Le congé pathologique

Le congé pathologique 300x300 - Le congé pathologique

Les derniers jours de travail avant votre congé maternité se traînent… Vous êtes épuisée et le trajet devient vraiment pénible. Votre médecin peut vous prescrire un congé pathologique.

  • Qu’est-ce que c’est ?

Le congé pathologique ne fait pas partie du congé mater-
nité mais il peut être considéré comme un rallongement
de ce dernier.
C’est le médecin qui certifie, par le biais d un certificat
médical, qu’il est lié à votre grossesse.

  • Comment bénéficier d’un congé pathologique ?

Les médecins les prescrivent uniquement « en cas d’état pathologique résultant de la grossesse ». Il peut s agir d’hypertension, de diabète ou d’un risque d’accouchement prématuré… Sa durée ne peut dépasser quatorze jours et il doit être pris avant les six semaines légales du congé
maternité. Ce n est ni un droit, ni un congé de « confort ». Vous êtes également supposée rester chez vous.

  • Puis-je en bénéficier après la grossesse?

Non car votre médecin ne peut vous le prescrire que peu dant votre grossesse. En revanche, vous pouvez bénéficier d’un congé maladie postnatal pour « suites de couches pathologiques », d une durée de vingt-huit jours maximum. Ce dernier ne sera lui aussi prescrit que pour des raisons médicales avérées. Sachez que l’allaitement nesl pas un motif accepté par la Sécurité sociale.

  • Comment vais-je être indemnisée ?

Un congé pathologique prénatal est rémunéré par la Sécurité sociale comme un congé maternité et vous percevez donc l’intégralité de votre salaire. En revanche, le congé postnatal pour suites de couches pathologiques est considéré comme un congé maladie. Votre indemnité est alors égale à 50 % du salaire journalier de base.
Toutefois, votre employeur peut compléter l’indemnité de la Sécurité sociale pour que vous touchiez l’intégralité de votre salaire. Consultez votre convention collective afin de vérifier si vous êtes concernée par ce complément.

Allaitement sur le lieu de travail

Vous envisagez d’ores et déjà d’allaiter votre bébé ? Vous aurez
peut-être droit à des autorisations d’absences à hauteur d’heure par jour et à des aménagements horaires.

Commentaires

Commentaires

Le congé pathologique | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères