Je dis non à la fatigue

Je dis non à la fatigue 300x300 - Je dis non à la fatigue

Encore un coup de pompe ! Tout est normal et ce n’est pas le dossier Schmulbuk qui vous oblige à rester tous les soirs au bureau qui est responsable de votre état d’épuisement. Vous avez envie de dormir en permanence et vous seriez plus enthousiaste à l’idée d’avoir un bébé si vous n’étiez pas aussi fatiguée !

  • Pourquoi suis-je exténuée?

C’est la faute de la progestérone ! Durant les premiers mois, l’augmentation de sécrétion de progestérone, l’une des principales hormones de grossesse, a un prodigieux effet sédatif. Cette fatigue s’atténue vers le 4e mois.

  •  J’identifie les éventuelles autres causes de fatigue

Le stress, le manque d`exercice, une mauvaise alimentation. Je fais prendre ma tension ou doser ma TSH pour ne pas passer à côté dune hypotension artérielle ou d une hypothyroïdie.

  • Je prends le temps de me reposer sans culpabiliser

Couchez-vous tôt et n’hésitez pas, si vous le pouvez, à vous allonger et à vous reposer un peu dans 1 après-midi. Il n’y a aucune raison de culpabiliser quand vous croisez le regard accusateur de votre boss alors que vous vous êtes seulement assise quelques minutes à côté de la machine à café : votre équilibre hormonal de femme enceinte se modifie et votre organisme est tout naturellement dévoué au bon développement de bébé !

  • J’explique la situation à mon entourage

Votre apparence encore fine vous dessert. Si vous aviez un ventre monumental, vous êtes sûre que vous auriez droit à plus d’égards… Et pourtant vous ne pouvez pas faire autrement. Rappelez-leur que vous êtes enceinte et que la progestérone vous drogue !

  • Je ne prends pas de dopant!

Malgré une furieuse envie de sortir la tête du sac, vous devrez limiter votre consommation de café. Buvez en alternance du thé vert léger et du romarin.

Commentaires

Commentaires

Je dis non à la fatigue | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères