J’ai un coup de blues

Jai un coup de blues 300x300 - J'ai un coup de blues

Vous devriez être la femme la plus heureuse du monde et voilà que la présence de ce petit bout dans votre ventre vous fait l’effet d’être dévorée de l’intérieur par un alien. Non seulement votre moral n’est pas au beau fixe mais en plus vous culpabilisez à mort de ne pas être parfaitement épanouie, vous qui avez tout pour être heureuse…

  • Je n’ai pas l’instinct maternel

Mais bien sûr que si ! Cette notion imaginaire exaltée par le XIXe siècle soucieux de conserver la femme dans un rôle de mère au foyer a fait bien du mal aux femmes les plus indépendantes. Ce n est pas parce que l’arrivée de ce bébé que vous avez tant désiré vous perturbe, que vous ne l’aimez pas et que vous serez une mère imbuvable. Il faut bien avouer qu’il bouscule votre vie. Vous avez bien le droit d’avoir quelques humeurs.

  • Je ne suis pas triste, je pleure!

Non seulement vous êtes en train de construire un bébé jour après jour, donc de changer de corps et d’image, mais vous tournez une page de votre vie. D’enfant vous allez devenir parent et changer bon nombre de vos habitudes. Tout cela ne serait rien si ces satanées hormones ne s’en mêlaient pas…

  • Je n’aime pas être enceinte…

Criez-le haut et fort ! Ce n est pas une obligation d’aimer porter un enfant. La grossesse n’est pas pour toutes les femmes la période la plus épanouissante de la vie. Loin s’en faut !

  •  Mon bébé va-t-il pâtir de mes humeurs?

Nullement. Votre moral ne pèse que sur vous. Votre bébé ne vous fera aucun procès d’intention à la naissance.

  • Qui peut m’aider?

Vos proches, qui sauront ne pas juger votre attitude à l’aune des contre-exemples ou votre médecin qui en a entendu d`autres ! Si vous vous sentez vraiment trop mal dans votre peau, adressez-vous à un psy mais pas question d’avoir recours à des antidépresseurs.

Commentaires

Commentaires

J’ai un coup de blues | Guide Future Maman | Pour toutes les futures mères