Je vais accoucher à l’étranger

Je vais accoucher à létranger1 300x300 - Je vais accoucher à l'étranger

Future maman expatriée, vous angoissez un peu à l’idée daccoucher loin de votre famille et c’est bien naturel. Mais il suffit de bien vous renseigner au préalable, de faire preuve de prudence et surtout de vous fier à votre intuition!

  • Je trouve un bon gynécologue

Commencez par demander aux mamans expatriées que vous connaissez si elles ont un médecin sur place. Récoltez les adresses et les différents avis, et consultez Internet. Visitez les lieux en gardant en tête que vous n avez pas les mêmes repères qu’en France. Posez toutes les questions qui vous semblent utiles à l’équipe médicale et demandez à visiter la salle d’accouchement et les chambres.

  • Je choisis l’hôpital

Vous prenez moins de risque dans une structure publique que dans une clinique privée.

  • Le suivi est-il le même?

C’est globalement le même qu’en France si ce n est que certains examens sont peu pratiqués : il s agit notamment du tri-test et de lamniocentèse. N’hésitez pas à réclamer des examens supplémentai-
res si vous jugez que c’est important. Vous aurez peut-être aussi une bonne surprise. Dans certains pays, les échographies sont par exemple plus créquentes!

  • Oups, je ne parle pas la langue

Tournez-vous vers un hôpital international. Ils sont généralement localisés dans les grandes villes. Si vous résidez dans une ville petite ou moyenne, ne paniquez pas! Même sans maîtriser la langue il est toujours possible de se faire comprendre. Vous pouvez aussi demander de laide au consulat ou à l’alliance française.

  • Je vérifie si l’hôpital possède un service de néonatalogie

Certes, votre accouchement a toutes les chances de se dérouler à merveille mais mieux vaut prévenir que guérir. Vous serez rassurée de savoir qu’un tel service permettra de prendre en charge votre bébé en cas de problèmes.

  • À quel moment puis je prendre l’avion afin de rentrer accoucher dans mon pays?

Si vous redoutez vraiment d’accoucher à l’étranger, essayez de revenir vers le sixième mois de grossesse. À 8 mois, vous pouvez encore théoriquement le faire mais certaines compagnies aériennes peuvent vous opposer un refus. Le mieux est de prévoir et de poser la question directement à votre compagnie aérienne afin de connaître sa position.

Remboursement des soins médicaux

Travaillant à l’étranger, vous êtes soumise à deux statuts au regard du régime de Sécurité sociale applicable : vous pouvez être détachée ou expatriée. Le détachement vous permet de maintenir votre affiliation au régime obligatoire français de Sécurité sociale. SI vous êtes expatriée, vous n’êtes plus affiliée au régime français et vous êtes soumise à une législation étrangère de Sécurité sociale et éventuellement, à l’assurance volontaire française gérée par la Caisse des Français de l’étranger.

Commentaires

Commentaires

Je vais accoucher à l’étranger | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères