Péridurale or not péridurale ? Je vois l’anesthésiste

Péridurale or not péridurale Je vois lanesthésiste 300x300 - Péridurale or not péridurale ? Je vois l'anesthésiste

Accoucher sans douleur, c est possible, c’est même recommandé!
Outre les techniques de respiration qui aident à prendre du recul et mieux gérer le stress et donc la douleur, la péridurale permet d’éliminer les dernières contractions, les plus violentes. Pourtant bon nombre de femmes préfèrent renoncer à ce confort, pour vivre l’expérience de la naissance intégralement. Péridurale ou non, il vous faudra rencontrer un anesthésiste afin de pouvoir réagir en cas d’urgence.

  • Comment se passe la péridurale?

Au moment de votre accouchement, lanesthésiste viendra vous voir et vous demandera de vous asseoir ou de vous allonger sur le côté. Il piquera entre deux vertèbres lombaires et placera un cathéter dans lequel sera injecté un produil anesthésique. Une sonde urinaire sera placée. 10 à 15 minutes plus tard vous commencerez à ressentir le soulagement. En fonction de la durée de l’accouchement, il faudra éventuellement renouveler les injections, via le cathéter.

  • Ça fait mal?

Vous sentirez un peu l’aiguille, mais les contractions font suffisamment mal pour que la piqûre passe inaperçue!

  • La péridurale est-elle dangereuse?

Non, mais il peut y avoir des effets secondaires bénins et passagers, mais ceux-ci sont rares. Il s’agit d une hypotension, de migraine, de vertiges. Toutefois, comme pour tout geste anesthésique, le danger existe potentiellement.

  • Vais-je sentir mon accouchement?

Oui, vous ne souffrirez plus ou nettement moins, mais vous conserverez partiellement la sensibilité.

  • Vais-je arriver à pousser?

Un peu moins bien, il faut bien le reconnaître, c’est pourquoi votre accouchement peut être un peu allongé. Cela dit, il n’y a pas de souffrance fœtale induite par la péridurale. Votre enfant – comme vous-même – serez sous surveillance.

  • Et si je demandais la péridurale au dernier moment?

Assurez-vous en amont que cela soit possible. Théoriquement jusqu’à 7 cm de dilatation c`est encore possible.

Si c’est le cas, il vous faudra simplement attendre 10 à 20 minutes avant que le produit anesthésiant ne fasse son effet.

  •  Sexe… Je fais primer la qualité sur la fréquence

Depuis combien de jours n’avez-vous pas fait l’amour? Si vous tenez un registre et que cette comptabilité est fortement débitrice : pas de panique ! Au cours du troisième trimestre, il est coutumier que les rapports sexuels s’espacent. Inconfort, peur de blesser l’enfant ou manque de désir du fait d’une concentration exclusive autour du futur bébé, peuvent concourir à une dysharmonie.

  • Nous avons des problèmes de couple?

Non, vous êtes donc parfaitement normaux ! Pour autant, vous auriez tort de vous installer dans un train-train c’est au contraire le moment d’en profiter. Pour l’instant vous n’avez pas à vous lever toutes les deux heures au son des cris d’orfraie de votre progéniture. Vous n’êtes encore que tous les deux à décider de votre emploi du temps. Quitte à ne pas dormir, autant sacrifier à Éros.

  • Est-ce dangereux pour le bébé?

Balayez vos angoisses d’un froufrou ! Faire l’amour ne présente aucun danger pour votre enfant sauf en cas tir contre-indication médicale. Certes l’orgasme féminin entraîne la sécrétion d’hormones, comme l’ocytocine, qui peut contracter l’utérus tout comme les prostaglandines contenues dans le sperme. Pourtant, les études n’ont jamais fait apparaître de corrélation entre une vie sexuelle épanouie et les cas de prématurité.

  • Mon chéri est inquiet…

Rassurez votre compagnon sur la place qu’il occupe auprès de vous et mettez-vous en valeur. Enfin si, malgré tout, l’espacement des relations s’impose naturellement, privilégiez la tendresse et les caresses et souvenez-vous qu’en matière de sexualité, il n’y a pas de normes et que la qualité doit primer sur la fréquence.

  • Il est embarrassé…

Il se peut que votre homme, aussi viril soit-il, se sente un peu intimidé devant ce changement de statut qui se manifeste d’abord par une transformation physique. Rappelez-lui en douceur mais avec fermeté – les hommes sont parfois un peu lents à la détente – que vous n’êtes pas qu’une mère et que la femme qu’il a choisie pour son sex-appeal foudroyant est bien toujours devant lui. Il ne vous croit pas ? Prenez les devants et prouvez-le lui. Il y a fort à parier que quelques appels suggestifs saupoudrés d’un peu de piment auront tôt fait de réchauffer une libido un peu tiède. Votre bébé n’est pas le témoin privilégié de vos moments torrides ! Il est certes là mais bien loin de ce genre de préoccupations!

Le kamasutra du troisième trimestre

  • Soyez sûre que votre ventre rond n’est pas un handicap au désir de votre patenaire, c`est ao contraire extrêmement érotique.
  • Vous avez le droit d’être à Ja fois une mère et une femme; laissez-vous aller sans complexe. Se faire du bien n’a jamais fait de mal!
  • Osez les sous-vêtements sexy en particulier les soutiens-gorges, vos seins n’ont jamais été aussi beaux!
  • Abandonnez la position face à face dite du missionnaire pour de nouvelles sensations;; l’homme derrière la femme, la position îatérale ou la femme assise sur l’homme.
  • La pénétration n’est pas une fin en soi : toutes les stimulations manuelles ou buccales sont fes bienvenues.
  • Ne vous forcez pas mais n’abandonnez pas! Le désir ne s’use que si on ne l`entretient pas!

 

Commentaires

Commentaires

Péridurale or not péridurale ? Je vois l’anesthésiste | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères