute est une sage-femme, un gynécologue ou un psychothérapeute formé à l'haptonomie. Il va vous guider dans vos contacts avec le bébé pour qu'il se sente désiré et accueilli.
  • Lors de la séance, je communique avec mon bébé
Les séances d'haptonomie ont lieu en présence du couple et du praticien haptonome afin de préserver l'intimité du moment. Vous êtes confortablement installée» allongée, le futur papa à vos côtés. Guidés par les conseils de l'haptothérapeute, vous apposez vos mains sur votre ventre que vous touchez afin de sentir le bébé in utero se mouvoir sous vos mains. Après plusieurs séances, le bébé va se déplacer à son tour et chercher le contact ! Ce contact n est jamais dominateur ou possessif, au contraire, il laisse votre enfant libre de réagir comme il le veut.
  • Je commence les séances au bon moment
A partir du moment où vous commencez à sentir les mouvements du fœtus, aux alentours du 5e mois. Vous pouvez également reproduire à la maison les gestes appris.
  • Sont-elles remboursées?
Considérées comme faisant partie intégrante de la préparation à l'accouchement, 8 séances d'haptonomie auprès d`une sage-femme sont prises en charge sur la base du tarif de la Sécurité sociale. Leia mais...

J’invite le papa à sentir bébé bouger

Un battement d'aile de papillon, des vagues, des bulles... Ca y est le moment magique est enfin arrivé : vous sentez bébé bouger dans votre ventre. Le cher ange fait des galipettes, particulièrement lorsque vous vous apprêtez à vous endormir... quel amour !
  • Quand bébé commence-t-il à bouger ?
Il bouge très tôt (souvenez-vous de la première échographie) ! mais vous ne le sentiez pas encore. Généralement c'est au cours du cinquième mois que les mouvements sont vraiment perceptibles, toutefois certaines femmes ressentent les premiers frôlements dès le quatrième mois.□ Allongez-vous, bébé profite de ces moments de calme pour faire un peu de gymnastique. □ Posez votre main sur votre ventre, vous sentirez qu'il se dirige vers elle. □ Invitez le papa à poser sa main et à suivre les mouvements □ Incitez-le à lui parler, bébé écoute attentivement. Il reconnaîtra la voix de son papa. Leia mais...

Je dis non aux vergetures!

Que la future maman qui ne les a pas redoutées se manifeste! Quoi donc ? Mais les fameuses vergetures voyons! Ces marques violacées apparaissent quand le corps est soumis à un changement de poids important et donc plus particulièrement pendant ces 9 mois. Heureusement elles ne sont pas systématiques !
  • Quelles sont leurs causes?
La grossesse augmente la production de cortisol : cette hormone qui a la fâcheuse habitude de ralentir la production de collagène qui assure l'élasticité de la peau. Distendues par votre prise de poids, les fibres collagènes craquent et la peau en conserve une cicatrice : la vilaine vergeture.
  • Et leurs endroits de prédilection?
Sournoises, ces stries plus ou moins larges qui sont violacées quand elles apparaissent puis deviennent blanches au fil des années apprécient particulièrement votre ventre, vos seins et vos hanches.
  • Ma peau est claire et fragile. Vais-je être la première concernée?
Hélas, la nature est bien injuste car les peaux les plus claires qui subissent déjà le courroux de l`astre divin sont les plus touchées.
  • Je préviens leur apparition
Hydratez au maximum votre peau : vous 1 aiderez ainsi à mieux supporter l'étirement. Misez sur les actifs ultranourrissants et n'hésitez pas à tartiner deux fois par jour les zones stratégiques mais aussi l`ensemble de votre corps ! Le matin, optez pour un lait qui ne collera pas à vos vêtements et le soir appliquez une huile nutritive et délicatement parfumée. Sachez qu'il existe aussi des produits antivergetures à base notamment de centella asiatica et d'huile de bourrache. Pensez aussi aux huiles essentielles : mélangez 5 gouttes de mandarine, 5 gouttes de lemongrass, 10 gouttes de lavande vraie, 1 cuillère à soupe d'huile de rose musquée, 2 capsules de vitamine E. Versez le tout dans un flacon, que vous devrez agiter avant chaque utilisation. Appliquez de préférence le soir au coucher sur les zones susceptibles de « souffrir » : poitrine, ventre, hanches, fesses, cuisses, genoux. Attention ! À la belle saison, évitez vraiment d'appliquer ce mélange le matin avant de sortir, car il est photosensibilisant. Sous l`action du soleil, il peut provoquer des troubles mineurs (taches notamment).
  • Je limite ma prise de poids
Il ne s'agit pas de ressembler à la brindille Kate Moss mais plutôt de prendre progressivement du poids : vous laisserez ainsi à votre peau le temps de se faire à vos nouvelles formes et d'échapper à la malédiction !
  • Je ne perds pas de temps à chercher une solution cosmétique pour les faire disparaître
En effet, ce n'est pas la peine de tenter de vous débarrasser toute seule des vergetures une fois qu'elles se sont installées sur votre peau. C'est pratiquement impossible!
  • Je fais confiance aux méthodes plus musclées de mon dermatologue
II vous prescrira, après votre accouchement, un traitement à la vitamine A acide qui atténue les marques, ou vous proposera des séances de dermabrasion. Le laser ou la lumière puisée peuvent également atténuer la présence de ces inesthétiques stries. Leia mais...

Je dis non à la fatigue

Encore un coup de pompe ! Tout est normal et ce n'est pas le dossier Schmulbuk qui vous oblige à rester tous les soirs au bureau qui est responsable de votre état d'épuisement. Vous avez envie de dormir en permanence et vous seriez plus enthousiaste à l'idée d'avoir un bébé si vous n'étiez pas aussi fatiguée !
  • Pourquoi suis-je exténuée?
C'est la faute de la progestérone ! Durant les premiers mois, l'augmentation de sécrétion de progestérone, l'une des principales hormones de grossesse, a un prodigieux effet sédatif. Cette fatigue s'atténue vers le 4e mois.
  •  J'identifie les éventuelles autres causes de fatigue
Le stress, le manque d`exercice, une mauvaise alimentation. Je fais prendre ma tension ou doser ma TSH pour ne pas passer à côté dune hypotension artérielle ou d une hypothyroïdie.
  • Je prends le temps de me reposer sans culpabiliser
Couchez-vous tôt et n'hésitez pas, si vous le pouvez, à vous allonger et à vous reposer un peu dans 1 après-midi. Il n'y a aucune raison de culpabiliser quand vous croisez le regard accusateur de votre boss alors que vous vous êtes seulement assise quelques minutes à côté de la machine à café : votre équilibre hormonal de femme enceinte se modifie et votre organisme est tout naturellement dévoué au bon développement de bébé !
  • J'explique la situation à mon entourage
Votre apparence encore fine vous dessert. Si vous aviez un ventre monumental, vous êtes sûre que vous auriez droit à plus d'égards... Et pourtant vous ne pouvez pas faire autrement. Rappelez-leur que vous êtes enceinte et que la progestérone vous drogue !
  • Je ne prends pas de dopant!
Malgré une furieuse envie de sortir la tête du sac, vous devrez limiter votre consommation de café. Buvez en alternance du thé vert léger et du romarin. Leia mais...

Je débute mon congé maternité

Créé en 1909, le congé de maternité est un droit et pour vous une sorte de planche de salut ! Vous l'attendez depuis si longtemps qu'il vous semble aussi improbable que délicieux ! Il peut être plus ou moins long selon le nombre d'enfants que vous attendez.
  • À combien de temps ai-je droit?
Le code du travail fixe un congé obligatoire de 6 semaines avant l'accouchement et de 10 semaines après la naissance. Mais sa durée augmente en fonction du nombre d'enfants à naître. À partir du troisième enfant, vous avez droit à 26 semaines.
  • Est-il modulable?
Plus ou moins ! Depuis mars 2007, vous n'êtes plus obligée de respecter la durée du congé pré et postnatal. Vous pouvez ainsi reporter une partie de votre congé prénatal après l'accouchement. Sachez que vous êtes cependant obligée de débuter votre congé de maternité au moins 3 semaines avant l'accouchement.
  • Comment demander un report?
Vous pouvez bénéficier de ce report à la seule condition que votre médecin donne son accord. En effet, la grossesse doit se dérouler normalement afin d'éviter tout risque pour la salariée et son futur enfant. Votre employeur ne peut ni vous le refuser, ni vous l'imposer.
  • Combien vais-je toucher pendant ce congé?
Si vous êtes salariée, vous allez toucher des indemnités journalières versées par la Sécurité Sociale. Ces dernières sont calculées sur la base de vos trois derniers mois de salaire bruts précédant le congé. Dans certains cas, l'employeur complète la différence entre le salaire journalier et votre salaire habituel. Si vous êtes au chômage, vous toucherez des indemnités journalières, à condition d'avoir reçu une allocation chômage dans les 12 mois qui précèdent le début du congé maternité. N'oubliez pas d'indiquer aux Assedic le début de votre congé maternité sur la feuille de situation que vous recevez à la fin de chaque mois Leia mais...

Je prends ma fièvre au sérieux

Vous êtes un peu patraque depuis quelques jours et votre température flirte avec les 38°C ? Ne croyez pas que votre seule grossesse est responsable de ce « coup de chaleur ». Trop souvent mise sur le compte d'un petit rhume, la fièvre peut, en effet, être le symptôme de différentes infections plus problématiques.
  •  Ai-je la rubéole?
Avant de se manifester par des rougeurs cutanées, la rubéole commence ainsi par une petite fièvre. 9o % des femmes sont immunisées contre la rubéole soit parce qu'elles sont vaccinées soit parce qu'elles ont déjà eu cette maladie, mais si vous faites partie des 10 % restants, faites contrôler votre sérologie à la rubéole tous les mois jusqu'à 4 mois de grossesse.
  • Ou une listériose?
Une forte fièvre est le seul symptôme de cette maladie relativement fréquente. La listériose est grave pour le fœtus mais rassurez-vous : un traitement adapté mettra votre bébé à l'abri.
  • Ou encore une cystite?
La fièvre peut également signaler une infection urinaire. Elles sont fréquentes chez les futures mamans à cause de la baisse générale des défenses immunitaires et d'une dilatation du canal de l'urètre sous 1 effet de la progestérone. Si vos urines deviennent troubles et que vous souffrez après une miction, une analyse en laboratoire pourra confirmer ce diagnostic et prouver éventuellement la présence des microbes responsables. Ne laissez surtout pas une cystite s'installer car elle peut se transformer en infection plus grave au niveau des reins.
  • Comment la prévenir?
Buvez beaucoup d eau et évitez de porter des sous-vêtements trop serrés, trop courts ou synthétiques. Ayez une bonne hygiène intime et méfiez-vous des savons et des gels-douche trop irritants qui peuvent favoriser 1 entrée d`agents infectieux. Vous pouvez aussi taire des cures de jus de plantes à baies comme les airelles rouges ou la canneberge afin de prévenir des cystites à répétition.Pas d'aspirineQuelle que soit l'origine de la fièvre, il faut vous méfier de l'aspirine qui augmenterait le risque de fausse couche et qui serait susceptible, à partir du deuxième trimestre, de provoquer des atteintes rénales et cardiaques. Préférez le paracétamol mais toujours sous contrôle de votre médecin. Leia mais...

Je me sens patraque

Lorsque le réveil sonne, vous avez l'impression de vous être couchée à peine deux heures avant, la nuit ponctuée de crampes et de fourmillements n'a rien d'une sinécure... vous traînez péniblement votre fatigue de la salle de bains au bureau et croisez les doigts pour ne pas vous endormir devant votre écran... Lorsque vous vous levez pour éviter l'engourdissement» voilà que vous êtes saisie de vertiges! Qui a dit que la grossesse était une partie de plaisir ?
  • J'ai des fourmis dans les jambes et les bras
Certaines femmes ressentent ces fourmillements et ces sensations d'engourdissement dès le début de leur grossesse, d'autres uniquement au cours des derniers mois, tandis que d'heureuses petites veinardes passent à travers les mailles du filet. Aucune règle ne prévaut. Ces picotements sont la plupart du temps dus à une circulation sanguine un peu ralentie. Marchez quotidiennement, changez de position et... attendez que cela passe. Généralement dans les deux mois qui suivent 1 accouchement ces sensations désagréable disparaissent comme elles sont venues.
  •  Comment mettre un terme aux crampes?
Les crampes sont fréquentes et surviennent principalement la nuit au niveau du mollet ou du pied. Elles sont provoquées par la combinaison d'une mauvaise circulation sanguine, la pression exercée par l'utérus sur la veine cave et d'une carence en vitamine B6 ou en magnésium. En cas de crampe, étirez votre muscle autant que possible. Allongée sur le côté, jambe tendue, saisissez la pointe de votre pied et tirez-la vers vous. Si cela vous semble trop sportif vous pouvez également marcher su du carrelage froid. Massez ensuite votre mollet ou votre pied endolori! Le traitement quotidien consiste à boire beaucoup d`eau riche en magnésium et à consommer des bananes et du chocolat noir. Avouez qu'il y a plus désagréable !
  • J'en ai marre d'avoir la tête qui tourne!
Si ces malaises se produisent surtout vers 10 h ou en milieu d'après-midi, il s'agit peut-être d'hypoglycémie. 11 suffit de manger un peu pour faire remonter votre taux de sucre. Des malaises plus fréquents peuvent être le signe d`une carence en calcium ou en magnésium ou d une tension artérielle basse, normale et fréquente chez la femme enceinte. Évitez les longs trajets et les stations debout prolongées. Leia mais...

Je préviens mon employeur

Vous redoutez sans doute ce moment angoissant sous l'œil réprobateur de votre employeur, mais il va falloir en passer par là avanlque votre ventre ne vous trahisse ! Il n'y a plus à tergiverser, prévenez votre boss.
  • Quand prévenir mon patron ?
Officiellement vous n'êtes pas tenu de le lui dire mais dans les faits, il est préférable de l'en informer dès l'envoi de votre déclaration de grossesse auprès des organismes sociaux, or la Caf et la CPAM doivent être prévenues avant la 12e semaine de grossesse. Votre chef vous saura gré de le prévenir suffisamment tôt pour qu'il puisse organiser votre remplacement.
  • Comment l'annoncer à mon patron?
Tout dépend de vos relations. Si vous êtes dans une PME et que vous êtes en termes sinon cordiaux du moins polis, annoncez-lui la nouvelle de vive voix avant d'envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception au service du personnel. Dans une grosse structure, adressez-vous à votre supérieur hiérarchique direct puis envoyez le même courrier.
  • Que doit comporter la lettre?
□ Annoncez que vous êtes enceinte. Précisez votre date présumée d'accouchement. □ Notifiez vos dates de congé maternité. □ Rappelez que vous devrez vous absenter pour vous rendre aux examens médicaux obligatoires dans le cadre de la surveillance de votre grossesse. □ Demandez un aménagement de votre poste en cas de pénibilité en rappelant l'article correspondant de votre convention collective.Le petit plus qui fait plaisir :Précisez que vous restez à la disposition de votre employeur pour former la personne qui vous remplacera.
  • Quels sont mes droits?
Procurez-vous votre convention collective propre à votre profession pour connaître vos droits.En tout état de cause : □ vous devez prévenir votre employeur avant de partir en congé maternité via une lettre recommandée avec AR ; □ vous pouvez démissionner du jour au lendemain sans avoir à verser d'indemnités ; □ vous pouvez demander un changement d affectation provisoire sans diminution de salaire, si vous avez un an d'anciennetédans l'entreprise.Vous ne pouvez pas être licenciée sauf :□ en cas de faute grave ; □ si votre CDD arrive à son terme ; □ si vous partez en congé maternité sans avoir prévenu votre employeur ; □ si votre employeur doit mettre la clef sous la porte ; □  quatre semaines après la reprise de votre travail à l'issue de votre congé maternité.
  • Quelle attitude adopter ?
 □ Si vous voulez garder de bonnes relations avec vos collègues, soyez naturelle. □ N'en faites pas trop ! Ne soyez ni zélée, ni prodigieusement tire-au-flanc. □ Vous êtes enceinte, vous n'êtes pas malade. □ Ne culpabilisez pas : vous avez le droit de faire un enfant et d'ailleurs c'est un devoir pour pérenniser l'espèce ! Vous êtes en mission en quelque sorte!  Leia mais...
Bas ventre lourd au septieme mois de grossesse | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères