Je pratique des exercices respiratoires

Je pratique des exercices respiratoires 300x300 - Je pratique des exercices respiratoires

Il vous arrive parfois d’être essoufflée en montant les escaliers et votre rythme tient plus de celui du buffle pesant que de l`agile chamois… Ça ne fait que commencer!

  • Limitez les efforts

Ne montez pas les marches quatre à quatre (vous ne pouvez plus, alors inutile de faire semblant!)

  • Apprenez à respirer

Comment ça vous le faites depuis votre naissance ? En êtes-vous bien sûre? La plupart des exercices respiratoires vous seront expliqués lors des cours de préparation à l’accouchement. Mais il n’est jamais trop tôt pour bien faire, d’autant qu’il est essentiel de bien respirer pour se détendre.

Respiration détente :

  • Couchez-vous sur le dos les jambes pliées puis inspirez en levant les bras vers le ciel, expirez en les posant le long du corps.

Respiration thoracique :

  • Couchée sur le dos, les jambes pliées, une main sur votre ventre, l’autre sur la poitrine, inspirez sans faire bouger la main posée sur votre ventre. Plus facile à dire qu’à faire !
  • Ce sera la respiration à adopter le jour J pendant la phase de dilatation du col de l’utérus pour ne pas trop appuyer sur votre ventre.

Respiration abdominale :

  • Toujours dans la même position, inspirez par le nez en gonflant votre ventre : la main posée sur votre thorax ne doit pas bouger ! Expirez longuement avec la bouche en creusant (euh… c’est une plaisanterie, bien sûr !) votre ventre.
  • Cette respiration accompagne les contractions d’expulsion.

 

Respiration complète :

  • Il s’agit de coupler les deux exercices respiratoires. Couchée sur le dos, inspirez profondément en gonflant le ventre, puis enchaînez en gonflant la poitrine. Faites une pause et expirez en vidant d’abord la poi- trine puis le ventre.
  • Elle permet de récupérer après une contraction longue et douloureuse.
  • Attention à l’hyperventilation ! Cette respiration fait tourner la tête.

Respiration superficielle :

  • Bouche fermée, inspirez et respirez rapidement, seule la partie haute du thorax doit bouger.
  • Respectez la même durée entre l’inspiration et l’expiration.
  • Cette respiration vous aidera pendant les contractions de la dilatation en alternance avec la respiration thoracique.

Commentaires

Commentaires

Je pratique des exercices respiratoires | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères