Je prépare ses frères et sœurs

Je prépare ses frères et sœurs 300x300 - Je prépare ses frères et sœurs

L’arrivée du futur bébé ne va pas seulement quelque peu bousculer votre quotidien : il va également bouleverser la vie de toute la famille et surtout celle de votre aîné! Avant de lui annoncer la bonne nouvelle, préparez le terrain. Il va lui falloir s’habituer à vous partager… ce n’est pas toujours facile.

  • Quel est le meilleur moment pour annoncer à votre enfant que vous êtes enceinte?

Attendez bien entendu que votre grossesse ait été confirmée. Certains parents choisissent d’annoncer la nouvelle quand le risque de fausse couche est écarté. D’autres attendent de savoir si tout va bien lors de la première échographie. Si votre enfant a moins de deux ans, vous pouvez aussi attendre de le lui annoncer quand votre grossesse devient clairement visible. Quoi qu’il arrive, rappelezvous que chaque enfant est différent et qu’il n’existe donc pas de règles absolues sur le moment ou la façon de lui annoncer la grande nouvelle.

  • Je n’attends pas trop longtemps

Vous avez déjà annoncé l’heureux événement à votre famille et à vos amis mais pas à votre enfant ? Faites-le vite ! Il entend, comprend et ressent ! Ne traînez pas, il aurait l’impression d’être exclu.

  • Je prépare le terrain

Si vous connaissez d’autres femmes enceintes, montrez lui leur ventre rond et profitez-en pour aborder le sujet avec lui. Vous pouvez aussi utiliser comme exemple les animaux du zoo ou de la ferme qui attendent un petit.

  • J’encourage sa curiosité vis-à-vis des bébés

Le soir, racontez-lui des histoires où il est question de la
maternité.

  • Je choisis le bon moment pour lui annoncer la nouvelle

Après ce travail de préparation, choisissez un moment calme en tête-à-tête ou avec le papa. Ce que vous allez lui dire dépend, bien évidemment, beaucoup de l’âge de votre enfant et de son niveau de compréhension. S’il est tout petit, expliquez-lui la nouvelle très simplement : il sera probablement enchanté ou peut-être totalement indifférent ! N’oubliez pas que pour lui, un bébé dans le ventre de sa maman n’a pas grand-chose à voir avec l’idée d’un nouveau venu permanent au sein de la famille.

  • Je le rassure

Parlez régulièrement avec lui du bébé qui grandit et laissez-le toucher votre ventre afin qu’il sente le bébé bouger. Ainsi, il aura l’impression de ne pas être exclu de votre grossesse.

  • Investissez-le de son rôle d’aîné

Il arrive que l’aîné « régresse » à la naissance du second pour obtenir l’attention de sa maman. En lui expliquant qu’il est le grand et en quelque sorte le « guide » de ce nouveau venu, la pilule devrait mieux passer !

  • Que dois-je faire s’ii montre des signes de jalousie ?

Accordez-lui beaucoup d’attention et rassurez-le. Prenez le temps de répondre à ses questions et expliquez-lui que l’arrivée de ce nouveau venu ne changera en rien l’amour que vous lui vouez. Pour autant ne cédez pas systématiquement à ses caprices, vous ne devez pas « l’acheter » en quelque sorte.

  • Je ne « vole » pas son lit

Si vous envisagez de faire passer votre enfant à un vrai lit une fois le bébé arrivé, n’attendez pas le dernier moment pour le faire ! Il ne doit pas avoir l’impression que le bébé lui vole son petit lit. Autant que possible laissez-le choisir son nouveau lit et sa literie.

  • Je fais participer l’aîné à la préparation de la chambre du bébé.

Commentaires

Commentaires

Je prépare ses frères et sœurs | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères