Je désamorce mes angoisses

Je désamorce mes angoisses 300x300 - Je désamorce mes angoisses

Vous passez du rire aux larmes sans aucune raison apparente ? C’est normal… mais déstabilisant ! Le premier trimestre de grossesse est particulièrement bouleversant. Vous êtes enceinte mais personne ou presque ne le sait, un certain nombre de questions vous hantent et vous n’ose, pas toujours les poser. Tout cela ne serait rien si vous n’étiez soumise à une tempête hormonale qui n’a rien à
envier aux cyclones tropicaux. Désamorcez ces grenades émotionnelles !

  • J’ai peur de faire une fausse couche

C`est la première angoisse des futures mamans et certainement la plus dévastatrice pour le moral. 11 ne sert à rien de la nier et moins encore de l’entretenir en écoutant les funestes histoires des copines. Le risque existe, mais la seule chose à se dire c’est que la nature fait toujours le bon choix.

  • Mon bébé sera-t-il normal ?

Au top deux des craintes maternelles cette question taraude toutes les mamans. S’il est hélas impossible d’être rassurée à 100 % ; gardez en tête que votre grossesse sera suivie avec attention et qu’une batterie d’examens est prévue aux alentours de la 12e semaine d’aménorrhée. Le premier d’entre eux est la mesure de la nuque du fœtus (clarté nucale) qui permet de détecter un risque de trisomie. Le deuxième est un triple test sanguin (tri-test ou HT21) qui peut être complété par une amniocentèse quand le test sanguin et/ou l’échographie ont mis en évidence un risque particulier. Cet examen permet de détecter les problèmes chromosomiques et certaines maladies héréditaires.

  •  J’ai peur d’accoucher

C’est bien normal, surtout si c’est la première fois ! Là encore, commencez par ne pas écouter les récits de guerre de vos copines. Leurs accouchements tiennent plus de la guerre de 14 que de la réalité et certaines s’en font une gloire. Libres à elles de s’agrafer la médaille de la valeu- reuse parturiente sur la poitrine. Quant à vous, « don’t panic » ! Vous êtes dans un pays développé, au XXIe siècle et la péridurale est votre meilleure amie. Et de toute façon vous aurez tout oublié sitôt votre bébé dans vos bras.

  • Vais-je beaucoup grossir ?

Non… enfin, si vous ne vous appesantissez pas sur le plateau de fromages ou sur la boîte de bonbons. La prise de poids moyenne est comprise entre 9 et 12 kilos. Limitez la casse en faisant attention car il est plus facile de ne pas grossir que de maigrir.

  • Est-ce vraiment le bon moment pour avoir un enfant ?

Bien sûr que non ! Ce n’est jamais le bon moment ! S’il avait fallu attendre à chaque fois le bon moment, nous ne serions pas nombreux sur Terre.

  • Vais-je être une bonne mère ?

Évidemment. Vous allez être une maman aimante qui fera ce quelle pourra et ce sera déjà bien. Balayez les clichés de la mère au foyer sacrifiée sur l’autel de la maternité. De toutes façons à l’adolescence votre cher petit vous dira que vous ne comprenez jamais rien alors inutile de commencer à culpabiliser !

  • Vais-je continuer à plaire ?

Oui si vous vous mettez en valeur. Être enceinte ne veut pas dire renoncer à être une femme au contraire. C’est le moment de souligner votre féminité exacerbée. Euh… Ce n`est pas une raison pour draguer tout ce qui porte pantalon !

  • Vais-je conserver mon poste au travail ?

C est une obligation légale. Votre grossesse vous met à l’abri d un licenciement ou d un changement de poste sauf provisoirement pour raison médicale. Ces quelques mois sont une parenthèse : prenez soin de vous. Pour autant ne vous autorisez pas à poser la rame sans raison. Vous êtes enceinte, vous nêtes pas malade. Ne tombez pas dans le travers de celles qui usent et abusent des arrêts maladies, c est le meilleur moyen de faire du tort aux autres femmes enceintes. À l’inverse» ne soyez pas non plus une forcenée. Vous n’avez rien à prouver. Travaillez normalement et ne forcez pas inutilement.

Vous pleurez tout le temps

Munisseï-vous de paquets de mouchoirs et choisissez un mascara waterproof c`est hélas la seule chose à faire en attendant que vos hormones s’apaisent. Ce ne sera pas très long. Lorsque votre
ventre commencera à pointer et que bébé sera bien installé, vous vous serrez plus détendue. C’est fou ce qu’on prend comme assurance en prenant de l’Importance!

Commentaires

Commentaires

Je désamorce mes angoisses | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères